Autres Jeux Sport

Slingshot Racing

Pas de volant, pas de freins, pas de toit ni de portière non plus d'ailleurs...On y va ?

0.76€

Télécharger

Note

Pas facile de se démarquer dans le genre du jeu de course. Après tout…c’est toujours un peu la même chose : on appuie sur le champignon, on négocie les virages, on évite les obstacles…et parfois, pour ajouter un peu de fantaisie, on collecte des armes pour faire des crasses à ses adversaires. Les jeux peuvent bien se différencier par leur ambiance, leur maniabilité, ils demeurent au final relativement interchangeables.

 

Le Studio Crescent Moon a alors fait un pari audacieux : concevoir un jeu de course qui n’adopte pas le gameplay habituel du jeu de course. On y retrouve bien les incontournables circuits et tournois, mais les bolides de Slingshot Racing n’ont ni de freins, ni de volant, et leur accélérateur semble bloqué au plancher. Tout ce dont ils disposent, c’est une sorte de grappin qui, une fois accroché à un pivot, leur permet de tourner par la seule force de l’inertie.

 

Prendre le virage à l'extérieur, c'est plus sûr, mais aussi plus lent.

Concrètement, cela donne un gameplay épuré au possible dans lequel il suffit de presser et relâcher n’importe quel point de l’écran pour faire marcher son grappin et être projeté sur le circuit telle la pierre d’une fronde. Si l’adoption de gameplay novateurs peut parfois s’avérer difficile, ce n’est absolument pas le cas en ce qui concerne Slingshot Racing, et deux/trois courses suffiront pour en saisir toutes les ficelles. Le maîtriser parfaitement en revanche demandera beaucoup de pratique, et c’est ce qui fait tout l’intérêt.

 

Les doigts dans le nez!

L’originalité ne suffisant pas à faire un bon jeu, Slingshot Racer s’est doté de plusieurs autres atouts, d’une part un univers Steampunk, certes par aussi développé que celui de Steampunk Racing 3D, mais agréable à l’œil tout de même, et, d’autre part, une durée des courses qui n’excède jamais les 2 minutes. Comme si les développeurs avaient compris que les jeux sur smartphone étaient majoritairement employés pour tuer le temps au toilettes, entre deux stations de métro ou dans une file d’attente…malins les mecs !

9 véhicules sont disponibles, aux couleurs de son choix...mais vu de haut on ne voit pas trop la différence

La courte durée des partie ne nous empêchera pourtant pas de profiter du jeu pendant un bon moment puisqu’il comporte 80 circuits au total, répartis en quatre modes de jeu (course simple, contre la montre, collecte et l’implacable voiture-balai) et disposant chacun de trois niveaux de complétion…mais aussi surtout : un mode multijoueur excellemment pensé jouable jusqu’à 4 sur tablettes.

En multi, chaque joueur est assigné à un coin de l'écran

Difficile donc de reprocher quoi que ce soit à Slingshot Racing, même ses rares achats in-app (débloquer de nouveaux véhicules, juste pour le plaisir) sont tellement discret qu’il nous a fallu plus de trois quart d’heure de jeux pour déceler leur existence (et encore, parce qu’on a cherché). Bref, Slingshot Racing est un must have, aussi bien pour tuer le temps en solo que pour s’amuser en soirée entre potes.