Accueil > Appareils Android > Test Huawei Ascend P1 : L’empereur du milieu de gamme

Test Huawei Ascend P1 : L’empereur du milieu de gamme

Par Yann Peyrot

Huawei veut marquer le coup en 2012. Sortie à la fin de l’été, le Ascend P1 est un smartphone fin et classieux. Loin de délaisser le côté multimédia, il s’impose comme un milieu de gamme polyvalent et performant.

La semaine dernière, nous avons pu prendre en main le Ascend D Quad XL. Ce quadruple coeur « petit prix » nous a laissé un bon souvenir. Cette semaine, nous restons en compagnie de Huawei (pour ce qui n’y arrive toujours pas, prononcez ouah ouais), mais nous basculons sur un autre segment, le milieu de gamme. L’Ascend P1 est un smartphone au design travaillé. Les finitions sont de très bonnes factures et l’appareil brille par sa finesse (7,69 mm). On appréciera la coque arrière du smartphone, qui donne une impression de douceur au toucher. D’une manière générale, le smartphone du constructeur chinois s’affranchit du côté « cheap » associé au plastique pour offrir un habillage sobre qui dégage une certaine classe. On regrettera l’intégration du capteur photo. Ce dernier ressort trop de la surface arrière du téléphone, cela vient ternir l’habillage général de l’appareil qui était pourtant très harmonieux. De plus, comme sur le RAZR (finesse oblige), il est impossible d’accéder à la batterie.

 

Le Ascend P1 : du style et des performances qui tiennent la route

 

Voyons voir maintenant ce qui se trouve sous la carrosserie. Le smartphone s’appuie sur un double coeur cadencé à 1,5 GHz et sur 1 Go de RAM pour fonctionner sans encombre. Vous pourrez profiter, pendant près d’une journée, de vos applications, jeux, vidéos… ICS, conjugué à la surcouche Emotion UI (discrète, mais pas vraiment utile) offre une navigation fluide. Les  commandes répondent rapidement dans les menus ou sur le net. On notera la faible mémoire interne, qui vous obligera à investir rapidement dans une Micro-SD. L’APN est une bonne surprise. Les clichés pris en 8 Mégapixels sont nets, les couleurs capturées fidèles. Dans l’interface de l’appareil photo, vous pourrez profiter de quelques options de retouche rapide (effets, filtres…). Au niveau de l’enregistrement vidéo, l’appareil permet d’enregistrer en full HD 1080p. Le rendu est passable et l’image se floute rapidement en zoom.

Photo réalisée en 8 Mégapixels

 

Après le D Quad XL, le Ascend P1 vient confirmer la volonté dont fait preuve Huawei pour améliorer sensiblement la qualité intrinsèque de ses appareils tout en continuant une politique de prix agressifs. On attend la suite.

Ascend P1 S

Le P1 attend un petit frère. Le Ascend P1 S, présenté en même temps que son grand frère à l’IFA de Berlin, embarque les mêmes composants que le Ascend P1. Ce qui change, l’épaisseur. Le P1 S (s pour small) se revendique comme le smarphone le plus fin du monde (6,68 mm). Encore plus fin que le RAZR (7,1 mm) ! Sa date de sortie en France n’est cependant pas connue.

FICHE TECHNIQUE

    • Dimensions
    • Hauteur : 129 mm
    • Largeur : 64 mm
    • Epaisseur : 7,69 mm
    • Ecran : 4,3 pouces
    • Poids
    • 110 g
    • Autonomie
    • Annoncé : 10h
    • Batterie : Li-Ion 1800 mAh
    • OS : Android 4.0 Ice Cream Sandwich
    • Mémoire : 4 Go + 1 Go RAM
    • Connectivité : Micro-SD ; Bluetooth ; Wi-Fi ; Micro-USB
    • Processeur : TI OMAP 4460 double-coeur 1,5 Ghz
    • Appareil photo : 8 Mégapixels
    • Vidéo : 1080p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

7.5

Design

8

Ergonomie

7

Fonctions

7

Qualité/Prix

7

GENERAL

7.3
LES PLUS
  • L'autonomie
  • Le design
  • APN
LES MOINS
  • Mémoire interne
  • Capteur photo qui ressort
  • Batterie inaccessible

Appareils les plus populaires :

Articles les plus lus :

comments powered by Disqus

Auteur : Yann Peyrot