Appareils Milieu de gamme Smartphones

Test du Xiaomi Mi 9 : la nouvelle référence des «flagships killer»

mi9 xiaomi
Xiaomi continue son bonhomme de chemin. Après avoir multiplié les modèles sur le marché des entrées de gamme, le fabricant chinois se montre de plus en plus agressif sur le créneau des «flagships killer» : ces smartphones qui embarquent le maximum de technologie à des prix plancher. Après un Mi 8 réussi, Xiaomi présente son Mi 9…

Après avoir signé un Mi MIX 3 innovant, Xiaomi lance le Mi 9, son nouveau fer de lance. Un smartphone qui ne paye pas de mine au niveau du design, mais qui est le premier en France à proposer le nouveau processeur de chez Snapdragon. Attention, les finitions du Mi 9 sont impeccables, mais après la surprise du Mi MIX 3, Xiaomi revient à une forme plus sage. Thomas nous avait prévenus dans sa vidéo : posé à plat, le smartphone est bancal à cause de son triple module photo qui dépasse et qui est en plus excentré. Un peu agaçant. Mais le reste est réussi avec un joli dos en verre et une impression «5 étoiles» une fois en main. Le Mi 9 se démarque par contre par son prix. À 500 €, il se retrouve en face du Honor View 20, du OnePlus 6T ou du Huawei Mate 20.

Sur le côté, on compte un bouton supplémentaire permettant de lancer Google Assistant, mais qui est complètement paramétrable : bien vu. Par contre pas de slot microSD, pas de prise jack (même si un adaptateur USB-C se trouve dans la boîte) et pas de certification d’étanchéité. L’écran OLED de 6,4 pouces est fabriqué par Samsung et comprend un lecteur d’empreinte en bas, comme c’est la mode en ce moment.

Un écran et des perf’ au top !

Autant vous le dire toute de suite : l’écran est un des points forts de l’appareil. Même s’il faudra, comme d’habitude avec Xiaomi, passer par les menus d’affichage pour une calibration impeccable (Affichage>Contraste et couleurs>Par défaut). L’encoche en forme de goutte d’eau est réussie et le style «bord à bord» est sympa. Rien n’est à jeter dans cette dalle. Contraste, couleurs, luminosité : tout y est. Les performances sont irréprochables. Il faut dire que le Snapdragon 845 était déjà un cador à tous les niveaux, mais cette version 855 propose sur le papier des performances améliorées de 45 %. Non seulement les applications fonctionnent sans problème, même empilées les unes sur les autres, mais le smartphone est d’ores et déjà d’attaque pour les prochaines générations d’applis et les jeux 3D les plus gourmands. Avec 8 cœurs qui sont cadencés de 1,8 à 2,84 GHz adossés à 6 ou 8 Go de RAM, vous n’êtes prêt de faire ramer le Xiaomi Mi 9…

La photo un peu en retrait…

Le Mi 9 annonçait un capteur principal de 48 mégapixels comme le Honor View 20, mais il embarque également un très grand-angle et un téléobjectif permettant de zoomer x2 sans perte. Comme sur le bébé de Honor, les 48 mégapixels peuvent être « transformés » en 12 MP plus « tout terrain » grâce à une astuce appelée «pixel binning» qui regroupe les photosites par paquet de 4 pour faire entrer plus de lumière et limiter le bruit numérique. Au final on a des photos de bonne facture en toute circonstance sans attendre non plus la qualité d’un Galaxy S10 ou d’un Huawei P30 Pro. Niveau photo on est juste un peu en dessous de ce que font les concurrents directs, mais le choix des focales est un vrai plus d’autant que le très grand-angle déforme moins les clichés que ceux des petits copains.

De nuit c’est aussi bon et le mode Nocturne, même s’il ne donne pas de résultat très naturel, fait le boulot. Le mode portrait est très sympa et les aficionados des selfies seront ravis. Pour la vidéo c’est aussi du tout bon : il est même possible de filmer en 4K avec le mode grand-angle. Question autonomie, nous avions un peu peur, car avec la dernière puce de Qualcomm et une batterie de «seulement» 3300 mAh, ça s’annonçait mal. Or, même s’il n’arrive pas à la hauteur du View 20, le Mi 9 est très bon. Vous tiendrez facilement 2 jours si vous n’êtes pas du genre à avoir votre smartphone à la main en toutes circonstances. Comptez une journée si vous êtes accro. La recharge sans fil (20 W) est de la partie et la «quick charge» en mode filaire (27 W) est assez véloce : de 5 à 65 % en 38 minutes. Si vous n’avez jamais eu d’appareil Xiaomi dans les mains, la surcouche MIUI 10 (Android 9) risque de vous surprendre, mais elle est heureusement paramétrable.

Notre verdict : Le Xiaomi Mi 9 propose pas mal de fonctionnalités présentes sur le très haut de gamme (capteur d’empreintes dans l’écran, Snapdragon 855, recharge sans fil, écran OLED) sans pour autant dépasser la barre des 500 €. S’il n’est pas parfait, l’appareil s’inscrit bien dans la philosophie de Xiaomi : proposer du haut de gamme à prix sacrifié. C’est la nouvelle référence en 2019 sur ce segment.

Attention : En ce moment le Xiaomi Mi 9 est disponible à 455 € dans sa version 6Go + 64 Go chez notre partenaire Gearbest ! Cliquez ici pour voir la promo ►
Les meilleurs prix
GEARBEST455 €Voir l'offre
AMAZON483 €Voir l'offre
FNAC499 €Voir l'offre
DARTY499 €Voir l'offre

Test prises de vue

 



Caractéristiques techniques du Xiaomi Mi9
► Dimensions :
Hauteur : 157,5 mm
Largeur : 74,7 mm
Epaisseur : 7,6 mm

► Écran : 6,4 pouces

► Poids : 173 g

► Batterie : 3300 mAh

► OS : Android 9

► Mémoire : 6 ou 8 Go de RAM + 64 ou 128 Go

► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac
USB-C
Capteur d’empreintes digitales sur l’écran
Bluetooth 5.0
NFC oui
4G (LTE)
Dual-SIM (sans slot micro SD)

► Processeur : Snapdragon 855 8 coeurs cadencés à 2,84 GHz max

► GPU : Adreno 640

► Appareil photo : 48 MP (f/1,75), téléobjectif 12 MP (f/2,2) et ultra grand-angle 16 MP (f/2,2) au dos + 20 MP (f/2,0) en façade.

► Résolution : 403 DPI

► Définition : 2340 x 1080 pixels

► Vidéo : 4K 60 fps

► Date de sortie : mars 2019

► Site : https://www.mi.com/fr/mi9

Les notes de notre labo :
  • 10/10
    Performance - 10/10
  • 7/10
    Design - 7/10
  • 8/10
    Ergonomie - 8/10
  • 9/10
    Fonctions - 9/10
  • 9/10
    Qualité/Prix - 9/10
8.6/10

Résumé

Les plus :

► Performance au top
► Un très bel écran
► Une autonomie à la hauteur

Les moins :

► Design pas vraiment inspiré
► Pas de jack et pas de slot micro-SD