Action Gestion & stratégie Jeux RPG

Le jeu Android de la semaine : Magicka, Wizards of the Square tablet

Tout simplement le plus drôle des jeux multijoueurs pour tablettes

1.56€

Télécharger

Note

« -Hé c’est moi que que tu viens d’incendier là !

-Ha pardon ! Attend je vais éteindre le feu avec un sort d’eau…

-Non surtout pas ! Nous sommes en plein blizz…ha ben bravo ! Je suis gelé maintenant.

-Hé les gars…vous avez pas vu Raoul ?

-C’est pas lui le truc vert par terre ?

-Ha si tiens. Il est mort depuis longtemps vous croyez ?

-Aucune idée. On le ressuscite ou bien… ?

-Nan attend, y’a des crabes géants qui se ramènent là, on verra après. »

Sinon, on peut aussi s'entraider...

Ce genre de situation est monnaie courante dans Magicka. Jouable en réseau jusqu’à 4 joueurs, il semble avoir été conçu uniquement dans le but de générer un délicieux chaos et de rappeler aux moins jeunes d’entre nous l’ère des beat’em all 2D multijoueurs, quand chaque partie finissait par un duel à mort sous le regard amusé du dernier boss.

 

Et voilà! ça tourne au massacre!

Chaque joueur incarne ici un magicien chargé, avec sa petite équipe, de repousser les hordes de monstres qui ne cessent d’apparaître à l’écran. Pour cela, il dispose de nombreux sorts, générés à partir des 7 éléments primordiaux : la terre, le feu, le froid, la vie, la foudre, l’eau et le bouclier. En combinant ceux là comme dans un Doodle God, on pourra alors créer de nouveaux sorts : De l’eau et du froid pour geler les ennemis, du bouclier et du feu pour créer des murs de flammes, de la foudre et de la vie pour créer des rayons régénérants…

Le savoir accumulé vient s'inscrire dans notre Livre de la connaissance

Pour enrichir le tout, chaque ennemi dispose de ses propres résistances et faiblesses, et chaque « état » modifiera les effets des sorts. Un ennemi mouillé sera par exemple bien plus vulnérable aux sorts de foudre. C’est donc tout un grimoire qu’il nous faudra découvrir puis assimiler, si on ajoute le besoin constant d’agir dans l’urgence, on comprendra que Magicka ne s’embarrasse d’aucune sorte de points de magie. On ne sera jamais à court de sorts !

 

Un passage par le tutoriel ne peut pas faire de mal

Magicka dispose également d’un mode solo. Oui, parce que c’est un de ces jeux qui est multijoueur AVANT d’être solo. N’allez pourtant pas croire que ce dernier n’a aucun intérêt : c’est au cours de cette campagne que l’on apprendra de nouveaux sorts, et que l’on gagnera assez pour s’offrir de nouvelles robes, bâtons et familiers. Évidemment, on pourra toujours obtenir cet or via les achats-in-app…mais ce serait de la triche, non ? Dans tous les cas, ces achats in-app ne seront nullement nécessaires pour arriver au bout du jeu, et ne serviront qu’aux joueurs pressés voulant se jeter directement dans le multi à haut niveau.

 

Tous les prix demeurent abordables...

 

Pour couronner le tout, Magicka est plein d’humour, puisant certainement une partie de son inspiration dans l’œuvre de Terry Pratchett. Les détracteurs de l’heroic fantasy ne pourront pas s’empêcher de sourire, tandis que ses fans se rouleront certainement par terre en découvrant les monstres et familiers ridicules que Magicka leur réserve.

 

Etiquettes