Godville : Le Godlike ultime

Même Peter Molyneux n’aurait pas osé

Godville est un zero player game (ou idle RPG) au sens strict du terme, c’est-à-dire qu’il n’y a, pour le joueur, vraiment rien à faire. Le jeu joue tout seul, faisant vivre de folles aventures à son héros, même lorsque vous ne regardez pas. Ces exploits (ou échecs) sont narrés en anglais et avec beaucoup d’humour dans le journal du héros. Vous, vous n’êtes pas ce héros, vous êtes Dieu, et vous le regardez avec amusement. De temps en temps, vous pouvez lui envoyer un signe, un petit quelque chose pour lui rappeler votre présence, mais cela n’influera que très peu sur son aventure. Dénué de tous graphismes, Godville conviendra parfaitement à ceux qui ont juste envie qu’on leur raconte des histoires, et qui apprécie la fantasy délirante de Terry Pratchett.


Laisser un commentaire