Applications Applis Dossiers News Pari sportif

Astuces, bonus, pièges et sélection : tout sur les meilleures applis de pari sportif 2019

applications pari sportif
Les publicités pour les paris en ligne sont partout : à la télé, dans la rue et sur Internet. Peut-être avez-vous déjà eu envie de tenter l’expérience avant de vous raviser pour plusieurs raisons ou peut-être avez-vous déjà été déçu pas l’expérience. Dans cet article, en plus d’une sélection à jour des meilleures applis de pari en ligne, nous allons tout mettre à plat pour vous expliquer les bases et même vous proposer des astuces de vieux briscard...

Depuis 2010, les paris en ligne sont réglementés par l’ARJEL : un organisme de régulation qui s’occupe aussi des courses hippiques et du poker. Pour ouvrir un compte, il faudra se plier à quelques démarches. Rien de bien sorcier surtout que vous pouvez commencer à jouer avant même que le compte ne soit validé officiellement. La seule contrainte c’est que vous ne pouvez pas retirer de sommes d’argent pendant ce délai de validation (normalement 5 jours maximum).


L’inscription : une étape indispensable

pari unibet
L’inscription ne constitue pas une démarche compliquée, mais elle peut rebuter. Pas d’inquiétude, vous allez pouvoir jouer immédiatement même si la validation du compte peut prendre quelques jours.
Pour s’inscrire, il faut un compte en banque et être âgé de plus de 18 ans. On vous demandera donc de rentrer vos coordonnées bancaires et votre identité. Attention, ne faites pas d’erreur, car il faudra par la suite envoyer vos pièces justificatives et il faut que toutes les données correspondent. Vous avez 30 jours pour ce faire avant que votre compte ne soit suspendu (votre argent ne s’envole pas, mais vous ne pouvez plus jouer). Pour plus de simplicité, scannez votre carte d’identité recto verso (votre passeport ou votre permis de conduire) en suivant les instructions puis votre RIB. Bravo, vous avez fait le plus compliqué, place maintenant à notre sélection des meilleurs applis de pari !

La sélection des meilleures applis de paris en ligne 2019

UNIBET
Depuis que l’ARJEL a réglementé les paris sportifs en France, Unibet fait figure de référence incontournable dans ce domaine. L’inscription est claire et la validation de votre compte est très rapide. En ouvrant un compte, vous avez le droit à 100 € de paris gratuit offert ! Vous perdez ? Et alors ? Si vous le gagnez par contre, vous démarrez avec un sacré pactole de départ ! À cela viennent s’ajouter les paris gratuits, les «cotes boostées», les paris en direct, des tonnes de statistiques pour faire votre choix et la possibilité de visionner certaines rencontres en Live. Comme tous les «gros» du secteur, il permet aussi de parier sur les courses hippiques et de jouer au poker. Ici aussi les bonus sont très intéressants avec respectivement 20 € de paris remboursé sur les chevaux et 500 € de bonus max au poker avec un ticket pour 6 tournois ! En vous inscrivant à Unibet vous profitez bien sûr de ces trois bonus à la fois.

PARIONS SPORT
Parions Sport est l’appli officielle de la Francaise des jeux, vous pouvez donc être sûrs à 100 % du sérieux de l’appli. Cette dernière vous tient au courant des différentes cotes du sport qui vous intéresse (tennis, football, rugby… et même hockey sur glace) et vous permet de suivre en direct les différents événements sportifs du moment. Le service double votre apport jusqu’à 100 € et le premier pari perdant est remboursé à 80% dans la limite de 100 €. Une sacrée affaire d’autant que ces 100 € offert le sont en «cash». Contrairement à beaucoup de site, vous n’aurez donc pas besoin de les rejouer 3, 4 ou 5 fois pour que cette somme soit à vous, et bien à vous !

NETBET
Dernier arrivé dans la «cour des grands», NetBet est très complet avec ses nombreux sports au programme. C’est d’ailleurs un des seuls sites qui se concentre uniquement sur les paris en ligne : pas de poker ici ! Au niveau des bonus, NetBet fonctionne un peu différemment de ses petits camarades. Il faudra d’abord vous inscrire puis créditer votre compte et effectuer votre 1er pari. S’il est gagnant, vous remportez les gains correspondants à votre pari. S’il est perdant, le site créditera votre compte jusqu’à 190 € de bonus. En validant votre compte, vous gagnerez aussi un bonus de 10 €. Ce qui fait que vous gagnerez de toute façon 200 € dès la première journée. Pas mal !

