Furher in L.A : Grand Theft Hitler

De l’humour noir à l’humour absurde

Hitler ne s’est pas suicidé dans son bunker comme le relatent les livres d’histoires. Il est parvenu à s’enfuir grâce à son organisation secrète au Brésil. Malheureusement…tout ne s’est pas passé comme il le désirait…

[youtube id= »JWOW32wwK-w »]

Furher in L.A est un jeu d’action/infiltration vu de haut qui, s’il s’appuyait sur son seul gameplay, n’aurait rien de très remarquable, mais on y incarne le dictateur Adolf Hitler, alors forcément, ça attire l’attention. Bourré d’humour (parfois de mauvais goût, certes), Fuhrer in L.A. est aussi très beau à regarder et bénéficie d’un excellent voice acting, en anglais comme en allemand. Deux ou trois heures suffiront pour venir au bout du jeu, mais on ne regrettera pas le temps qu’on y a passé.