• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Tablettes ► Test de la Samsung Galaxy Tab S 8.4 : Un Galaxy S5 grand format

Test de la Samsung Galaxy Tab S 8.4 : Un Galaxy S5 grand format

Fine, légère et plutôt élégante, la Galaxy Tab S de Samsung (ici dans sa version 8,4 pouces) en a aussi sous le capot. Le constructeur coréen réussi un concentré de puissance, malgré (comme toujours) une surcouche que certains trouveront envahissante.

Samsung est un peu le HBO des tablettes Android : il sort régulièrement une nouvelle série. Dernière en date, les Galaxy Tab S, dans la droite lignée des smartphones Galaxy, mais en plus grand. Nous testons ici la version 8,4 pouces Wi-Fi (il existe une version 4G), et nous sommes plutôt convaincu.

LES MEILLEURS PRIX

Design et prise en main : finesse et légèreté

La Galaxy Tab S 8.4 (et sa grande sœur 10.5 aussi d’ailleurs) est fine : 6,6 mm d’épaisseur. C’est à peine plus que la Xperia Z2 Tablet qui réalisait déjà un exploit avec ses 6,4 mm. Un peu lourde avec presque 300 grammes sur la balance, la Tab S tient bien en main, son format la rendant facile à tenir avec une seule, même petite.

La Samsung Galaxy Tab S tient bien en main

Le placement des haut-parleurs est bien pensé, un sur la tranche haute et un autre sur la tranche basse, à leur extrémité. Quand vous basculez la tablette à l’horizontale (boutons de navigation à gauche), ceux-ci se retrouveront donc en haut, à l’abri de vos mains qui ne les recouvriront pas. Idéal pour le visionnage de films et les jeux, même si celles et ceux préférant avoir les boutons de navigation à droite en mode horizontal diront le contraire.

Les bordures de l’appareil sont plutôt fines sur les côtés, mais on aurait préféré qu’il en soit de même partout. Pour autant, l’écran occupe une belle place et l’on n’a pas l’impression d’être “étouffé” en utilisant cette Galaxy Tab S.

Dans la lignée du Galaxy S5, le dos en plastique est doté de sa belle imitation de sparadrap. On aime ou on n’aime pas, mais dans les faits, vous ne passerez pas votre temps à regarder la face arrière de la tablette. Côté design, on appréciera la bordure cuivrée, discrète, mais élégante, surtout sur le modèle blanc. L’effet nous a moins convaincus sur le modèle noir.

Forcément plus compacte que la version 10.5, la Galaxy Tab S 8.4 en est aussi plus facile à prendre en main, pour une utilisation peut-être plus mobile.

Écran et son : le Super AMOLED revient en force

Abandonnée depuis la Galaxy Tab 7.7, la technologie d’écran AMOLED fait son retour sur une tablette Samsung. Plus précisément Super AMOLED, celui de la Galaxy Tab S affiche une définition de 2560 x 1600 pixels, pour une résolution de 360 ppi environ. Inutile de préciser que le rendu est particulièrement flatteur pour la rétine, surtout avec les couleurs saturées qui caractérisent ce type de dalle. Les noirs sont profonds et les angles de vision étendus. Que ce soit pour lire des ebooks, jouer, visionner un film ou surfer sur Internet, vous n’aurez aucun souci de lisibilité. Attention aux reflets des luminaires en intérieur tout de même, et au mode d’affichage (“Adaptatif” par défaut, essayez les autres pour trouver celui qui vous convient le mieux).

Le son, stéréo, est de bonne qualité avec ou sans casque, ce qui inscrit définitivement la Galaxy Tab S comme un outil multimédia (mais on n’en doutait pas).

Interface et navigation : TouchWiz encore et toujours

La Galaxy Tab S est en général un régal de fluidité. Précise, réactive, il faut tout de même relever quelques accroches sporadiques (surtout sur le basculement portait/paysage, saccadé), qui n’ont heureusement rien de rédhibitoire.

Pour ce qui est de l’interface, on retrouve sans surprise un Android 4.4.2 KitKat copieusement recouvert de la surcouche TouchWiz made in Samsung. Si vous êtes un lecteur régulier d’Android-MT, vous devez savoir que nous ne la portons pas spécialement dans notre cœur. Coupons court au suspens : la Galaxy Tab S ne changera pas la donne. Toujours aussi envahissante, TouchWiz perd l’utilisateur dans son dédale de fonctionnalités, parfois utiles (Smart Stay), parfois encombrantes (Magazine UX, agrégateur de contenu maison impossible à désinstaller et peu pertinent). Pour les détenteurs du Galaxy S5, l’application SideSync permettra de jongler entre les deux appareils en faisant entre autres basculer le contenu de l’un sur l’autre d’un simple glissement de doigt.

