• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Entrée de gamme ► Test du Wiko Lenny : écran 5 pouces et… c’est tout !

Test du Wiko Lenny : écran 5 pouces et… c’est tout !

Vendu 10 € plus cher que le Wiko Jimmy, le Wiko Lenny a pour principal argument de vente sa diagonale d’écran de 5 pouces et, comme son compère d’entrée de gamme, un design décliné en une multitude de coloris. Est-ce assez pour conquérir le cœur d’un maximum d’utilisateurs ?

Arrivé sur les étals de nos revendeurs à la fin de l’été dernier, le Wiko Lenny rejoint le rang très fourni des Androphones d’entrée de gamme de l’armada Wiko. Dual-SIM, proposé à un tarif très agressif, mettant à l’honneur le plastique, mais aussi décliné en un large panel de couleurs… le Wiko Lenny est fidèle à la ligne directrice des appareils frappés du sceau de la firme sino-marseillaise. Vendu aux alentours des des 99 €, le Wiko Lenny entre en confrontation avec des smartphones comme le Jimmy, l’Acer Liquid Z4, le Wiko Kite ou même l’un peu plus cher Moto E. Bref, le Wiko Lenny se tire un peu une balle dans le pied, car il se confronte avec d’autres smartphones estampillés Wiko.

LES MEILLEURS PRIX

Design et prise en main

Le Lenny gagne quelques points sur le plan du design. Même si le matériau choisi reste le bon vieux plastique, cher à la firme sino-marseillaise, les finitions, pour un appareil d’entrée de gamme, n’ont pas été réalisées dans la précipitation. Les tranches du mobile revêtent une autre couleur que celle choisie pour la coque arrière. Un design bi-colore qui n’est pas sans rappeler ce que proposait Wiko sur son Jimmy. Les couleurs sont en harmonie.

Wiko Lenny
Du vert avec du jaune, cela va plutôt bien ensemble. Deux couleurs passe-partout !

Vous aurez beau exercer une certaine pression sur la coque arrière, cette dernière ne montrera aucun signe de faiblesse. Certes il s’agit de plastique, mais ce dernier a le mérite d’être solide. Côté prise en main, de par sa diagonale d’écran (5 pouces), le Wiko Lenny est difficile à apprivoiser d’une seule main. D’autant plus que le poids élevé du smartphone (174 grammes) sollicitera encore plus l’usage à deux mains. Si vous souhaitez tenter le coup de l’utilisation à une main, sachez qu’il vous sera difficile d’employer votre pouce pour atteindre les extrémités opposées de la dalle. Mieux vaut faire appel à ses deux mains, c’est beaucoup plus confortable.

Wiko Lenny
Une coque amovible tout en plastique derrière laquelle se cachent les deux emplacements SIM ainsi que le slot Micro-SD (compatible jusqu'à 32 Go).

En lisant ces quelques lignes, vous l’aurez deviné, Wiko ne révolutionne pas les codes du design des smartphones Android avec ce Lenny. Le constructeur se contente de jouer sur ses acquis et de commercialiser un produit aux couleurs flashy qui trouvera sans doute plus facilement preneur auprès d’un public jeune.

Écran

L’un des points noirs de ce Wiko Lenny ! Si proposer une dalle 5 pouces, sur le papier, peut permettre de tirer vers le haut le confort de navigation de l’appareil en question, encore faut-il que la qualité soit au rendez-vous. Or ici, elle est aux abonnés absents. La définition de la dalle 5 pouces TFT est de 854 x 480 pixels (FWVGA) ce qui donne une résolution de 195 pixels par pouces. En termes d’usage : les contrastes ne sont pas marqués, la faible résolution de la dalle vous forcera à zoomer sur certaines pages Web alors que la taille de l’écran est importante, certaines icônes vous paraîtront floues dans votre lanceur, une espèce de voile blanc vient recouvrir l’ensemble de la dalle donnant un effet fantomatique à l’affichage… loin d’être une réussite.

Wiko Lenny
Une dalle qui, sur le papier, s'avérait séduisante.

Les angles de vision sont cependant assez élevés, mais uniquement en mode portrait. Lorsque vous basculerez le smartphone en mode paysage, l’affichage s’éclaircira à l’extrême ou s’assombrira (aussi à l’extrême) selon l’inclinaison appliquée. Si vous rajoutez à cela la forte pixellisation de l’écran, il vous sera donc difficile de décerner ce qui est affiché sur la dalle… Tout comme avec le Jimmy, vous serez forcé d’augmenter la luminosité via les Paramètres pour espérer éviter les reflets lorsque vous vous trouvez à l’extérieur ou dans des pièces où l’éclairage est puissant.

