• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Milieu de gamme ► Test du Wiko Ridge 4G : le milieu de gamme 4G qui ne manque pas d’arguments

Test du Wiko Ridge 4G : le milieu de gamme 4G qui ne manque pas d’arguments

Avec son Wiko Ridge 4G, le constructeur sino-marseillais compte bien monter d’une marche et s’affranchir de cette étiquette de fabricant spécialisé dans l’entrée de gamme qui lui colle à la peau. Le virage est amorcé tant sur le plan du design que de l’Hardware. Pari réussit sur ce mobile de milieu de gamme ?

Le Wiko Ridge 4G constitue une nouvelle étape dans la vie du constructeur basé à Marseille. Après avoir envahi le marché de l’entrée de gamme avec une multitude d’appareils aux rapports qualité-prix très agressifs, le fabricant compte bien monter en gamme et proposer une alternative sérieuse sur un secteur plus premium. Sur ce Wiko Ridge 4G, le prix est toujours maîtrisé. L’Hardware et le design ont fait un bond. Finis les processeurs Mediatek, Wiko choisit ici un chipset frappé du sceau Qualcomm. Des matériaux plus nobles que le simple pastique qui fait « ploc-ploc » lorsqu’on le touche font leur apparition. Reste à savoir si la proposition de Wiko sur le secteur de l’entrée de gamme tient la route ?

LES MEILLEURS PRIX

Design et prise en main

Un OnePlus One ? Pour son Ridge 4G, Wiko fait confiance à un revêtement au toucher feutre assez original pour un appareil de cette gamme de prix. Un effort a été fait. L’appareil est confortable une fois tenu en mains. Certes, cela ne plaira pas à tout le monde et les détracteurs compareront ce revêtement à de la « moquette ». Les personnes séduites par ce design pourront répondre à ces derniers que cette « moquette » à l’avantage d’être insensible aux traces de doigts.

Wiko Ridge 4G
Un revêtement type feutre très agréable au toucher et qui offre de bonnes sensations d'adhérence.

L’autre touche classe du smartphone est à chercher sur les tranches. Le Wiko Ridge arbore un pourtour métallique (du plastique qui l’imite plutôt bien) des plus séduisants. Le Wiko Ridge 4G ne rivalise pas pour autant avec les flagships actuels en termes de finitions (HTC One M9,Samsung Galaxy S6 Edge, LG G4…) et sur le plan de la noblesse des matériaux employés, mais dans sa fourchette de prix, il offre un design séduisant.

Wiko Ridge 4G
Des dimensions compactes qui servent la prise en main.

Malgré sa diagonale d’écran de 5 pouces, le Wiko Ridge ne voit en aucun cas sa préhension pénalisée. Les boutons physiques, placés sur la tranche droite se trouvent facilement avec le pouce (pour les droitiers, les gauchers devront employer leur index). De par sa finesse (7,5 mm) et son poids plume (125 grammes), le Wiko Ridge 4G semble pensé pour la navigation à une main. Bien évidemment, pour atteindre plus sereinement la partie haute de l’écran (et pour plus de stabilité) mieux vaut utiliser ses deux petites mains.

Wiko Ridge 4G
Un revêtement qui a le mérite de s'affranchir des traces que vous pouvez laisser par inadvertance.

Sur cet appareil, le design sert complètement l’ergonomie. Ce qui rassure dans la prise en main.

Le seul écueil côté ergonomie est le placement des différents slots. Peu accessibles, il vous faut retirer la coque arrière pour pouvoir y accéder. Notez que vous devrez faire un choix double-SIM (dont une 4G) ou simple SIM (4G) et Micro-SD. Vous ne pouvez pas profiter des connectivités Dual-SIM et Micro-SD en même temps. La même problématique que sur le Huawei Ascend P7.

Wiko Ridge 4G
Dual-SIM ou extension de la mémoire via Micro-SD ? C'est à vous de choisir.

Écran

Le Wiko Ridge 4G arbore une dalle 5 pouces proposant une définition d’écran 1280 x 720 p (HD). La résolution atteint les 295 ppi. À l’usage, de par ses dimensions, la dalle se révèle confortable. Les angles de vision sont étendus et la dalle tactile répond du tac au tac à toutes les sollicitations. Même s’il vous faut booster la luminosité en extérieur ou dans les pièces bien éclairées, le confort de vision est au rendez-vous et l’écran du Wiko Ridge 4G affiche une bonne résistance aux reflets.

Wiko Ridge 4G
Une dalle 5 pouces confortable qui offre des rendus fins.

Tout comme la coque arrière, la surface vitrée (Corning Gorilla Glass 3) jouit d’une bonne résistance aux traces de doigts. Rien ne vous empêche cependant de prendre soin de votre appareil en le nettoyant avec un petit chiffon de temps en temps.

Wiko Ridge 4G
Bien que résistant aux traces de doigts, l'écran du Wiko Ridge 4G n'est pas immunisé face à la saleté.

Le seul écueil de ce côté-ci de l’écran reste le pourcentage d’occupation de la surface avant par la dalle tactile. En effet, des bordures noires (et le logo Wiko) viennent ceinturer l’écran. Il en résulte un sentiment, pour l’utilisateur, de perdre en confort de vision et en immersion. Ce dernier aura l’impression que l’écran a cédé sa place à du noir qui n’apporte rien.