Un mode enfant est de la partie, de même qu’un lecteur d’empreinte digitale, toujours aussi gadget. En bas à gauche de l’écran, vous trouverez l’icône d’un dossier, raccourci vers un explorateur de fichiers Samsung qui fera doublon avec votre application préférée (ASTRO Files Manager, ES Explorateur de fichiers, etc.).

L'explorateur de fichiers à gauche, peu ergonomique

Comme souvent, l’utilisateur va sûrement jouer avec les (trop) nombreuses fonctions de la Galaxy Tab S et de sa surcouche TouchWiz, avant de les oublier et de se servir de 2 ou 3 d’entre elles seulement.

Multimédia : elle sait tout faire

Processeur Exynos 8 cœurs (4 cadencés à 1,9 GHz et 4 autres à 1,3 GHz) et 3 Go de RAM. Faut-il rajouter autre chose ? Bon, si vous insistez. Jeux vidéos : fluide, même sur la 3D la plus gourmande. Multitâches : aucun ralentissement. Films en HD : mettez-moi carrément de la WQHD (1440p, que la Galaxy Tab S supporte en lecture). Surf sur Internet : 34 onglets ouverts en même temps ne vous feront pas peur.

Autant d’activité qui draineront la batterie à vitesse grand V… sans pour autant frustrer l’utilisateur. La Galaxy Tab S affiche en effet une très bonne autonomie, allant de 10 à 12h en fonction de l’utilisation que vous en faites.

Bref, vous l’aurez compris, la Galaxy Tab S peut faire beaucoup de choses et le faire bien. En même temps, il s’agit plus ou moins d’un Galaxy S5 grand format, ce n’est donc pas une surprise.

Photos et vidéos : qualité tablette

Prendre des photos/vidéos avec sa tablette nous paraîtra toujours étonnant, mais il paraît que cela se fait de plus en plus, alors autant voir si la Galaxy Tab S s’en sort mieux que ses concurrentes.

Photo capturée en 8 Mégapixels

Avec les 8 Mégapixels du capteur arrière, la Galaxy Tab S vous dépannera correctement  si votre smartphone n’a plus de batterie. La mise au point sélective réagit vite, tandis que les différentes zones de l’image nettes/floues se détachent bien. Par contre, si vous n’avez pas une bonne lumière, oubliez de suite la photo…

Décidément, la photo de nuit, ce n'est pas pour les tablettes

La photo se passe de commentaire. Côté zoom, la Galaxy Tab S 8.4 propose du x4. Le grain est au rendez-vous, et vous obtiendrez de meilleurs résultats simplement en zoomant sur un cliché 8 Mégapixels déjà pris.

Le zoom x4 de la Samsung Galaxy Tab S 8.4

Dans le même ordre d’idée, filmer avec la Galaxy Tab S devrait être réservé aux situations “d’urgence”, quand aucun autre appareil n’est à portée. Le focus sélectif est un peu poussif, s’enclenchant parfois sans raison apparente, tandis que l’absence de lumière reste encore et toujours rédhibitoire. Les soubresauts de l’image sont dus à la position inconfortable du caméraman, qui filme ici en full HD.

[youtube id=”rCnwqH1ZUnI” mode=”normal” align=”center”]

Notre avis sur la tablette Samsung Galaxy Tab S 8.4

Parfait compromis entre une tablette 7 pouces et une 10.1 (ou 10.5 pour la Galaxy Tab S), la nouvelle gamme de Samsung remplit son objectif de proposer un Galaxy S5 étendu. Le modèle 8.4, au format très pratique, affiche des performances en haut du panier pour des possibilités d’usage sans limites. Il reste bien quelques petits soucis ça et là, sans parler de la surcouche TouchWiz qui divise les utilisateurs, mais globalement, la Galaxy Tab S 8.4 est une excellente tablette. À environ 400 euros, elle reste dans une tranche de prix raisonnable pour qui veut s’offrir la performance sans hypothéquer sa maison.

Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 212,8 mm
  • Largeur : 125,6 mm
  • Epaisseur : 6,6 mm

? Ecran : 8.4 pouces

? Poids : 294 g

? Autonomie :

  • Annoncée : N.C
  • Batterie : 4900 mAh

? OS : Android 4.4 KitKat

? Mémoire : 16 Go + 3 Go de RAM

? Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth 4.0 ; micro-USB : micro-SD
? Processeur : Exynos octa 5420 (Quad-core 1,9 GHz + Quad-core 1,3 GHz)
? Site : http://www.samsung.com/fr
? Appareil photo : 8 Mégapixels (2,1 à l’avant)
? Vidéo : Full HD 1080p

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

10

Design

8.5

Ergonomie

8

Fonctions

8

Qualité/Prix

8

GENERAL

8.5

LES PLUS
  • L’écran
  • La finesse
  • L’autonomie
LES MOINS
  • Quelques accroches
  • Capteur photo/vidéo

Auteur
Thomas Povéda
Tous les articles
Auteur Thomas Povéda