• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Haut de gamme ► Test du Xiaomi Mi4 : puissant, attractif, mais avec une connectivité 4G incomplète

Test du Xiaomi Mi4 : puissant, attractif, mais avec une connectivité 4G incomplète

Le Xiaomi Mi4, fait partie de ces smartphones aux caractéristiques haut de gamme vendus à des prix deux fois inférieurs à la concurrence. Il propose également une version d’Android modifiée baptisée MIUI. Nous avons testé l’appareil et celui-ci à de nombreux atouts, pour peu qu’on adhère à cette déclinaison d’Android très colorée.

Après vous avoir longuement parlé de l’entreprise Xiaomi, il était de notre devoir de tester les produits d’une marque devenue aussi importante. Nous avions, de par le passé, testé la tablette Mipad, place au flagship de la marque le Xiaomi Mi4.

[youtube id=”Hu5ecpfNs9Y” mode=”normal” align=”center”]

Packaging : tout dans la sobriété

Ce qui est certain, c’est qu’au premier coup d’œil, l’on ne s’attend pas à de grandes surprises côté packaging. Cartonnée avec une couleur naturelle qui fait même austère. Certains y verront une boîte dénuée d’intérêt, tandis que d’autres y verront un aspect sobre et écolo. Nous vous laisserons donc choisir votre camp. On y trouve le Xiaomi Mi4, le chargeur secteur, le câble USB/micro-USB et le trombone pour accéder au tiroir micro SIM. Exit donc le kit mains libres qui n’est pas obligatoire, dommage.

Xiaomi Mi4
Un packaging simple et une boîte en carton. Le chargeur est compatible Chine, il faudra penser à l'adaptateur pour les prises France.

Caractéristiques : un Xiaomi Mi4 au niveau des plus grands

Comme dit plus haut, le Xiaomi Mi4 est le porte-étendard de la marque, sa fiche technique est donc en adéquation avec ce qui se doit être le haut du panier. Nous sommes donc en présence d’un smartphone doté d’un processeur Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz, l’Adreno 330 pour la partie graphique et 3 Go de RAM. Pour le stockage vous aurez le choix entre 16 ou 64 Go, sans port micro-SD. La partie connectique dispose notamment du Bluetooth 4.0 même si l’on aurait aimé du 4.1 et le WiFi ac, par contre le NFC est aux abonnés absents. Au niveau du capteur photo et vidéo, nous sommes en présence de deux capteurs. Un principal de 13 mégapixels capable de filmer en 1080p et 2160p (4K) à 60 FPS. À l’avant, le capteur Xiaomi a opté pour un 8 mégapixels, ce qui permet de le considérer comme un selfiephone, ce dernier est d’ailleurs apte à filmer en 1080p 30 fps.

Une version 4G lourdement handicapée

Bien que nous testons ici la version dépourvue de 4G, un modèle embarquant cette connectivité existe. Là où le bât blesse avec les smartphones importés : des fréquences 4G sont toujours manquantes. Comme nous vous l’indiquions dans un article précédent, le Xiaomi Mi4 4G ne dispose pas des fréquences 800 MHz (même problème constaté sur le OnePlus One) et 2600 MHz. Ce qui se traduit techniquement par une 4G moins disponible et un choix de son opérateur restreint. Pensez à bien vous renseigner, par exemple sur notre forum.

Design : un Xiaomi Mi4 compact qui se fond dans la masse

Beaucoup de fidèles de la marque ont manifesté leur déception sur le nouveau design initié par le fabricant chinois. Il est vrai que son modèle précédent proposait un caractère plus personnel lui permettant de se distinguer des autres modèles. Toutefois, on sent la volonté du constructeur de proposer un produit moins tranché et plus en rondeur, afin de plaire au plus grand nombre.

Xiaomi Mi4
Le Xiaomi Mi4 sous tous les angles. Vous remarquerez qu'il dispose d'un port infrarouge au-dessus.

