Appareils Tablettes

Test de la LG G Pad 8.3 : Une référence parmi les tablettes compactes

LG s'est taillé une solide réputation en matière de smartphones (Nexus 4 et 5, LG G2). Sa première tablette (Optimus Pad, lancée en 2011) n'a cependant pas transcendé les foules. La G Pad 8.3 vient redorer le blason du constructeur sud-coréen et montre que ce dernier est capable d'élaborer des tablettes polyvalentes et compétitives.
Le constructeur LG est sur une bonne dynamique. Après avoir commercialisé des smartphones reconnus comme étant des « must-have » (Nexus 4 et Nexus 5 avec Google et le G2 l’actuel vaisseau amiral de la firme), le fabricant sud-coréen retente une excursion au royaume des tablettes. Rappelez-vous, c’était en 2011 (il y a une éternité) que LG distribuait sa première tablette, l’Optimus Pad. Cette dernière disposait, à l’époque, d’une version Android à jour (3.0 Honeycomb), d’une certaine endurance, d’un écran de qualité et de fonctionnalités innovantes comme la possibilité de filmer en 3D. Malheureusement, cette dernière faisait face à de trop nombreux écueils : charge par port propriétaire, utilité de la caméra 3D, l’absence de lecteur multimédia et son prix exorbitant (près de 649 euros…). Après avoir mûrement ressassé cet échec, LG retente l’expérience. Plus de deux ans après la sortie de l’Optimus Pad, le constructeur sud-coréen commercialise la G Pad 8.3. Un modèle 8 pouces qui vient marcher sur les plates-bandes des constructeurs comme Samsung (Galaxy Note 8, Galaxy Tab 3 8.0) ou encore Asus (nouvelle Nexus 7, l’ancienne Nexus 7 ou le FonePad).

La LG G Pad 8.3 ne propose rien d'original dans sa boîte.
Pas d'excentricités dans la boîte du LG G Pad 8.3. Vous retrouverez uniquement les accessoires indispensables comme l'adaptateur secteur pour le rechargement et le câble USB.

Au déballage de l’appareil, force est de constater que ce dernier est agréable à regarder. Ici, le plastique se mêle harmonieusement à l’aluminium (sur la surface arrière de la tablette). Les finitions de la G Pad 8.3 sont de qualité, cela change du plastique cheap (et qui grince à la moindre pression) que l’utilisateur a l’habitude de rencontrer sur les appareils Samsung. Le matériau plastique se retrouve sur le cerclage de l’écran et sur les tranches. D’une manière générale, la tablette arbore un look classieux tout en donnant une impression de robustesse et de solidité.

L’écran, le point fort de la LG G Pad 8.3

Dès l’allumage, vous serez certainement frappé par la qualité des rendus proposés par l’écran. 8,3 pouces pour une résolution Full HD de 1920 x 1200 pixels (avec une densité de pixels de 273 pixels par pouce), autant dire que les détails sont sublimés sur la dalle qui équipe la LG G Pad 8.3. L’appareil est taillé pour le multimédia. Ce dernier assure un confort de vision optimal, et ce pour tous les usages (ebooks, jeux vidéo, vidéo…). À noter que les angles de vision sont très étendus. Vous n’aurez aucun mal à visionner une vidéo à plusieurs derrière l’écran de la G Pad 8.3. La tablette garantit une qualité de vision qu’importe l’angle où vous vous trouvez par rapport à cette dernière (à condition de ne pas être derrière).

La surcouche made in LG à moderniser

Comme à son habitude, LG a apposé sa surcouche maison à son appareil. L’utilisateur remarquera sans doute quelques bonnes idées parmi la foule d’applications préinstallées et de fonctionnalités exclusives. Qslide pour garder ouvertes certaines fenêtres au-dessus de toutes les autres. QPair pour synchroniser la tablette avec n’importe quel smartphone tournant sous Android (pour recevoir les notifications de ce dernier directement sur votre LG G Pad 8.3). Il est également possible de personnaliser la disposition des boutons tactiles (pour inverser par exemple le retour arrière avec le bouton home). Comme sur le G2, la tablette peut être sortie de veille si vous tapotez l’écran de cette dernière par deux fois.