FRANCE PARI
Très classique en apparence, France-Pari propose un jeu original : «battez le Coach». Il suffit de se confectionner une équipe de Ligue 1 à chaque journée de championnat et de surpasser le nombre de points que le coach du site a obtenu. Si vous le battez , votre «équipe» Fantasy ligue sera remboursée. Le bonus de bienvenue France Pari, d’un montant maximal de 200 € se divise en 3 parties : 100 € offerts sur le sport : Votre 1er pari sportif remboursé jusqu’à 100 € s’il est perdant, 50 € offerts sur les grilles (10% de vos mises grilles offertes jusqu’à 50 €) et 50 € offerts sur le hippique selon vos enjeux misés

WINAMAX
Plus connu pour le poker que pour les paris sportifs, Winamax tire son épingle du jeu en se diversifiant de manière étonnante. Car outre les grands classiques football, tennis, basket, rugby et handball, s’ajoutent le cyclisme, le volley, l’athlétisme, mais aussi le Rugby à XIII, le snooker, le tennis de table et même la pétanque ! Comme chez Unibet, votre premier pari est remboursé s’il est perdant jusqu’à 100 €. Winamax c’est aussi plus de 20.000 événements sportifs retransmis en streaming chaque année sur Winamax TV

BWIN
Figure historique du pari en ligne, Bwin propose un bonus avantageux qui n’impose pas de parier sans cesse pour encaisser la mise. Il suffit de s’inscrire, d’effectuer un dépôt et de placer votre premier pari. Si celui-ci n’est pas gagnant, le site vous rembourse votre mise jusqu’à 107 € sous forme de paris gratuits ! Bwin propose tout un tas de promotions comme le Multicash (un bonus de 50% sur des paris groupés), le système de CashOut permettant de retirer un pari déjà engagé ou le Combi Bestseller, un best of des meilleures cotes du moment. Sur Bwin vous pouvez aussi jouer au poker, mais il n’y a pas de courses hippiques.

FEELINGBET
FeelingBet se concentre uniquement sur les paris en ligne et propose 300 € de bonus à l’inscription : 50 € sur votre premier pari et 250 € sur vos enjeux cumulés pendant 5 mois. Cela signifie que vous pouvez obtenir chaque mois jusqu’à 50€ de bonus offerts représentant 4% du volume de mises engagées dans les 30 jours suivants la date de votre 1er pari. Ce n’est pas très courant comme procédé, mais cela permet d’éponger les pertes au fur et à mesure. Cet opérateur 100 % français propose plus d’une dizaine de moyens de paiement différents, des promotions exceptionnelles tous les mois et les grilles sportives Maxi Feeling très populaires car nombreuses et avec un facteur risque à choisir selon vos envies

GENYBET
Genybet est un site de courses hippiques qui propose aussi une section de paris en ligne avec près d’une vingtaine de disciplines différentes plus des catégories pour les événements spéciaux : Coupe du Monde, Jeux Olympiques, etc. Le site propose plusieurs gammes : paris en live, score exact, nombre de buts, buteurs, etc. On trouve aussi des statistiques détaillées des rencontres et des équipes pour mieux préparer vos mises. Chose amusante, vous pouvez vous connecter en une seconde grâce à vos empreintes digitales sur les téléphones compatibles.

BETCLIC
Si vous êtes amateur de paris sportifs, de nombreux sports sont présents sur Betclic, et au moins autant de championnats différents. Du football au tennis, en passant par le cyclisme, le beach-volley, la Formule 1 ou encore le baseball, vous y trouverez forcément votre bonheur. Les nouveaux venus seront crédités d’un bonus maximum de 100 € tandis que les turfistes et les joueurs de poker auront le droit à des gratifications de 250 et 500 €.

Les différents types de bonus

Après l’inscription il faudra approvisionner votre compte. Si vous avez choisi un site plutôt qu’un autre, c’est qu’il vous a promis un bonus particulier comme «1er pari remboursé et 100 € offert». Si le premier argument commercial est clair, le second l’est moins. Si votre premier pari est remboursé : faites le fou ! Tentez une grosse cote puisque vous n’avez rien à perdre ! Si vous perdez, vous recevrez une partie de la somme assez rapidement et la deuxième partie lorsque votre compte sera validé. Rien de sorcier donc.