Interfaces et performances

Le Wiko Lenny est livré avec Android 4.4.2 KitKat et c’est tout ! Comme à son habitude, le fabricant sino-marseillais offre un produit pur, sans ajout inutile. Vous retrouverez donc les fonctionnalités clefs de cette version d’Android (ajout de Widget sur l’écran d’accueil, personnalisation de ses bureaux facilitée…) agrémentées par les discrètes applications préinstallées par le constructeur. Une radio, un gestionnaire de fichiers, un lecteur multimédia, un outil de prise de notes ou encore le centre des mises à jour pour guetter les mises à niveau proposées par Wiko.

Wiko Lenny
Wiko reste ici fidèle à ses habitudes. Laisser la place à Android pour ne pas perturber l'utilisateur avec des outils dont il n'a pas besoin.

Côté performances, le Wiko Lenny n’est pas un foudre de guerre. Son processeur dual-core est conjugué à 512 Mo de RAM ce qui, en termes de possibilités d’utilisation, ne vous ouvre pas les horizons du gaming en 3D FULL HD ultra-détaillée. Le Wiko Lenny se cantonne à un usage classique : téléphone, SMS/MMS, consultation de ses mails, de ses différents comptes de réseaux sociaux, surf sur le Web… pour les sollicitations trop ambitieuses (jeu en 3D, multitâches ultra-gourmand en ressources…) il faudra repasser. Mieux vaut se contenter d’un petit soft en 2D bien optimisé, pour ça, le Wiko Lenny a les épaules pour assurer.

N’espérez pas dépasser la journée sans recharger votre smartphone. Le Wiko Lenny devra faire le plein au bout d’une petite dizaine d’heures en usage smartphone normal…

Appareil photo

Le capteur photo du Wiko Lenny propose de saisir des clichés en 5 Mégapixels. Le capteur photo ne dispose pas d’autofocus, ce qui peut se révéler très handicapant pour capturer des clichés nets. La preuve en images.

Wiko Lenny
Même en ajustant la balance des blancs, le capteur photo semble ébloui en toutes circonstances. Les rendus pâtissent de cet effet, les clichés sont bruités, flous...
Wiko Lenny
En extérieur, les clichés capturés par le Wiko Lenny (à gauche) offrent des couleurs totalement fantaisistes. Les tons blancs et gris virent clairement vers le rouge, le rosé. Un manque de détails qui ne peut rivaliser avec la qualité offerte par un appareil photo hybride (image de droite).
Wiko Lenny
Oubliez le zoom x4 ! L'image sera tout bonnement floue. Les couleurs complètement fantaisistes.

Les séquences filmées sont à l’image de ce que propose le mode capture photo. Les couleurs semblent sortir de nulle part. Le Wiko Lenny n’est définitivement pas un photophone.

[youtube id= »VA06AwTatKE » mode= »normal » align= »center »]

Notre avis sur le Wiko Lenny

Le Wiko Lenny ne restera pas dans les annales. Si son compère, le Jimmy, se défendait du côté de son capteur photo, le Lenny ne possède pas, hormis son design, d’argument qui tient la route. Fiche technique peu impressionnante, une endurance qui fait défaut, un appareil photo loin d’être indispensable, une mémoire interne limitée (qui vous obligera à investir dans une SD)… difficile de rivaliser avec les smartphones cités en début d’article qui sont certes plus onéreux, mais qui ont le mérite de proposer des spécifications techniques plus alléchantes et, évidemment, plus de possibilités en termes d’usages.

Si vous souhaitez donner votre avis sur le Wiko Lenny, nous vous invitons à rejoindre notre forum et à rejoindre le topic consacré aux autres constructeurs.

Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 143 mm
  • Largeur : 73 mm
  • Epaisseur : 9,6 mm

? Ecran : 5 pouces

? Poids : 174 g

? Autonomie :

  • Annoncée : 8,5 h en conversation
  • Batterie : 1800 mAh

? OS : Android 4.4 KitKat

? Mémoire : 4 Go + 512 Mo RAM

? Connectivité : WiFi ; Bluetooth ; Micro-SD ; Dual-SIM ; Micro-USB
? Processeur : MediaTek MT6572 double-coeur 1,3 GHz
? Site : https://fr.wikomobile.com
? Appareil photo : 5 Mégapixels
? Vidéo : 720 p HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

5.5

Design

7

Ergonomie

6

Fonctions

5

Qualité/Prix

6

GENERAL

5.9

LES PLUS
  • Choix des couleurs
  • Dual-SIM
  • Prix attractif,mais…
LES MOINS
  • Qualité de l’écran
  • APN dispensable
  • Autonomie faiblarde

Auteur
Yann Peyrot

Mon téléphone : Samsung Galaxy Nexus
Ma tablette Android : La Samsung Galaxy Tab 7.7 parce qu'elle est petite
Mon jeu préféré : Temple Run
Mon appli préférée : 9gag ça fait passer le temps
Mon robot préféré : Bishop dans Alien 2 (j'avoue il y a mieux)
Mon objet fétiche : Ma clef USB, toujours sur moi.
Citation : « Smokey on est pas au Vietnam, on est au Bowling, on joue selon les règles » Walter, the Big Lebowsky.

Tous les articles
Auteur Yann Peyrot