Pixel Rooms

Retro Escape

Quand Skipmore s’attaque à un genre, on doit toujours s’attendre à ce qu’il le détourne à sa sauce. Pixel Rooms ne fait pas exception, et détourne l’escape room en abandonnant la première personne. Les énigmes en revanche restent bien dans l’esprit, et chacun des 15 niveaux demandera de se creuser les méninges et de penser « outside de box » pour espérer en venir à bout. C’est rétro, c’est malin, c’est mignon, et c’est diablement compliqué !