Le bonus de X € est plus compliqué. Cela veut dire que si vous mettez 100 € sur votre compte, on vous donnera en plus 100 € (si vous mettez 50 €, on vous donnera 50 € en plus), mais attention, il existe des toutes petites lignes dans les conditions qu’il faut bien lire. Car qui vous empêcherai de mettre 100 €, de vous faire offrir 100 et de retirer cette somme immédiatement. Au final vous joueriez gratuitement avec 100 €. Or cela ne se passe pas comme ça. Il faudra parier plusieurs fois l’équivalent de la somme offerte pour qu’elle soit entièrement à vous. L’astuce consiste alors (à l’inverse du pari gratuit) de miser sur de très petites cotes : 1.03 par exemple. Comme l’issue du match est presque à 100 % sûre, vous gagnez certes peu d’argent, mais au bout de 3 ou 4 fois (selon les sites), les 100 € offerts seront bien à vous.

Cette formule de bonus est néanmoins en perte de vitesse, car les parieurs avaient l’impression de se faire avoir… Les bookmakers en ligne ont alors remplacé ce bonus par les paris gratuits offerts plus simples à faire comprendre (appelé aussi «paris en cash»)

Une fois inscrit, vous faites un premier pari avec votre argent, mais le site vous offre un crédit sous forme de paris gratuits. Cette somme va dans une deuxième «cagnotte» que vous ne pouvez pas retirer, mais que vous pouvez utiliser pour faire des paris (les gains seront transférés dans votre cagnotte principale). Le système est appelé «paris gratuits», car vous utilisez ces sommes pour faire des paris sans que cela vous coûte quoique ce soit : idéal pour tenter des grosses cotes !

bonus pari
Les bonus les plus intéressants sont les «paris gratuits» (ou «en cash») puisqu’ils ne demandent pas de rejouer : Unibet, Parions sport ou NetBet proposent ce genre de cadeaux…

Les cotes, comment ça marche ?

Commençons par les bases : lors d’un match PSG – Guingamp, la cote est de 1.2 pour Paris, 4.90 pour le match nul et 11 pour les Bretons. Cela veut dire que si vous mettez 10 € sur une victoire de Paris dans le temps réglementaire (attention à ce détail, si vous misez sur les matchs de Coupe !), vous allez récupérer 10 x 1.2 = 12 €. Bref vous allez gagner 2 € (12 € moins votre mise de départ de 10 €). En mettant la même somme sur Guingamp, vous pourrez récupérer 110 € et donc gagner 100 € (110 moins votre mise de départ de 10 €). C’est normal, car, au moment où nous écrivons ces lignes, le PSG écrase la L1 et Guingamp est lanterne rouge. Mais si le foot était une science exacte, ça se saurait… Cette année en championnat le PSG a mis 9 buts aux Bretons, mais a perdu en Coupe de la Ligue face à eux. C’est la beauté du sport ! Plus un événement a de chance de se produire et plus la cote sera faible. À l’inverse, il n’est pas rare de voir des cotes à 150 si un gardien met un but par exemple.

Les côtes sont actualisées avant et même pendant le match. Vous pouvez miser à tout moment.
Une exception : si une équipe très forte mène 3-0 à 5 minutes de la fin, il n’y a pratiquement aucune chance pour que les joueurs d’en face remontent la pente. Pour éviter qu’un parieur place 1000 € pour tenter de récupérer 10 € (la cote minimale est de 1.01 et 1000 x 1.01 = 1010 €), les paris seront suspendus par le bookmaker.

Précisons aussi pour finir que si le match est annulé, le pari est remboursé. Si le match est annulé en pleine partie c’est aussi le cas sauf si le pari en question est terminé. Par exemple, si vous aviez parié qu’aucun but ne sera marqué et que l’arbitre siffle la fin à la 56ème sur un score de 1-1 : vous avez perdu. Si vous avez misé sur une victoire de l’une ou de l’autre, vous serez remboursé. En cas de pari multiple, la cote du match annulé passe à 1 ce qui revient à le rayer des tablettes.

cotes pari sportif
Pour connaître les probabilités avec un pourcentage, c’est très simple. Si la cote de l’OM est à 1.7, il faut faire : 1/1.17 x 100 = 58,8 % de chance que Marseille s’impose !

Les types de paris

Mais vous pouvez parier sur d’autre chose que le résultat du match (victoire, match nul ou défaite)…

Vous pouvez parier sur le score. On peut miser sur un score exact : « 2-1 » par exemple. Mais aussi sur la différence de but : L’équipe A marque 2 buts de plus que l’équipe B. Ou sur un panel de score différent : «1-0, 2-0 ou 3-0». On peut aussi parier sur le score à la mi-temps. Pas mal si vous savez que l’équipe C a un peu de mal à démarrer ses matchs.

