Action Gestion & stratégie Jeux RPG

Lords Mobile : un cocktail riche, mais un peu fade

lords mobile
La compagnie IGG continue sur sa lancée. Après Clash of Lords 2 ou Castle Clash, les Singapouriens sortent Lords Mobile. Entre jeu de gestion, RPG, stratégie et action, le titre propose des gameplays différents et des graphismes très sympas. Voyons si le mélange est digeste...
Lords Mobile
Gratuit

Télécharger

Note

Nous vous passerons les détails, très convenus, du scénario (le roi est mort et il faudra botter des postérieurs pour prendre sa place) pour nous concentrer sur le système de jeu en lui même. Il faudra faire plusieurs choses en parallèle. La première consiste a prendre possession d’un territoire morceau par morceau pour y implanter des bâtiments : mines, champs, casernes, scieries, académies, mais bien sûr un château et des remparts. Ici on se contentera de se faire la main avec des IA de plus en plus fortes où vous devrez attaquer une armée derrière de solides remparts. Mais très vite, on va se rendre compte qu’il existe tout un monde autour de vous. Car effectivement, vous n’êtes pas le seul et les territoires adjacents sont belliqueux. Il s’agit bien sûr des autres joueurs. Au début vous êtes protégés quand vous êtes hors ligne, mais cela ne dure qu’un temps…

Très riche… Trop riche ?

S’il y a une caserne, c’est pour y entraîner des troupes. Ces dernières peuvent attaquer, mais surtout défendre votre petit royaume. Des troupes, ça mange et il faudra bien sûr gérer un stock de nourriture, mais aussi une réserve de bois, de minerai et de pierre pour construire vos bâtiments et les upgrader. Il serait trop fastidieux de parler de l’intégralité du côté gestion. Entre les recherches académiques sur l’art de la guerre, les équipements de vos héros, la notion d’espionnage, les monstres qui peuplent la carte, il y a de quoi faire. Dans la partie en ligne, le jeu est sans pitié et il arrive de reprendre une partie en constatant que vous vous êtes fait piller vos réserves et que vos troupes (cavalerie, infanterie et archers) sont à l’infirmerie. Il existe cependant des moyens de les mettre à l’abri, mais il faudra pour cela payer pour des gemmes.

Il est possible d’éviter de passer par la case tiroir-caisse, mais cela vous obligera à jouer souvent pour glaner ces précieuses gemmes qui servent aussi à passer les longues minutes (puis les heures !) qui sont nécessaires à la construction des vos différents bâtiments. Pour passer le temps, vous pouvez commencer le mode aventure des héros. Dans celui-ci, le joueur doit sélectionner jusqu’à 5 de ses héros pour aller bouter des ennemis (sans les troupes). Les combats sont ici bien plus dynamiques puisque vous pouvez choisir d’utiliser des sorts d’attaques ou de soins. Les «loots» serviront à accélérer la construction de bâtiments, amasser des ressources ou obtenir des équipements pour vos héros. Dans ce mode, vous gagnerez de nouveaux personnages qui viendront gonfler vos rangs et «buffer» vos troupes dans l’autre mode.

Les guildes : le point fort du jeu

Comme si cela ne suffisait pas, vous pouvez aussi choisir des quêtes qui n’apportent pas grand-chose au gameplay puisqu’il suffit de les sectionner et d’attendre qu’elle se réalisent toute seule. Pas passionnant pour deux ronds et assez chronophages. Les guildes constituent à l’inverse un aspect très intéressant. Passé le tuto vous pouvez en effet rejoindre un groupe de joueurs qui peuvent s’entre-aider . Vous pouvez demander à vos amis de vous filer un coup de main lors d’une construction, d’obtenir des renforts en cas d’attaque sur votre domaine ou de partir à la chasse aux monstres ensemble. Sans cet aspect, le jeu n’a presque aucun intérêt.

Vieux briscard des jeux vidéo qui s’essaye aux jeux mobiles «casu», j’ai été très déçu par Lords Mobile. Les jeunes vont peut-être me jeter des cailloux, mais malgré le contenu riche, on passe son temps à aller de menu en menu à collecter ses ressources et à attendre que tel ou tel bâtiment soit terminé pour en construire un autre. Les assauts sur les remparts consistent à regarder ses troupes sans pouvoir interagir. Seules les phases d’actions avec les héros sont intéressantes, mais il faudra attendre plusieurs heures avant que la difficulté commence à se faire sentir. Nous avons mis 3/5 pour l’aspect «Guilde» très sympa.