Test du Xiaomi Mi 10T Pro 5G : du Xiaomi en bonne et due forme

Le Xiaomi Mi 10 Pro avait fait parler de lui à sa sortie. Il faut dire qu’avec cet appareil, Xiaomi sortait de sa zone de confort en proposant un smartphone très onéreux et sans compromis. Ce Mi 10T Pro qui vient frapper à la porte 6 mois plus tard : il est moins cher et fait quelques concessions ici et là…

Ce Xiaomi Mi 10T Pro reprend le design global de son prédécesseur, avec cependant une dalle toute plate. Et même si ces écrans spéciaux sont très classes, c’est parfois peu pratique avec des surfaces tactiles sur les bords qui peuvent gêner les manipulations. Au dos, l’appareil ressemble à un miroir. C’est assez sympa, mais les traces de doigts sont omniprésentes. Maladie du moment : l’îlot photo est très épais et rend bancal l’appareil posé à plat. Bref, optez pour une coque.

On retrouve le discret poinçon pour le module photo en façade, mais pas de prise jack, de certification IP, de lecteur d’empreinte sous l’écran (il se situe sur la tranche) ou de slot micro SD. Il faudra donc bien choisir votre modèle en fonction de vos besoins : 128 ou 256 Go tout en UFS 3.1. Côté son, les deux haut-parleurs font le job, c’est propre. Sachez enfin que ce Mi 10T Pro propose un MIUI 12 basé sur Android 10. Un système pas déplaisant et qui a fait des progrès en tout. Attention, si vous êtes habitué à l’OS sans surcouche, il faudra un peu tâtonner avant de trouver vos marques.

Notons à la fin de cette introduction que le Mi 10T Pro était vendu à sa sortie à partir de 569 € alors que le Xiaomi Mi 10 Pro était proposé à 999 €. Bien sûr, comme tous les appareils de cette gamme on le trouve déjà bien moins cher maintenant (comme en ce moment chez Rakuten à seulement 505 €).

Un écran 144 Hz et d’excellentes performances

Pour l’écran de ce Mi 10T Pro, Xiaomi a choisi de proposer une dalle IPS alors que les Mi 10 embarquaient de l’OLED. Étrange ? Oui et non, car on trouve de toutes les qualités dans les deux technologies : du bon IPS et du mauvais OLED. Et même si l’OLED est préféré pour sa consommation énergétique et son contraste, Xiaomi a trouvé une dalle IPS magnifique pour la version T de son rejeton.

Notons au passage que le rafraîchissement de l’écran est de 144 Hz et qu’il est possible de le régler à 60 ou 120 Hz. Nous le déconseillons puisque comme le Galaxy Note20 Ultra, l’appareil propose de régler le balayage en fonction de votre utilisation. À l’usage c’est très très bon même s’il faudra, comme d’habitude avec Xiaomi, faire un tour du côté des options d’affichage pour personnaliser son «schéma de couleur». Nous n’avons pas vraiment adhéré à l’ajustement de colorimétrie en fonction de l’éclairage.

En dehors de ça c’est une dalle de qualité avec une bonne luminosité maximale. Bref, si nous n’avions pas vu qu’il s’agissait d’un IPS sur la fiche technique, nous serions passés à côté. Bluffant.

Côté performance, l’appareil a été flashé chez nous à 586 010 points avec le benchmark AnTuTu. C’est un très bon score : il vient juste de sortir du top 10 des smartphones les plus puissants alors que l’appareil est sorti en octobre 2020. Sur le papier, il est même meilleur que son prédécesseur alors qu’il est équipé du même Snapdragon 865 avec pourtant moins de RAM (8 Go LPDDR5 contre 12 Go dans le Mi 10 Pro). Bref, c’est très solide et avec le balayage à 144 Hz et l’écran plat, c’est un smartphone qui se destine très bien aux gamers.

Un capteur 108 MP qui a fait ses preuves

Passons sur le module macro qui une fois encore n’apporte absolument rien (et ce, quelle que soit la marque, ce n’est pas qu’un «problème Xiaomi»). L’objectif principal 108 mégapixels est le même que celui du Mi 10, du Mi 10 Pro et même du Mi Note 10 (sorti en novembre 2019). Rappelons que ce module prend nativement des clichés de 27 mégapixels en utilisant le pixel binning : on regroupe les photosites par 4 pour capturer plus de lumière au détriment de la définition.

Les photographes en herbe s’amuseront à comparer les deux, mais la plupart du temps, les utilisateurs resteront sur le 27 MP natif. Le mode 108 MP s’active depuis une simple icône et en extérieur, c’est quand même bien mieux. Bien sûr on s’en rend mieux compte en zoomant une fois la photo prise ou en regardant le cliché sur un grand écran. Ce capteur, malgré son «âge» reste très bon et il arrive souvent qu’il fasse mieux que le OnePlus 8T…sauf en basse luminosité où le traitement est un peu trop fort. Xiaomi intègre aussi des faux ciels pour vos clichés. C’est artificiel comme tout, mais c’est amusant de jour comme de nuit.