► La «Double chance» permet de parier sur l’équipe A ou le nul, l’équipe B ou le nul et l’équipe A ou l’équipe B. Pas foufou comme pari, mais le risque est moindre.

► Le Face à Face permet de parier pour l’équipe A ou l’équipe B : le pari est remboursé en cas de match nul ! Idéal si vous ne connaissez pas bien les équipes.

► Vous pouvez aussi parier sur le moment où une équipe va marquer : entre la 15ème et la 30ème minute ou entre la 60ème et la 75ème…

-D’autres paris un peu spéciaux peuvent proposer de mettre de l’argent sur des événements : les deux équipes marqueront-elles ? L’équipe à domicile encaissera-t-elle un but ? On peut décliner à l’infini.

► Vous pouvez parier sur le nombre total de buts. Par exemple, « moins de 2,5 but » signifie que 0, 1 ou 2 buts seront marqués pendant le match. Intéressant lorsque vous savez que les 2 équipes ont des attaques de feu… ou des défenses imperméables

► Vous pouvez parier sur le nom des buteurs. Mbappé est en forme en ce moment ? Mettez une pièce sur un but du prodige ! Comment, « il marque à chaque fois » ? Mettez un billet sur un doublé ou un triplé ! Vous pouvez aussi cumuler ce genre de paris avec la victoire de l’équipe : «Paris gagne et Neymar marque». Idéal pour pimenter les cotes des équipes qui s’imposent souvent… Notez que sur bien des sites, si le joueur ne joue pas, le pari est remboursé.

Faites un pari combiné ! Vous pouvez par exemple parier que le PSG va gagner contre Dijon et que Nice va perdre contre l’OM. Attention, si Dijon crée l’exploit ou si le derby azuréen tourne en faveur des Aiglons, votre pari est perdant. Par contre, si vous voyez juste, votre cote sera très intéressante. Dans un premier temps, évitez de faire des paris combinés sur plus de deux matchs, car cela est très risqué. Notez que Parions Sport ou Unibet («Combi Boosté» et «Cote Boostée») ajoutent des bonus sur les cotes cumulées : un avantage à double tranchant, car on a vite fait d’en vouloir toujours plus…

► Vous pouvez enfin opter pour un «système». C’est un type de pari un peu spécial qui n’est pas à conseiller aux débutants. Il s’agit de mélange entre pari simple et pari combiné. Imaginons que vous désirez parier sur 3 matchs. Avec le «système 2/3», votre pari sera gagnant si au moins 2 pronostics sur 3 sont corrects. Dans cette catégorie, il existe aussi le Trixie sur 4 paris (au moins 2 doivent être corrects. Attention, les gains varient en fonction des cotes et des paris gagnés. On trouve même des systèmes beaucoup plus complexes avec 7 paris sur 3 matchs (Patent), 57 paris sur 6 matchs (Heinz) et même 247 paris sur 8 matchs (Goliath). Les systèmes nécessitent de comprendre plusieurs notions comme les accumulateurs, les volets, les sélections, etc. Pas pour monsieur Tout-le-Monde donc…

parier en ligne
Terminé le temps du «loto sportif» avec ses 1 N 2. On peut maintenant parier sur presque n’importe quoi…

Le Cash Out, c’est quoi ?

Disponible sur presque toutes les plates-formes, le cash-out consiste a se faire «racheter un pari» au cas où la tournure du match ne soit pas en votre faveur par exemple. Imaginons que vous étiez sûr que l’OL batte St Etienne dans l’enfer du chaudron et que vous aviez mis un billet de 10 € sur cette conviction. À la 75ème, vous voyez que le score est à 1-1 et que les Lyonnais n’ont plus de jus. Vous pouvez alors limiter vos pertes en faisant un «cash-out» : vous récupérez alors 7 € sur les 10 € par exemple.

On peut aussi faire un cash-out sur un score que l’on tient ! Vous avez mis 5 € sur un match nul entre le PSG et l’OM et tout va bien puisque le score est de 0-0. Seulement, vous voyez les Olympiens commencer à prendre l’eau à la 80ème. Ne prenez pas de risque et récupérez une somme convenable plutôt que de tenter le diable. Au lieu de gagner 14 €, vous en gagnez peut-être 9. Bien sûr, les sites proposent des cash-out différents en fonction du scénario du match…

cash out pari
Le cash-out permet de réduire ses pertes ou de sécuriser un résultat, mais attention à ne pas regretter sa décision !