Respawnables

Quand Zynga n’a plus honte de rien.


Nous avons patienté devant l’écran de téléchargement des données supplémentaires, nous nous sommes frayé un chemin entre les TOUCHE ICI POUR JOUER AVEC TES AMIS SUR FACEBOOK et les achats in-app. Après de longues minutes, nous avons enfin réussi pleins d’espoir à lancer une partie de Respawnables…pour découvrir qu’il s’agissait d’un bête clone de Counter Strike (même les maps sont pompées !) avec des boutons virtuels…Décidément, le studio Zynga n’essaye même pas de faire semblant, n’essaye même pas de faire des jeux pour mobile, et s’enfonce jusqu’à devenir une parodie de lui-même. Il nous fallait vous prévenir : Ne les encouragez pas, ne jouez pas à Respawnables.