L’utilisateur sera de prime abord noyé par ce flot de fonctionnalités et d’outils censés améliorer l’ergonomie de l’appareil. Heureusement quelques tutoriels vous expliqueront en cours de route comment profiter au mieux des outils préinstallés. LG aurait sans doute intérêt d’éclaircir sa surcouche (et d’embellir ses icônes qui sont toujours vieillottes) afin d’éviter de gaver, dès l’allumage, l’utilisateur.

Des spécificités techniques à la hauteur

Côté hardware la tablette s’appuie sur un processeur quadruple-coeur SnapDragon 600 (1,7 GHz) pour fonctionner. La G Pad 8.3 peut aussi compter sur 2 Go de RAM pour assurer une fluidité à toute épreuve. À noter que la dalle tactile est placée très près de l’écran, ce qui renforce la réactivité de la tablette.

Vous n’aurez aucun mal à faire tourner les jeux gourmands ou plusieurs applications simultanément. Cependant, avec les oeuvres vidéoludiques les plus récentes et les plus détaillées, vous remarquerez la présence d’aliasing (effet d’escalier, souvent sur les contours des personnages ou des décors). La G Pad 8.3 reste réactive, même lorsque vous la poussez dans ses derniers retranchements. À noter la tendance de la tablette à chauffer lorsque vous la sollicitez avec des jeux demandant beaucoup de ressources.

L’appareil photo, de son côté, n’est pas le critère qui fait pencher la balance en sa faveur. Ce dernier capture en 5 Mégapixels. Les rendus ne sont pas exceptionnels, les blancs ont tendance à virer vers les jaunes, notamment si vos modèles sont exposés en plein soleil ou soumis à une forte luminosité.

La capture a été réalisée en 5 Mégapixels avec la LG G Pad 8.3.
La capture a été réalisée en 5 Mégapixels avec la LG G Pad 8.3.

Pour le film, l’APN permet de capturer en Full HD (1080p). Les rendus sont d’une qualité que tout utilisateur est en droit d’attendre d’une tablette. En deux mots : pas exceptionnels. Le changement brusque de luminosité perturbe quelque peu le capteur qui met du temps à s’adapter.

[youtube id= »zsKNBl80xpo » mode= »normal » align= »center »]

Verdict

LG signe là un retour plus que réussi sur le marché des tablettes. Après avoir étalé son savoir-faire en matière de smartphones et déployé son armada haut de gamme, LG peut se vanter de proposer une tablette compacte et classe, offrant des possibilités multimédias variées. La G Pad 8.3 fixe haut la barre du rapport qualité-prix (299 €). Les concurrents sont prévenus, LG renaît sur le secteur des tablettes.

Une G Pad 8.3 sous le sapin :

Entre le 1er novembre et le 31 décembre, LG vous rembourse 50 € pour l’achat de sa tablette G Pad 8.3. Cette réduction fait descendre le prix de la tablette à 249 €. Si vous recherchez une idée cadeau, et qu’un membre de votre famille rêve d’une tablette compacte et performante, la G Pad 8.3 peut être une excellente idée de cadeau groupé.

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 216,8 mm
  • Largeur : 126,5 mm
  • Epaisseur : 8,3 mm

► Ecran : 8,3 pouces

► Poids : 338 g

► Autonomie :

  • Annoncée : N.C
  • Batterie : Li-Ion 4600 mAh

► OS : Android 4.2 Jelly Bean

► Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM

► Connectivité : Micro-SD ; Bluetooth ; Wi-Fi ; Micro-USB ; Wi-Fi direct ; DLNA
► Processeur : Qualcomm Snapdragon 600 quadruple-coeur 1,7 GHz
► Site : https://www.lg.com
► Appareil photo : 5 Mégapixels
► Vidéo : 1080p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9

Design

8

Ergonomie

7.5

Fonctions

7.5

Qualité/Prix

8

GENERAL

8

LES PLUS
  • Rendu de l’écran
  • Réactivité
  • Finitions soignées
LES MOINS
  • La surcouche
  • APN
Etiquettes