Interface et performances

Pas de Lollipop sur votre Wiko Ridge. Ici, c’est Android 4.4 KitKat qui est chargé d’animer la partie logicielle. Le constructeur a d’ailleurs annoncé que les utilisateurs de Wiko Ridge 4G pourront goûter à Lollipop avant la fin de l’année… espérons qu’ils tiennent parole.

Habitué aux surcouches pures et sans ajout, Wiko s’essaye à proposer une interface utilisateur à sa sauce. Plus de launcher d’applications, ici, chaque nouvelle application installée viendra se placer directement sur votre bureau. Quelques ajouts bien pensés (les dossiers d’applications qui s’ouvrent en grand écran une fois que vous les touchez…) côtoient les habituelles fonctionnalités liées à KitKat (Widget sur l’écran d’accueil…). Quelques applications préinstallées sont de la partie (Clean Master, le clavier TouchPal X et les inévitables lecteurs multimédias…). Rien de bien indispensable. La surcouche de Wiko ne dépaysera pas les habitués d’Android Stock. Seules les icônes d’applis ont bénéficié d’un petit lifting. Pour donner une identité à cette surcouche. Si cela ne plaît pas à l’utilisateur. Rien n’empêche ce dernier de télécharger un launcher alternatif depuis le Google Play Store.

Wiko Ridge 4G
Android stock légèrement remanié, c'est ça la surcouche de Wiko.

Côté performances, le Wiko Ridge 4G offre un bon niveau de fluidité. Son processeur, signé Qualcomm est là pour faire le job, accompagné de 2 Go de RAM. Pas de ralentissent constaté, même dans les situations les plus extrêmes (multitâches gourmand…). Notez cependant que l’appareil n’est pas taillé pour le hardcore gaming. Avec les titres en 3D les plus récents, le smartphone aura tendance à rogner sur le niveau de détails pour assurer sur le plan de la fluidité…

Sur le plan de l’autonomie, le Wiko Ridge 4G est capable de tenir une journée bien remplie sans éprouver le besoin d’être rechargé. Avec un usage débridé (SMS, appels, consultation de mails, détection GPS…), le Wiko Ridge 4G nécessitera un passage au stand en fin d’après-midi. Dans la moyenne.

Appareil photo

Le Wiko Ridge 4G offre un capteur de 13 Mégapixels capable de filmer en 1080p HD. Premier constat, même si le niveau de détails est au rendez-vous, la balance des blancs automatique a tendance à exagérer les couleurs. Dans certaines situations, les blancs vireront clairement vers le jaune. Il vous faudra donc ajuster ce paramètre vous même.

Selon les conditions de luminosité, vous n'obtiendrez pas les mêmes couleurs sur les mêmes modèles. Il vous faudra mettre les mains dans le cambouis pour ajuster la balance des blancs.
Wiko Ridge 4G
Le Wiko (à gauche) offre des rendus détaillés et des couleurs plutôt fidèles en extérieur. Certes, ce n'est pas au niveau de ce qu'est capable d'offrir un appareil photo hybride (cliché de droite).

La capture vidéo en HD en offre autant. Il vous faudra faire attention à la balance des blancs et aux variations de luminosité pour éviter les rendus fantaisistes.

Notre avis sur le Wiko Ridge 4G :

Avec cet appareil, le constructeur basé à Marseille fait une sérieuse entrée sur le marché des appareils de milieu de gamme 4G et attractifs de par leurs prix. Jouissant d’un niveau de finitions élevé et proposant des performances qui tiennent la route, ce smartphone n’a pas à rougir de la comparaison avec des appareils comme le Moto G 4G ou le Liquid Jade S. Une bonne surprise !


Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 143 mm
  • Largeur : 72 mm
  • Epaisseur : 7,5 mm

? Ecran : 5 pouces

? Poids : 125 g

? Autonomie :

  • Annoncée : 14 h en communication
  • Batterie : 2400 mAh Li-Poly

? OS : Android 4.4 KitKat

? Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM

? Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; Micro-USB ; Micro-SD ; 4G (LTE)
? Processeur : Qualcomm Snapdragon 410 quadruple-coeur 1,2 GHz
? Site : https://fr.wikomobile.com
? Appareil photo : 13 Mégapixels + 5 Mégapixels
? Vidéo : 1080 p HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

7.5

Design

8

Ergonomie

8

Fonctions

7.5

Qualité/Prix

8

GENERAL

7.8

LES PLUS
  • Les finitions
  • Ergonomique
  • Surcouche
LES MOINS
  • Lollipop ?
  • Micro-SD ou SIM ?
  • Capteur qui tire vers le jaune

Auteur
Yann Peyrot

Mon téléphone : Samsung Galaxy Nexus
Ma tablette Android : La Samsung Galaxy Tab 7.7 parce qu'elle est petite
Mon jeu préféré : Temple Run
Mon appli préférée : 9gag ça fait passer le temps
Mon robot préféré : Bishop dans Alien 2 (j'avoue il y a mieux)
Mon objet fétiche : Ma clef USB, toujours sur moi.
Citation : « Smokey on est pas au Vietnam, on est au Bowling, on joue selon les règles » Walter, the Big Lebowsky.

Tous les articles
Auteur Yann Peyrot