• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Entrée de gamme ► Test du Wiko Jimmy : le smartphone pour ados selon Wiko

Test du Wiko Jimmy : le smartphone pour ados selon Wiko

Outre le Wiko Goa commercialisé à 50 €, le Wiko Jimmy reste l’un des smartphones les plus abordables du constructeur sino-marseillais. Ce dernier vise un public essentiellement constitué d’adolescents. Il vient grossir le rang de l’armada des smartphones estampillés Wiko… sans pour autant se démarquer.

Birdy, Lenny, Iggy, Bobby (c’était un piège)… la famille des appareils Wiko n’a de cesse de s’agrandir. La volonté du constructeur sino-marseillais reste la même. Proposer des appareils toujours plus abordables, sans pour autant mettre de côté l’Hardware. Le Wiko Jimmy est le deuxième smartphone le plus concurrentiel. Le Wiko Goa, le moins cher des Wiko, est vendu 50 €. Le Wiko Jimmy est, de son côté, commercialisé à 89,90 €. Soit dans la même gamme de prix que les Moto E, l’Acer Liquid Z4 ou même le Wiko Kite. Qu’a-t-il cependant de plus à proposer que ces derniers ?

Design et prise en main

L’un des points forts du Wiko Jimmy est sans aucun doute les couleurs qu’il arbore. Le smartphone est disponible dans plusieurs coloris : du classique noir en passant par le blanc ou des couleurs plus acidulées comme le rose ou encore le bleu pastel. À noter que chaque smartphone propose un liseré d’une couleur flashy qui vient parcourir la tranche de l’appareil dans son ensemble.

Wiko Jimmy
Le Wiko Jimmy se décline en une multitude de coloris. Une façon de séduire un public jeune.

L’appareil est assez compact, il viendra facilement se loger dans l’une de vos proches. Côté prise en main, le Wiko Jimmy se laisse apprivoiser, et ce même si vous employez qu’une seule de vos mains. Le mobile est léger, ce qui renforce le confort en utilisation. La coque arrière en plastique lisse offre un certain niveau d’adhérence. Vous ne craindrez pas que le smartphone ne vous échappe inopinément des mains.

Wiko Jimmy
Le revêtement plastique du Wiko Jimmy ne plie pas sous la pression, il offre un bon niveau de résistance.

À noter que la coque est amovible. Il vous faut d’ailleurs retirer cette dernière pour insérer vos deux cartes SIM et éventuellement une Micro-SD si vous souhaitez disposer d’un espace de stockage plus important.

Wiko Jimmy
La coque arrière s'enlève facilement, servez-vous du port Micro-USB pour la retirer. Le smartphone est compatible avec deux cartes SIM et est capable d’offrir, via l'ajout d'une Micro SD, une extension de mémoire jusqu'à 32 Go.

Le seul véritable écueil rencontré côté ergonomie concerne la disposition des touches tactiles à la base du smarphone. Retour et Paramètres/multitâches ont été inversés (fait déjà constaté sur d’autres Wiko), assez perturbant. Un petit temps d’adaptation est nécessaire.

Écran

De par son prix maîtrisé, le Wiko Jimmy  n’est pas un foudre de guerre. Cela se ressent au niveau de la dalle tactile. L’appareil arbore une diagonale d’écran de 4,5 pouces. La dalle affiche une définition FWVGA de 854 x 480 pixels, ce qui fait atteindre la résolution à un niveau de 220 pixels par pouce. La faible qualité de l’écran se ressent à l’usage. La luminosité est des plus basse, ce qui vous forcera à l’augmenter depuis les paramètres pour espérer voir quelque chose sur la dalle. Cela sera d’autant plus vrai lorsque vous serez à l’extérieur, en cas de forte exposition au soleil. Les angles de visions sont peu étendus. En inclinant légèrement le smartphone, vous perdrez clairement en confort de vision.

Wiko Jimmy
Difficile de faire des miracles en termes de confort de vision avec une dalle de 4.5 pouces proposant une définition de 854 x 480 pixels...

En approchant vos yeux de la dalle tactile, vous pourrez distinguer clairement quelques pixels apparents. La faible résolution du Wiko Jimmy se ressent au niveau des icônes dans le lanceur d’applications. Ces dernières sont floues. Autre écueil quelque peu handicapant : en surf sur le Web, notamment sur les sites proposant du texte écrit petit, il vous faudra zoomer pour distinguer clairement ce qui est affiché.

La dalle du Wiko Jimmy n’est donc pas une réussite.

Interface et performances

Le Wiko Jimmy propose Android dans sa version barre chocolatée : Android 4.4 KitKat. Que dire de la surcouche maison si ce n’est qu’elle est discrète, très discrète… vous trouverez donc une interface pure, proche de ce qui est proposé sur les smartphones de la gamme Nexus. Un lecteur vidéo, un radio, un gestionnaire de fichiers, un utilitaire pour gérer les mises à jour du smartphone… c’est à peu près tout. Les ajouts du constructeur se comptent sur les dix doigts de la main. De quoi faire le bonheur des allergiques à Sense, Emotion Ui, TouchWiz et autres surcouches constructeur envahissantes.

Wiko Jimmy
Une interface pure. Signe qu'il s'agit bien d'un appareil Wiko.