Avec le grand-angle, c’est la même rengaine : c’est pratique pour certaines scènes (photo en intérieur étroit ou bâtiment en extérieur), mais c’est exploitable si la lumière, même artificielle, est au rendez-vous. En condition difficile, le Mi 10T Pro ne fait pas mieux que ses petits copains. Par contre, la correction de la distorsion est bien foutue, même si c’est moins bon avec l’appareil tenu verticalement (à moins que ça ne soit une illusion d’optique).

Côté portrait, pensez à désactiver le mode «beauté» pour avoir un résultat naturel. En ce qui concerne la vidéo, parlons d’abord d’un mode «marrant» qui donne la possibilité d’enregistrer en même temps depuis le capteur avant et depuis le capteur arrière sur une vidéo verticale «splitté» en deux dans la largeur. C’est original et ça peut créer un effet Carte aux trésors sympa.

Pour le reste, l’appareil propose la 8K en 30 fps comme son grand frère même si on préférera le mode 4K en 60 fps. Enfin le capteur de 16 MP en façade est à l’aise pour vos selfies d’enfant ingrat. On verra parfaitement vos têtes de neuneus masquées en extérieur.

Xiaomi Mi 10T Pro 5G
En extérieur, avec un musique type Fort Boyard, ça peut faire son effet ce mode «Avant & arrière» (non ce n‘est pas sale)

Une autonomie «à la Xiaomi»

Xiaomi offre à son Mi 10T Pro une grosse batterie de 5000 mAh qui lui permet de tenir un peu plus de deux jours si vous n’abusez pas de jeux gourmands ou de 8K. C’est quand même très large pour un appareil de ce type avec une puce si puissante. La charge rapide 33 W est de la partie avec le bloc idoine fourni dans la boîte. Pour passer de 6 à 100 % comptez un peu plus de 50 minutes. C’est pas mal du tout, on récupère même 65 % en 25 minutes. Pas de charge sans fil ni de charge inversée. Pourquoi s’encombrer du superflu ?

Notre verdict :

Xiaomi propose ici un appareil intéressant. Il y a des compromis : pas de charge sans fil, pas d’IP68, de dalle incurvée ou de lecteur d’empreinte sous l’écran… C’est pourtant un modèle avec un écran très intéressant et de belles performances avec une autonomie bluffante pour ce segment. Il est plus lourd et plus volumineux que le Mi 10 Pro et sans zoom optique. Le problème c’est que dans cette catégorie, le OnePlus 8T est en ce moment un peu moins cher, plus svelte et avec un zoom. Seule l’autonomie fait pencher la balance du côté de Xiaomi.

Les meilleurs prix du Xiaomi Mi 10T Pro 5G

Rakuten – 505 € »
FNAC – 549 € »
Amazon – 562 € »

Tests prises de vue

Caractéristiques techniques du Xiaomi Mi 10T Pro 5G

► Dimensions :
Hauteur : 165 mm
Largeur : 76,4 mm
Épaisseur : 9,3 mm
► Écran : 6,67 pouces (16,9 cm) IPS
► Poids : 218 g
► Batterie : 5000 mAh
► OS : Android 10 + MIUI 12.0.10
► Mémoire : 8 Go de RAM LPDDR5 + 128 ou 256 Go de stockage UFS 3.1
► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac/ax
USB-C
Capteur d’empreinte digitale physique latéral
NFC
Bluetooth 5.0
5G
Dual-SIM (sans slot microSD)

► Processeur : Snapdragon 865 (8 cœurs cadencés à 2,84 GHz max)
► GPU : Adreno 650
► Appareil photo : Capteur principal 108 mégapixels Samsung HMX (ouverture f/1.7, focal 24 mm équivalent argentique), ultra grand-angle 13 MP (123°, f/2,4, 15 mm), capteur pour améliorer les portraits de 2 MP (f/2,4), mode macro 5 MP (f/2,4) + 20 mégapixels (f/2,2) en frontal pour les selfies
► Résolution : 395 DPI
► Définition : 2400 x 1080 pixels
► Vidéo : 8K 30fps ou 4K/1080 60fps
► Date de sortie : octobre 2020
► Site : https://www.mi.com/fr/mi-10t-pro/

Les meilleurs prix du Xiaomi Mi 10T Pro 5G

Rakuten – 505 € »
FNAC – 549 € »
Amazon – 562 € »
Les notes du Xiaomi Mi 10T Pro 5G :
  • 9/10
    Performance - 9/10
  • 6/10
    Design - 6/10
  • 8/10
    Ecran - 8/10
  • 8/10
    Photo - 8/10
  • 9/10
    Autonomie - 9/10
  • 8/10
    Qualité/prix - 8/10
8/10

 

Les plus :

► De belles performances
► Un objectif photo principal convaincant
► Autonomie «Xiaomiesque»

Les moins :

► Un smartphone un peu lourd et épais
► Ultra grand-angle et macro presque inutiles, mais pas de zoom !