Le résultat donne un smartphone bien fini et visuellement agréable à regarder. Le Xiaomi Mi4 allie plastique entouré de métal. L’arrière est composé d’un dos en plastique glossy. Notre modèle blanc est assez épargné par les traces de doigts, cependant le modèle noir devrait y être plus sensible. Le slot micro-SIM est parfaitement fondu dans la tranche gauche et celui-ci est d’ailleurs tout en métal pour ne pas entraver le design.

Performances : dans le haut du panier des smartphones 2014

Équipé d’un Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz, d’un Adreno 330 et 3 Go de RAM, autant vous dire que ce sont les caractéristiques haut de gamme de l’année 2014. Une configuration qui en ce début 2015 reste parfaitement actuelle surtout avec 3 Go de mémoire vive. Voici quelques benchmarks pour les amoureux des chiffres :

Xiaomi Mi4
Voici les benchmarks les plus populaires exécutés sur le Xiaomi MI4

En terme d’usage, tout est fluide. Les applications et jeux utilisés fonctionnent correctement, même ceux gourmands en énergie.

Un écran de 5 pouces compact vif et chaleureux

Le Xiaomi Mi4 dispose d’un écran Sharp / JDI de 5 pouces plutôt compact, même si les bords de l’écran ne sont pas les plus fins que nous ayons vus. Il occupe une large surface du smartphone. Pas de QHD, on reste sur un Full HD déjà bien suffisant sur cette taille d’écran. Avec environ 441 ppi, l’affichage bénéficie d’une netteté confortable et agréable. La colorimétrie est plutôt chaleureuse et les couleurs sont pétillantes. Le constat est assez flagrant face au Oneplus One qui propose également un excellent affichage, mais qui offre des tons beaucoup plus froids. Cet écran a également la faculté de fonctionner avec les gants, ce qui est un plus sympathique en cette période hivernale.

Xiaomi Mi4
À gauche vous trouvez le Oneplus One, au milieu le Xiaomi Mi4, à droite le Huawei Ascend P7

Xiaomi offre un écran de qualité sur ce Xiaomi Mi4.

MIUI V6 une expérience complète, mais qui s’éloigne un peu d’Android

Pour ce Xiaomi Mi4 c’est la sixième version de la ROM MIUI qui est de la partie. Une approche qui se veut proche du grand public, puisqu’elle apporte une expérience similaire que l’on trouve chez la concurrence à la pomme, notamment par son interface graphique. Elle peut être une passerelle à étudier pour les personnes habituées aux iPhones désireuses de passer à Android en douceur. Au programme : un écran d’accueil dépourvu d’un tiroir d’applications, elles sont toutes disposées sur différentes pages. Que les aficionados d’Android se rassurent, les célèbres Widgets sont de la partie. Xiaomi inclut également son application dédiée au changement de look de son interface. Une manie dont les asiatiques sont friands, puisqu’un autre grand constructeur chinois comme Huawei a rapidement prit exemple. Toutefois Xiaomi va beaucoup plus loin, puisque dès les premiers paramétrages de l’appareil, vous êtes invités à créer votre compte Xiaomi. À l’intérieur on y retrouve, un grand nombre de services comme :

– Un service Cloud qui permet de synchroniser ses contacts, SMS, album photos, journal d’appels, notes, une option Wi-Fi, Magnétophone, une sauvegarde de son navigateur, la musique et localiser sa tablette. Le stockage est malheureusement de 5 Go, ce qui est un peu faible notamment pour les photos et la musique, mais reste suffisant et pratique pour le reste.

– Un portefeuille qui héberge la monnaie virtuelle du constructeur baptisée MiCrédit

– Un gestionnaire de compte en banque (mystérieux et inutilisable chez nous, car tout en chinois)

– La possibilité de lier ses comptes provenant des différents réseaux sociaux chinois

– Voir les appareils enregistrés

Pas besoin de rentrer dans les détails puisqu’à part les services Cloud, les autres  ne sont pas disponibles chez nous. Il s’agit du pendant d’un service bien connu : iCloud.

