• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Tablettes ► Test de la Xiaomi MiPad : Puissante, compacte et abordable

Test de la Xiaomi MiPad : Puissante, compacte et abordable

L’Apple chinois commercialise, via boutiques d’import chez nous en France, la Xiaomi MiPad. Cette tablette compacte (7,9 pouces) a la particularité d’embarquer le processeur musclé Nvidia Tegra K1 et de proposer une interface maison MIUI (ici en version 5) qui modifie en profondeur l’expérience Android. Trop dépaysant ?

Xiaomi est le constructeur chinois qui fait de l’ombre aux grands. Actuellement, celui qui est considéré par bons nombres de personnes comme l’Apple chinois pointe au cinquième rang mondial en termes de ventes de smartphones. Le fabricant de l’empire du Milieu propose une tablette presque 8 pouces : la Xiaomi MiPad. Cette dernière est la seule tablette, avec la Nvidia Shield Tablet évidemment, à disposer du processeur quadruple-coeur ultra-puissant : le Nvidia Tegra K1. Ce dernier est ici cadencé à 2.2 GHz.

Vous pourrez acquérir l’appareil directement depuis la boutique française de Xiaomi (16 ou 64 Go) ou passer commande depuis l’un des revendeurs spécialisés dans l’import de smartphones et tablettes chinois.

Design et prise en main

La Xiaomi MiPad est à ranger dans la catégorie des tablettes compactes. Un appareil qui viendra naturellement trouver sa place dans la poche de votre sac. Malgré son poids assez important (360 grammes), la dalle se laisse aisément manipuler à bout de bras ou, pour plus de confort, avec les avant-bras posés sur une table (pas les coudes, c’est malpoli). Il s’agit d’une tablette, oubliez donc l’usage à une seule main. Le poids n’handicapera pas outre mesure la manipulation. Une main soutiendra (sans forcer) la Xiaomi MiPad tandis que l’autre viendra balayer l’écran pour accéder aux différents bureaux, applications, etc.

Xiaomi MiPad
Une tablette qui pèse son poids (360 grammes). Pour exemple : pour une Nexus 7 comptez 290 grammes, la Galaxy Tab S 8.4 affiche 294 grammes à la pesée ou encore la LG G Pad 8.3 qui avoisine les 338 grammes. Un poids lourd chez lez tablettes compactes donc.

Du côté des matériaux utilisés, le fabricant chinois a privilégié le plastique. Les finitions sont de qualité et la matière plastique employée ne pénalise pas l’appareil côté design. Une impression de solidité se dégage de l’appareil. À noter que la coque arrière est inamovible… n’envisagez même pas de la retirer, elle est solidement fixée.

Xiaomi MiPad
Les boutons physiques volume haut/bas sont bien intégrés à la dalle. Ces derniers ne sont pas "cheap" et inspire plutôt confiance question solidité.

Le plastique choisi frappe de par sa solidité et par son côté lisse assez agréable au toucher… cela rappelle fortement les appareils de la célèbre firme à la pomme croquée. Du côté des connectivités, vous retrouverez l’habituel port Micro-USB sur la tranche du bas. Pour accéder au slot Micro-SD, il vous faudra retirer le petit cache placé en haut de la tranche droite.

Xiaomi MiPad
En parcourant les tranches de l'appareil, vous pourrez accéder aux différentes connectiques (Micro USB, Micro-SD) ainsi qu'aux différents boutons physiques.

Le seul écueil rencontré côté design est à attribuer au matériau plastique qui se révèle, à l’usage, glissant. Mieux vaut investir dans une housse de protection qui aura l’avantage d’apporter plus d’adhérence à l’appareil et de le protéger contre les rayures et autres agressions.

Écran

La Xiaomi MiPad arbore un écran IPS 7,9 pouces d’une définition de 2048 x 1536 pixels. La densité de pixels atteint les 326 pixels par pouces, au-dessus du seuil des 300 ppi (cap à partir duquel l’œil humain ne décèle plus les pixels). Sur le papier, les spécifications techniques de l’écran sont assez similaires à celles proposées par l’iPad Retina.

En termes d’usage, la Xiaomi MiPad est un exemple à suivre. Les angles de vision sont étendus, l’affichage est lisse. À noter une certaine sensibilité de l’appareil aux reflets. Un petit tour dans les paramètres d’affichage permettra d’ajuster le niveau de luminosité pour corriger le tir.

Xiaomi MiPad
Une dalle 7,9 pouces, un bon compromis entre une Nexus 7 (7 pouces) et une Samsung Galaxy Tab S 8.4 (8,4 pouces).

Que ce soit sur le Web, en lecture d’ebooks, lors de vos sessions jeux vidéo ou lorsque vous faites défiler les menus de la Xiaomi MiPad, le confort de vision est au rendez-vous.

Interface et navigation

Ici, c’est Android 4.4.4 KitKat qui est à la manoeuvre. La dernière version de l’OS de Google a été complètement avalée puis digérée par le constructeur qui propose sa propre interface : MIUI, ici dans la version 5. Une interface bien connue des bidouilleurs puisqu’il s’agit d’une ROM Custom que l’on retrouve sur d’autres appareils, et même sur certains qui ne sont pas frappés du sceau de Xiaomi.

Les puristes d’Android pur seront effrayés tandis que les plus ouverts avoueront sans doute une certaine ressemblance avec l’interface logicielle de l’ennemi mortel (iOS, pour ceux qui ne suivent pas). Le design flat des icônes, l’absence de lanceur d’applications, les raccourcis d’applis qui se placent sur le bureau dès l’installation… les ressemblances sont parfois étonnantes.

