Accueil > Applications Android > Go Home, Pigeon : le runner game des rats volants

Go Home, Pigeon : le runner game des rats volants

Par Kevin Dachez

Vous avez toujours rêver d’être un pigeon hein ? Non ? Incarnez un rat volant dans Go Home Pigeon, un endless runner qui mettra vos nerfs à rude épreuve.

S’il y a bien un style de jeu surreprésenté sur le Google Play Store, c’est bien les runners, ces jeux infinis où vous devez amener votre personnage le plus loin possible comme Subway Surfers ou Blades of Brim par exemple.

Les Français de chez Game in a Frame présentent leur vision du runner game, sobrement intitulée : Go Home, Pigeon !

Comme le titre le suggère si bien, vous incarnez ici un pigeon, pourchassé par un horrible ours affamé. Votre but est d’aller le plus loin possible sans vous faire croquer par Teddy, ni par les autres ennemis présents sur votre route.

Contrairement à tous les autres softs du genre, vous ne contrôlez pas les déplacements du volatile. Cette fois-ci, vous contrôlez l’environnement autour de Lucerne (anagramme de …).

Vous êtes en réalité son ange gardien. Pour le protéger, vous devez taper sur les ennemis arrivant sur sa trajectoire, couper les ronces, abaisser les jets d’acides, détruire les arbres maudits, etc.

Des œufs magiques, à récupérer pendant votre course, renferment des bonus temporaires pour vous aider dans votre tâche. Ces gadgets sont très classiques : multiplicateur de score, bouclier, aimant à pièces, longueur d’avance (départ avancé de plusieurs mètres), etc.

Si le jeu ne brille pas par son originalité, mention spéciale aux graphismes, très jolie dans ce style dessin animé, qui n’est pas sans rappeler un certain Rayman Adventures.

Évidemment, qui dit free-to-play dit achats in-app. Go Home Pigeon ne déroge pas à la règle. Les plus impatients peuvent se procurer des pièces et des orbes (nécessaires pour continuer la partie lorsque vous êtes à court de vie) via la boutique intégrée, contre suspens… de l’argent bien sûr !

 



Articles les plus populaires :

comments powered by Disqus

Auteur : Kevin Dachez