MIUI : les premiers pas de Xiaomi

MIUI est-ce qu’on appel une ROM Custom, c’est-à-dire que c’est une version customisée d’Android. Xiaomi a d’ailleurs débuté en mettant à disposition MIUI qui fut un énorme succès. La société chinoise a rapidement vu sa communauté s’accroître pour devenir une des plus grandes d’Android. Elle est comparable à celle de CyanogenMod. C’est en 2012 que la société sortira son premier smartphone le Mi1. Aujourd’hui, la société est valorisée à 40 milliards de dollars.

Sachez seulement que si vous décidez de vous passer d’un compte Xiaomi, vous n’aurez pas accès aux thèmes, ce qui limitera la personnalisation. MIUI offre réellement une solution clé en main pour l’utilisateur. Sans rien devoir télécharger, on y retrouve des utilitaires comme le magnétophone, l’accès à la Radio FM, la Calculatrice, la boussole, un scanner de QR code et même un assistant vocal dédié autre que celui fournit par Google. Une des autres idées reprises par Huawei est le centre de sécurité. Celui-ci regroupe des outils forts utiles tels qu’un antivirus, une gestion de la corbeille (en gros il fait du ménage dans le cache), un gestionnaire qui permet de jeter un œil sur la consommation de data, une liste noire, un rapport détaillé sur l’utilisation de la batterie et le gestionnaire de permissions. Ce dernier permet de contrôler les applications autorisées à démarrer avec l’appareil où bien vérifier les permissions de ses applications et même la gestion de l’accès au root. On apprécie l’ajout de l’émetteur infrarouge qui permet au smartphone de contrôler sa télévision. On aurait aimé que Xiaomi aille au bout de la démarche en proposant une application, mais ce n’est pas le cas. Lors de mon test, j’ai utilisé Twinone IR Remote qui a parfaitement fonctionné. Vous l’aurez compris, MIUI se veut différent et ne se sert que d’Android comme base de fonctionnement puisque son interface a été totalement repensée. Sa prise est main est plus assistée et simpliste, il ravira les personnes moins technophiles et ceux qui ne veulent pas partir d’une page quasi blanche.

Photos / Vidéos : À la hauteur des hauts de gamme du marché

Xiaomi Mi4
Xiaomi Mi4 photo prise en pleine journée réglage auto
Xiaomi Mi4
Xiaomi Mi4 photo prise en pleine journée HDR
Xiaomi Mi4
Sony Nex-5n (16 mégapixels) : Photo prise en pleine journée réglage auto
Xiaomi Mi4
Oneplus One : Photo prise pleine journée, réglage auto
Xiaomi Mi4
Oneplus One : Photo prise pleine journée, réglage HDR
Xiaomi Mi4
Xiaomi Mi4 : photo prise en pleine nuit, réglage auto
Xiaomi Mi4
Oneplus One : Photo prise pleine nuit, réglage auto
Xiaomi Mi4
Xiaomi Mi4 photo prise en pleine nuit, réglage HDR
Xiaomi Mi4
Oneplus One : Photo prise pleine nuit, réglage HDR
Xiaomi Mi4
Petit selfie avec la caméra frontale de 8 mégapixels
[youtube id=”WMwm2wK29-k” mode=”normal” align=”center”]

Le comparatif a été difficile tant la qualité du capteur du Xiaomi Mi4 et celui du Oneplus One sont proches. Le Xiaomi Mi4 fait de bons clichés. Toutefois, lorsque l’on zoom sur celui-ci on constate que le Oneplus One reste plus net sur les petits détails. Le stabilisateur logiciel semble donc meilleur sur ce dernier, que ce soit en réglage auto et HDR. Sur les photos de nuit, le Xiaomi Mi4 offre des rendus moins “bruitées” (le phénomène de grain que l’on voit sur les photos à faible luminosité). Le OnePlus One en HDR garde l’avantage sur la netteté, mais le Mi4 est plus rapide sur la prise de photos, ce qui rend la tâche moins fastidieuse. Ce qui est certain c’est que le Xiaomi Mi4 n’est pas le meilleur photophone, mais il propose une qualité comparable à la plupart des hauts de gamme Android.