À noter qu’au démarrage de la tablette, il vous faudra faire un petit tour sur le Play Store pour acquérir les services Google que vous avez l’habitude d’utiliser (Gmail, Maps, Hangouts…). Hormis YouTube et le Play Store, Xiaomi n’est pas là pour vanter les mérites des applis Google.

Le design clinquant de la surcouche n’est pas sans rappeler ce que propose Huawei avec Emotion UI ou encore Meizu avec son Flyme OS.

Xiaomi MiPad
Une interface certes chargée en couleurs qui a le mérite d'aller à l'essentiel et de faciliter l'accès aux fonctions clefs de la tablette.

C’est brillant (trop), c’est facile à prendre en main… l’interface MIUI effraiera sans aucun doute les puristes d’Android qui s’empresseront d’installer un launcher alternatif via le Google.

Côté performances, Xiaomi frappe très fort en proposant un appareil embarquant le processeur Nvidia Tegra K1. Couplé à 2 Go de RAM, ce dernier assure et est capable de répondre à toutes vos exigences en termes d’usage. Jeux vidéo en 3D très détaillés, surf sur le Web, écoute de musique, montage vidéo… en termes de performances pures, la Xiaomi MiPad fait mieux que la concurrence haut de gamme. Seule la Shield Tablet est au-dessus.

Xiaomi MiPad
Le Nvidia Tegra K1 est imbattable en termes de performances. Les benchmarks sont là pour en témoigner.

À noter que l’appareil aura tendance à chauffer assez rapidement lorsque vous l’éprouverez avec plusieurs applications ou jeux ouverts simultanément. Pas de ralentissement constaté lors de notre phase de test.

Le constructeur a eu la bonne idée d’embarquer un slot Micro-SD capable d’accueillir des extensions de mémoire jusqu’à 128 Go. Une bonne nouvelle pour les gamers qui s’empresseront d’installer en masse des titres gourmands en espace de stockage.

Côté autonomie, prévoyez environ une demi-journée en usage « gamer ». Si vous êtes plutôt du type de l’utilisateur polyvalent (mail, surf, écoute de musique…), la Xiaomi MiPad pourra tenir une journée sans sourciller.

Appareil photo

Comme sur de nombreuses tablettes, le capteur photo prend place uniquement pour faire acte de présence. Ce n’est pas sur ce dernier que Xiaomi compte s’appuyer pour séduire et, malheureusement, cela se ressent à l’usage.

Xiaomi MiPad
Pour capturer des clichés corrects, il vous faudra profiter de conditions de luminosité optimales. La tablette n'étant pas munie de flash, oubliez les captures dans le noir total.
Xiaomi MiPad
En poussant le zoom x4 à fond, l'image se pixelisera. Ce qui rend une capture correcte impossible.
Xiaomi MiPad
En extérieur, le capteur de la Xiaomi MiPad (photo de gauche) peine à faire entrer autant de lumière qu'un appareil photo hybride comme le Fujifilm X-M 1 (cliché de droite). Les rendus manquent de netteté.

Le constat en mode film reste le même. Les rendus manquent de fidélité et les variations de couleurs en fonction de la luminosité restent beaucoup trop importantes.

[youtube id= »BOgoADXX6GU » mode= »normal » align= »center »]

Notre avis sur la tablette Xiaomi MiPad :

Tout d’abord merci à la boutique BelChine.net pour le prêt de la tablette MiPad.

Un rapport qualité-prix très intéressant ! La MiPad frappe fort tant sur le plan de la puissance que de la qualité de son écran. Certes, les plus critiques remettront en cause l’interface et le design qui lorgnent un petit peu trop du côté d’Apple. L’utilisateur est pris (un peu trop) par la main par la surcouche MIUI. Rien n’empêche ce dernier de faire un tour sur le Google Play Store pour tenter de s’approprier l’appareil en téléchargeant les applis qui lui sont vraiment utiles.

Confort, réactivité, ergonomie… la XiaoMi MiPad fait partie des meilleures dalles compactes du marché. Au même titre que la Nexus 7 ou encore la Samsung Galaxy Tab S 8.4

Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 202,1 mm
  • Largeur : 135,4 mm
  • Epaisseur : 8,5 mm

? Ecran : 7,9 pouces

? Poids : 360 g

? Autonomie :

  • Annoncée : N.C
  • Batterie : 6700 mAh Li-Ion

? OS : Android 4.4 KitKat

? Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM

? Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; Micro-SD ; Micro-USB
? Processeur : Nvidia Tegra K1 quadruple-coeur 2,2 GHz
? Site : https://www.xiaomishop.com
? Appareil photo : 8 Mégapixels
? Vidéo : 1080 p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

10

Design

7.5

Ergonomie

8

Fonctions

8

Qualité/Prix

8.5

GENERAL

8.4

LES PLUS
  • Puissante
  • Compatible SD 128 Go
  • Rapport qualité-prix
LES MOINS
  • Chauffe
  • Coque glissante
  • Surcouche « bling-bling »

Auteur
Yann Peyrot

Mon téléphone : Samsung Galaxy Nexus
Ma tablette Android : La Samsung Galaxy Tab 7.7 parce qu'elle est petite
Mon jeu préféré : Temple Run
Mon appli préférée : 9gag ça fait passer le temps
Mon robot préféré : Bishop dans Alien 2 (j'avoue il y a mieux)
Mon objet fétiche : Ma clef USB, toujours sur moi.
Citation : « Smokey on est pas au Vietnam, on est au Bowling, on joue selon les règles » Walter, the Big Lebowsky.

Tous les articles
Auteur Yann Peyrot