• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Haut de gamme ► Test du Xiaomi Mi MIX 3 : bien plus qu’un design original…

Test du Xiaomi Mi MIX 3 : bien plus qu’un design original…

Xiaomi Mi MIX 3

Avec une quantité impressionnante de smartphones dans l’entrée de gamme et quelques appareils sur le segment supérieur, Xiaomi s’essaye au haut de gamme avec son Mi MIX 3. Outre ses caractéristiques techniques, il apporte une petite nouveauté : un écran coulissant vers le bas qui laisse apparaître les deux modules photo pour les selfies. Une nouvelle astuce pour bannir les encoches…

Xiaomi n’a peur de rien et propose son Mi MIX 3 sur le même segment que les OnePlus 6T, Honor View 20 ou Huawei Mate 20. Attention, ne confondez pas le Mi MIX 3 avec le Mi Max 3, le smartphone géant avec écran de 7 pouces sorti en fin d’année dernière. Ils devraient sérieusement penser à harmoniser les noms de leurs modèles chez Xiaomi car ça devient n’importe quoi. Commençons par noter que la grande boîte du Mi MIX 3 contient aussi une base de recharge sans fil et une coque de protection un peu spéciale puisque cette dernière n’a pas de bord inférieur. Elle permet donc à l’écran de coulisser vers le bas librement.

Un bel écran et des performances au top

Car c’est la marque de fabrique de ce Xiaomi vendu sous la barre des 500 € : un écran qui s’escamote vers le bas d’environ 1 cm et qui permet de se passer d’encoche. Contrairement à l’Oppo Find X qui propose un système similaire avec un moteur, ici le coulissement est manuel. Le jeu ne se fait pas sentir et d’une manière générale, le Mi MIX 3 ne fait pas «camelote».

Par contre, à cause de ce système, l’appareil est lourd. C’est la principale critique des gens qui le prenne en main, mais on se fait vite à ce surpoids. Le dos «miroir» est magnifique, mais il attire les traces de doigts comme un punk à chien est attiré par la 8-6. Notez que le bruit que fait l’appareil lorsque vous le coulissez est personnalisable. Du coup, l’astuce de l’écran qui coulisse permet à la dalle d’utiliser toute la face avant. Cette dernière mesure 6,39 pouces et est magnifique, même si comme d’habitude chez Xiaomi, il faudra aller dans les paramètres d’affichage pour mettre le réglage Contraste & couleurs par défaut (il porte très mal son nom puisqu’il n’est pas le réglage «par défaut», justement). L’écran OLED est très bon avec une très bonne résolution. Même s’il subsiste des bordures, on a vraiment l’impression d’être devant un appareil d’exception avec 93,4 % de la surface occupée sur la face avant.

Notons aussi que l’appareil propose un bouton supplémentaire sur la tranche pour démarrer l’application de votre choix. Par contre, pas de jack et pas de port pour la carte SD : choisissez avec soin votre modèle pour ne pas vous retrouver à court d’espace de stockage. Bien sûr avec son écran qui a la bougeotte, le Mi MIX 3 n’est pas étanche. L’appareil embarque ce qui se fait de mieux au niveau des composants avec un Snapdragon 845 et 6 Go de RAM. Vous connaissez la chanson : ce duo de choc casse la baraque et permet un multitâche sans faille ou de jouer aux derniers jeux en 3D.

Des selfies magnifiques

Côté photo c’est un peu décevant. C’est loin d’être mauvais, c’est juste la même chose que sur le Xiaomi Mi 8. Il faudra activer le HDR et désactiver le mode IA pour avoir des clichés de meilleure qualité. Parmi les deux modules au dos, on compte un téléobjectif. Dans la pénombre, le Mi MIX 3 fait bien le boulot, mais on aurait aimé un peu de nouveauté : le Mi 8 commence à dater. Avec son écran qui coulisse, il aurait été déplacé de rater le mode selfie. Bien sûr, Xiaomi a mis le paquet ici avec 2 capteurs dont un ne s’occupe que de l’effet bokeh. C’est très beau, ça ne lisse pas trop et les couleurs sont bien restituées. Côté vidéo, on note la présence d’un stabilisateur 4 axes qui fonctionne très bien et différentes options de capture dont un ralenti très impressionnant.

Chargeur rapide et très bonne autonomie

Xiaomi est un spécialiste de l’autonomie (bon, sauf pour le Mi 8 Pro) et on se demande bien comment ce Mi MIX 3 tient à ce point la route avec sa «petite» batterie de 3200 mAh. Comptez deux jours en utilisation mixte et bien plus si vous n’avez pas votre smartphone tout le temps à la main… La durée de la recharge est dans la moyenne sur ce segment avec moins d’une heure et demie pour passer de 5 % à 100 % tandis que sans fil, il faudra le même temps pour passer de 19 % à 85 %. Notons enfin que l’appareil embarque Android 9 et MIUI 10. À la rédaction nous sommes partagés concernant cette surcouche, mais elle est paramétrable à souhait et propose des options sympas comme le clonage d’applis par exemple.

Notre verdict : Un smartphone qui ne ressemble à aucun autre et qui ne présente pas de réel défaut même si on aurait aimé un peu plus de renouveau sur la partie photo au dos. Le triptyque : écran, puissance, autonomie est au top.

Xiaomi Mi MIX 3 : les meilleurs prix
GEARBEST450 €Voir l'offre
FNAC499 €Voir l'offre
DARTY465 €Voir l'offre
CDISCOUNT529 €Voir l'offre
AMAZON463 €Voir l'offre
Caractéristiques techniques du Xiaomi Mi MIX 3
► Dimensions :
Hauteur : 157,9 mm
Largeur : 74,7 mm
Epaisseur : 8,5 mm

► Ecran : 6,39 pouces

► Poids : 218 g

► Batterie : 3200 mAh

► OS : Android 9 + MIUI 10

► Mémoire : 6 Go de RAM + 128 Go de stockage (ou 8+256)

► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac
USB-C
Capteur d’empreintes digitales
Bluetooth 5.0
NFC
4G (LTE)
Dual-SIM

► Processeur : Snapdragon 845, 8 cœurs Kryo 385 à 2.8 GHz

► GPU : Adreno 630

► Appareil photo : 12 MP (f/1,8) et 12 MP à f/2,4 au dos + 24 MP (f/2,2) et 2 MP en frontal

► Résolution : 403 DPI

► Définition : 2340 x 1080

► Vidéo : 4K à 60 fps et ralenti à 960 fps (en 720p)

► Date de sortie : Janvier 2019

► Site : https://www.mi.com/fr/mix3/

Les notes de notre labo :
  • 9/10
    Performance - 9/10
  • 9/10
    Design - 9/10
  • 8/10
    Ergonomie - 8/10
  • 8/10
    Fonctions - 8/10
  • 8/10
    Qualité/Prix - 8/10
8.4/10

Résumé

Les plus :

► Un design du futur
► Performance et autonomie au top
► Livré avec son chargeur son fil

Les moins :

► Un peu lourd (mais on s’y fait)
► Mêmes capteurs photo dorsaux que le Mi 8

-
Auteur Benoît Bailleul