• Rechercher
Accueil ► News ► 5 raisons de craquer pour le Jumping Sumo de Parrot (ou d’y réfléchir à deux fois)

5 raisons de craquer pour le Jumping Sumo de Parrot (ou d’y réfléchir à deux fois)

Le Jumping Sumo est le jouet télécommandé dont vous aviez toujours rêve, mais ce bijou technologique n’est pas sans défauts.

1 – Il saute

[youtube id=”-_8MtJ6WujI” mode=”normal” align=”center”]

Les publicités de Parrot ne mentent pas : Le Jumping Sumo saute bien à une hauteur de 80cm. Vous pourrez ainsi le faire monter sur les canapés, les bureaux et lui créer un véritable parcours du combattant. Ne vous faites pas de soucis pour lui : Le Jumping Sumo retombe toujours sur ses pattes, et pivotera pour toujours retrouver son orientation initiale.

Mais…

Le saut en longueur en revanche est beaucoup moins convaincant. Il ne s’agit en réalité que d’un saut moins haut…mais pas vraiment plus long. Pour franchir les fossés, il faudra donc redescendre et remonter de l’autre côté.

2 – Il se dirige depuis son smartphone

Certaines animations sont également pré-enregistrées pour impressionner les copains

Pas besoin de télécommande, Le Jumping Sumo se dirige depuis votre smartphone en créant un point WiFi (mois gourmand en batterie que le Bluetooth). Il vous suffira d’installer l’application Freeflight 3 et vous serez parés. Les commandes se font via des boutons virtuels, et les virages en inclinant son smartphone. On préférera cependant lui faire effectuer des virages à 90° ou 180° à l’aide de la croix directionnelle.

Mais…

Le Jumping Sumo souffre parfois de gros problèmes de connexion, perdant le signal même à quelques mètres, et prenant une dizaine de secondes pour le retrouver. Un hic qui peut vraiment gâcher l’expérience, d’autant que son autonomie ne dépasse pas la vingtaine de minutes.

3 – Il filme

Les photos que vous prenez peuvent-être envoyées sur le site de Parrot

Et c’est ce qui différencie un drone d’une voiture télécommandée. Ce que le Jumping Sumo voit, vous le voyez aussi depuis votre écran de smartphone, ce qui permettra de le contrôler sans être vu. Vous pourrez aussi prendre des photos, ou mieux, des vidéos de ses exploits en caméra embarquée

Mais…

Pour enregistrer ces vidéos, il vous faudra acheter séparément une clef mini-USB, et ces vidéos ne seront qu’à une résolution de 640 x 480 px. Rien de très étonnant cependant.

4 – Il est expressif

On pourra régler le volume à notre convenance

Il sera possible via l’application de changer les sons du Jumping Sumo. On pourra ainsi lui donner l’air d’un insecte, d’un robot, ou encore d’un monstre. De quoi amuser les enfants et agacer ceux qui les subissent. Ajoutez à cela deux yeux lumineux, une bonne bouille et des petits mouvements automatiques dès qu’on ne s’occupe plus de lui, et vous aurez vraiment l’impression d’avoir un petit animal à la maison.

Mais…

Même avec le son désactivé, le Jumping Sumo fait un tintouin considérable. Trop en tout cas pour le lancer dans de discrètes missions d’espionnage

5 – Il est badass !

ROAR!

Le Jumping Sumo roule à 2m/s et ses quarts de tours instantanés, il n’en faut pas plus pour lui donner une allure de robot de combat ou de prédateur. Pour couronner le tout, il dispose d’une arme lui permettant d’envoyer valser les obstacles sur son chemin : sa queue. Il suffira pour cela de charger un saut, de positionner la queue face à l’obstacle, et vlan ! De l’envoyer dans le décor ! Ça ne marche évidement pas sur les parpaing, mais c’est assez puissant pour renverser la tasse du collègue.

Mais…

Le Jumping Sumo souffre aussi d’une certaine fragilité. S’il supporte tout à fait les chutes de 80cm (sa hauteur de saut maximale), des chocs plus violents pourront endommager sa carcasse ou pire, sa caméra internet. Parrot propose heureusement d’acheter des pièces de rechange sur son site. À ce propos, nous vous déconseillons au passage d’acheter des batteries supplémentaires, d’une part parce qu’on ne pourra pas en charger une pendant que le Jumping Sumo est en utilisation (il fait lui même office de chargeur), et d’autre part parce que changer sa batterie est le meilleur moyen de déformer le bout de plastique qui la tient en place, et donc de prendre le risque d’éjecter la batterie au moindre saut.

LES MEILLEURS PRIX


Auteur
Pierre Corbinais

Mon téléphone : Le Xperia PLAY, pour des raisons assez évidentes.

Ma tablette Android : La Samsung GT-P1000 pour des raisons sentimentales

Mon jeu préféré : Aujourd'hui ? AstroShark. Hier ? Blind Man's Dungeon. Avant-hier ? BraveSmart. Bref...j'ai des petits problèmes d'attention et je n'ai jamais fini un seul jeu Android.

Mon appli préférée : Désinstaller en masse, pour les raisons évoquées plus haut

Votre robot préféré : Canti San, le robot de FLCL, parce que

Mon objet fétiche : Un casque audio Atari qui ne marche plus du côté droit.

Une citation : « La cuvette est pleine de bouillon » Le Poulpe.

Tous les articles
Auteur Pierre Corbinais