Action Jeux

Bounty Arms

Ils disent qu'ils chassent pour les primes...on les soupçonne de le faire juste pour le plaisir.

3.76€

Télécharger

Note

Attendu depuis plus d’un an, Bounty Arms a enfin fait son apparition sur Google Play. Et ce n’est pas la seule bonne nouvelle : ce jeu qui devait être initialement réservé aux appareils équipés de processeurs Tegra est finalement disponible pour la majorité des appareils, pourvu qu’ils puissent en supporter le rythme effréné.

 

Les drones, moi j'en fait des confettis

Bounty Arms est un jeu d’action, et le mot action n’est pas à prendre à la légère : ça canarde, ça cogne, ça explose, ça virevolte dans tous les sens, bref : le studio Kerosene Games, déjà responsable de Bladesinger, confirme son goût pour le bourrin, et tant qu’ils font ça bien, on n’a rien contre ! Incarnant au choix le monstrueux autant que stupide Goober, le robot Flux Helix ou le velu Drake Mass, il nous faudra traverser les niveaux en faisant tout péter sur notre passage. Il y a bien un scénario, mais celui-ci n’a pas grande importance : qui se soucie de narration quand on peut exploser des drones au lance-roquette ou à la tapette à mouches géante ?

 

Helix est plus précis, mais moins puissant

Si Bounty Arms fonctionne aussi bien, c’est principalement grâce à ses graphismes : tournant avec Unreal Engine 3, le jeu atteint en effet des sommets en termes de 3D, et si les contraintes techniques ne nous permettent pas de profiter à 100 % de la modélisation 3D des niveaux (on reste en mode side-scroller), la non-linéarité de ses derniers vient corriger le tir.

 

Drake, lui il se change en gros monstre rouge, c'est bien aussi

Ces niveaux, ils sont au nombre de 10. Pour un jeu d’action side-scroller, cela peut sembler extrêmement peu, mais cela s’explique parce que Bounty Arm est avant tout un jeu de score. Oui : finir le jeu est à la portée de tous, atteindre tous les objectifs en un temps record sera en revanche réservé au plus aguerris, et le contenu ne manque pas pour varier les parties : armes secondaires, attaques spéciales, familiers…et le tout obtenu sans le moindre achat in-app.

 

ALERTE! ALERTE!

Il nous faudra passer un bon moment sur Bounty Arms pour l’explorer en entier, et un autre encore pour réussir à s’ennuyer. Ça ne révolutionne pas le jeu vidéo sur Android, mais c’est clairement, réussi et après tant de temps à baver devant les trailers, on n’en attendait pas moins.