Côté hardware, le Wiko s’appuie sur un processeur quadruple-coeur cadencé à 1,3 GHz pour faire tourner vos applications, jeux… ce dernier est épaulé par 512 Mo de RAM ce qui se ressent au niveau de la navigation. Certains ralentissements viendront quelque peu se manifester. Vous aurez parfois l’impression que le smartphone n’a tout simplement pas compris votre ordre et vous serez donc forcé de réitérer la même opération (deux appuis sur l’écran au lieu d’un…). La dalle tactile fait preuve d’un manque total de réactivité ce qui est des plus handicapant en navigation. L’autre écueil constaté est à chercher du côté de l’espace de stockage. Si 4 Go sont annoncés, seuls 2 Go se révèlent réellement disponibles. De quoi vous forcer la main pour investir dans une Micro-SD.

Si vous êtes un gamer, passez votre chemin. Le Wiko Jimmy pourra faire tourner sans encombre les titres en 2D peu gourmands. En revanche, il vous faudra oublier les titres en 3D. De l’aliasing fera son apparition et de nombreux ralentissements viendront perturber l’expérience vidéoludique.

Niveau performances pures, le Wiko Jimmy n’est pas un foudre de guerre.

Appareil photo

Le Wiko Jimmy dispose d’un capteur photo capable de saisir des clichés en 5 Mégapixels. Il propose également la capture vidéo en 720 p HD. Le résultat est assez surprenant pour un appareil de cette gamme de prix. Les clichés capturés sont assez fidèles au niveau des couleurs. Le principal reproche se situe du côté de la netteté et de la finesse.

Wiko Jimmy
Bonne surprise, le Wiko Jimmy est doté d'un flash, ce qui vous permet de saisir des captures dans les pièces peu éclairées.
Wiko Jimmy
Le Wiko Jimmy (à gauche) peine à saisir des clichés exploitables lorsque la luminosité est importante. Difficile dans ces cas-là de rivaliser avec un appareil photo hybride (photo de droite).
Wiko Jimmy
Lorsque vous pousserez le zoom à fond, l'image se pixelisera rapidement. Pour capturer dans de bonnes conditions votre sujet, rapprochez-vous.

Le Wiko Jimmy est capable de saisir des séquences filmées en 720 p HD. Le rendu est à l’image de ce que propose le capteur photo. Surprenant pour cette gamme de prix, mais loin d’être irréprochable et de pouvoir concurrencer les photophones du moment. Cela conviendra parfaitement aux photographes amateurs peu regardants sur la qualité.

[youtube id=”a64O_bc4Ee4″ mode=”normal” align=”center”]

Notre avis sur le Wiko Jimmy :

Le Wiko Jimmy n’est pas le Wiko de la révolution. Il se contente de rentrer dans le rang et de venir grossir l’armada d’ appareils d’entrée de gamme du fabricant sino-marseillais. Si le design est réussi, le Wiko Jimmy pèche du côté des spécifications techniques. Niveau batterie, il ne vous faudra pas compter sur ce dernier plus d’une journée. Il vous sera d’ailleurs difficile d’en terminer une sans faire le plein.

Sur certains usages, le Wiko Jimmy tire clairement la langue, l’appareil est en proie à de nombreux ralentissements.

S’il vous faut investir dans un smartphone abordable pour votre enfant, s’orienter vers un Moto G 4G, qui reste la référence de l’entrée de gamme, semble beaucoup plus judicieux, et ce même s’il vous faudra débourser plus. Le jeu en vaut la chandelle.

Vous souhaitez réagir à ce test ? Partager un avis ou des astuces en rapport avec ce Wiko Jimmy ? Nous vous invitons à venir visiter notre forum et à parcourir le topic des autres constructeurs.

Pour vous aider à choisir votre smartphone abordable, nous vous proposons ce classement de 5 smartphones à moins de 100 €.

Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 133,5 mm
  • Largeur : 66,5 mm
  • Epaisseur : 9,8 mm

? Ecran : 4,5 pouces

? Poids : 145 g

? Autonomie :

  • Annoncée : 10 heures en conversation
  • Batterie : 1700 mAh Li-Poly

? OS : Android 4.4 KitKat

? Mémoire : 4 Go + 512 Mo RAM

? Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; Micro-USB ; Dual-SIM ; Micro-SD
? Processeur : MediaTek MT6582 quadruple-coeur 1,3 GHz
? Site : https://fr.wikomobile.com
? Appareil photo : 5 Mégapixels
? Vidéo : 720 p HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

6

Design

7

Ergonomie

6.5

Fonctions

7

Qualité/Prix

6.5

GENERAL

6.6

LES PLUS
  • Coloré
  • Compact
  • Dual-SIM
LES MOINS
  • Manque de réactivité
  • Espace de stockage
  • Peu endurant

Auteur
Yann Peyrot

Mon téléphone : Samsung Galaxy Nexus
Ma tablette Android : La Samsung Galaxy Tab 7.7 parce qu'elle est petite
Mon jeu préféré : Temple Run
Mon appli préférée : 9gag ça fait passer le temps
Mon robot préféré : Bishop dans Alien 2 (j'avoue il y a mieux)
Mon objet fétiche : Ma clef USB, toujours sur moi.
Citation : « Smokey on est pas au Vietnam, on est au Bowling, on joue selon les règles » Walter, the Big Lebowsky.

Tous les articles
Auteur Yann Peyrot