Autonomie : Le MI4, un élève sérieux !

Avec une batterie 3080 mAh, comptez un jour et demi en utilisation dite “normale”. Lors de notre test, c’était plutôt une journée avec une heure de GPS avec Waze le matin, le Bluetooth constamment allumé, car connecté à la Moto 360 plus le Mi-band. Le soir de la navigation internet et de l’écoute de musique (local et streaming) du Wi-Fi et 30 minutes de YouTube.

Xiaomi Mi4
L'autonomie fait partie des bons points de l'appareil

Communications : RAS !

Aucun problème pour les appels. Les micros et haut-parleurs offre un son clair et net. Rien à signaler d’anormal du côté du GPS qui se fixe rapidement. Le Wi-Fi et le réseau captent également très bien, aucune faiblesse à signaler de ce côté également.

Notre avis : Un smartphone coup de cœur gâché par le manque de 4G

Autant le dire tout de suite, si la 4G est devenue indispensable alors exit notre modèle de test qui en est dépourvu. Si le modèle 4G a été présenté, le manque de fréquences en a déçu beaucoup (voir les commentaires de notre article), ce qui réduit le nombre opérateurs compatibles. Même les non-fans de MIUI, trouveront des qualités à cette surcouche. C’est un système simple prêt à l’emploi, beaucoup affirment qu’il s’agit d’une simple copie d’iOS, disons plutôt qu’elle s’en inspire grandement. Le Xiaomi Mi4 permet un passage un peu plus doux pour ceux qui souhaitent changer de crèmerie. MIUI est un choix personnel qui ne peut être considéré comme un défaut ni comme un avantage. Avec son Mi4 Xiaomi propose un appareil aux dimensions compactes malgré une épaisseur conséquente (8,9 mm) qui a du mal à se justifier. Il possède des caractéristiques généreuses et encore très actuelles et dispose d’un très bel écran. On peut regretter le choix d’un modèle 16 Go, qui semble trop léger pour profiter des possibilités de divertissement qu’offre ce smartphone. On aurait préféré voir un modèle 32 et 64 Go. Comme le Oneplus One, le Xiaomi Mi4 est commercialisé à un tarif très concurrentiel. En contrepartie, il faudra passer par des boutiques d’importations comme Lenteen et par les risques que nous évoquions dans cette vidéo. On peut considérer que le Mi4 est une réussite, mais ce n’est pas non plus la perfection.

Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 139,2 mm
  • Largeur : 68,5 mm
  • Epaisseur : 8,9 mm

? Ecran : 5 pouces

? Poids : 149 g

? Autonomie :

  • Annoncée : N.C
  • Batterie : 3080 mAh

? OS : Android 4.4 KitKat

? Mémoire : 16/64 Go de stockage + 3 Go RAM

? Connectivité : WiFi ; Bluetooth 4.0 ; DLNA
? Processeur : Qualcomm Snapdragon 801 quadruple-coeur 2,5 GHz
? Site : http://www.mi.com/en/
? Appareil photo : 13 Mégapixels à l’arrière et 8 Mégapixels à l’avant
? Vidéo : 4K

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

8

Design

7.5

Ergonomie

8

Fonctions

8

Qualité/Prix

8

GENERAL

7.9

LES PLUS
  • Rapport qualité prix
  • Ecran
  • Finitions de l’appareil
LES MOINS
  • Pas de NFC
  • 4G incomplète
  • Pas d’extension de mémoire

Auteur
Mathieu Dos Santos

Fan de mobilité et de notre petit Android, j'aime vous faire partager les news, tests et débats. Mon but susciter l'échange.

Retrouvez-moi sur Twitter @mathdossantos

Excellente lecture en notre compagnie sur AndroidMT !

Tous les articles
Auteur Mathieu Dos Santos