Viré de WhatsApp : vous allez perdre votre compte si…

Oui, utiliser WhatsApp est très pratique mais si vous ne respectez pas certaines règles, vous pourriez perdre votre compte en moins de temps qu’il en faut pour écrire « LOL ».

Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs, il y a de fortes chances que vous utilisiez WhatsApp si vous n’êtes pas un Amish. La messagerie appartient depuis quelques années à Meta et profite donc comme il se doit de la puissance de la compagnie de Marc Zuckenberg pour s’imposer toujours plus à travers le monde. Pourtant, ne croyez pas que vous pouvez dire et faire ce que vous voulez dans l’application. Vous pouvez même vous faire bannir du service ! On vous explique comment éviter ce grand malheur.

La plupart du temps, la mise sur la touche n’est que de 24 heures, mais elle peut aussi être définitive…

WhatsApp : « vous êtes viré ! »

Le monde digital nous a vendu le rêve de la liberté totale, mais tout ça n’est qu’écran de fumée. Même sur WhatsApp, il existe en effet des comportements à ne pas adopter si vous voulez continuer à vous servir de la messagerie. Vous pouvez ainsi être banni si vous utilisez l’application pour faire de la collecte d’informations par le biais d’un logiciel. Ceci est contraire aux règles générales d’utilisation et vous pouvez donc vous retrouver persona non grata du côté de la messagerie. Comme votre intention première est probablement criminelle, on ne peut pas vraiment vous plaindre, mais ce n’est pas toujours le cas des personnes qui perdent accès à leurs comptes.

À lire également : Bloqué sur WhatsApp ? Cette technique de ninja pour se débloquer tout seul !

La loi c’est lui !

Sachez par exemple que si vous utilisez une version non-officielle de l’application, vous pouvez subir une suspension de compte de 24 heures. Meta n’aime pas trop qu’on puisse prendre des libertés avec son protocole, mais ils n’ont pas vraiment tort sur ce point puisqu’en téléchargeant un WhatsApp alternatif, vous avez des chances de vous faire contaminer par un malware.

Même sanction si vous vous retrouvez bloqué par plusieurs personnes en même temps : l’algorithme du logiciel peut en déduire que vous avez eu un comportement négatif et répréhensible. Ainsi, vous pouvez voir votre profil fermé. Même sanction si vous faîtes une liste de diffusion et que vous partagez ce qui peut être analysé comme du spam. Bref, il faudra se tenir à carreau sur WhatsApp. Enfin pas trop non plus car une période d’inactivité de 120 jours sur WhatsApp amène votre profil à être supprimé.

Voilà où en est la liberté sur WhatsApp.


Laisser un commentaire