Accueil > Appareils Android > Test EXCLUSIF du Wiko Cink + : Plus puissant et moins cher

Test EXCLUSIF du Wiko Cink + : Plus puissant et moins cher

Par Yann Peyrot

La marque marseillaise Wiko s’apprête à sortir une version améliorée du Cink, son premier smartphone Android. Le Cink + reprend quelques défauts de son aîné, mais offre une porte d’entrée sur Android pour un rapport qualité-prix sans égal.

Le Cink + reprend quelques caractéristiques que son ancêtre le Cink premier du nom : le format « vraiment » de poche, la coque arrière en plastique qui se salit rapidement, le slot Dual-SIM (forcément, c’est du Wiko), l’appareil photo dispensable (l’APN a un problème avec la mise au point automatique), l’écran de 3,5 pouces… là où le Cink + va plus loin, c’est du côté des performances et du prix. Ce modèle propose Android dans sa version 4.1 Jelly Bean pratiquement sans surcouche (hormis quelques icônes remaniées et des raccourcis dès le menu de déverrouillage). Il embarque un processeur cher à Wiko, le Mediatek MT6577 (qui équipe également le Slim, le Peax ou encore le King). Ce double-coeur (cadencé à 1 GHz) vous offrira la possibilité de faire tourner vos applications habituelles et même plus (jeux en 3D).

 

Wiko Cink + : Un vrai smartphone à moins de 100 €

 

Un Dual-Sim polyvalent à 99€ (capable de faire tourner plusieurs applications en même temps tout en restant fluide) ça n’existe pas ailleurs. Certes, il y a toujours la faible résolution de l’écran qui rappelle que c’est un entrée de gamme (320 x 480 pixels). L’appareil photo n’est pas non plus l’un des atouts du smartphone. Ce dernier peine à prendre des clichés fidèles et la mise au point est quelque peu longue à se réaliser… vous aurez parfois des surprises au niveau des couleurs de votre photo.

 

Le cliché est ici capturé en 3.2 Mégapixels. Les bandes aux extrémités de la voiture devraient être blanches... la lumière joue des tours à l'APN du Wiko Cink + en mode automatique.

 

Les petits défauts sont vite oubliés au vu du prix et de l’expérience Android proposée. Wiko prouve qu’il est possible d’acheter un smartphone Android performant sans pour autant hypothéquer sa maison. La marque marseillaise a les armes pour affronter ses concurrents Acer (Liquid E1, Liquid Gallant Duo) ou encore Alcatel one touch (997D Ultra) sur le terrain des Dual-SIM d’entrée de gamme. Son Cink + fait office de botte secrète pour séduire aussi bien les professionnels que les petits porte-monnaie. Sortie prévue courant avril.

Premier Wiko sous Jelly Bean :

Le Cink + est le premier smartphone de Wiko qui, dès l’allumage, propose Android dans sa version 4.1 Jelly Bean. Les autres appareils de la marque (Peax, King et Slim…) ont connu des mises à jour OTA vers la version 4.1 d’Android.

 

FICHE TECHNIQUE

    • Dimensions
    • Hauteur : 116 mm
    • Largeur : 63 mm
    • Epaisseur : 11,7 mm
    • Ecran : 3,5 pouces
    • Poids
    • 113 g
    • Autonomie
    • Annoncé : N.C.
    • Batterie : Li-Ion 1300 mAh
    • OS : Android 4.1 Jelly Bean
    • Mémoire : 4 Go + 1 Go RAM
    • Connectivité : Micro-SD ; Bluetooth ; Wi-Fi ; Micro-USB ; Dual-SIM
    • Processeur : Mediatek MT6577 double-coeur 1 GHz
    • Appareil photo : 3,2 Mégapixels
    • Vidéo : 480p

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

7.5

Design

6

Ergonomie

7

Fonctions

7

Qualité/Prix

8.5

GENERAL

7.2
LES PLUS
  • Prix
  • Fluidité
  • Le format
LES MOINS
  • APN
  • Résolution de l'écran
  • Design trop Wiko 1er du nom

Appareils les plus populaires :

Articles les plus lus :

comments powered by Disqus

Auteur : Yann Peyrot