Test du Xiaomi Mi 10 : changement de tactique réussie

La marque qui s’est fait connaître en cassant les prix tout en faisant peu de concessions a changé son fusil d’épaule…au moins avec son nouveau flagship. Si le Mi 9 était sorti à 500 € l’année dernière, le Mi 10 commence à 800 €. Il faut dire que la marque chinoise a mis le paquet cette année avec la 5G bien sûr, mais avec tout un tas de fonctionnalités « très haut de gamme »…

Sur ce haut de gamme où Xiaomi a surpris l’année dernière, on trouvera en 2020 deux produits, Le Mi 10 Pro que nous testerons bientôt et ce Xiaomi Mi 10 qui est en directe concurrence avec des appareils comme les Samsung S20, le OnePlus 8 voire même le Pixel 4 XL si on occulte le côté 5G. Alors que le Mi 9 de 2019 était un flagship killer, le Mi 10 est un flashship tout court. Nous verrons plus loin pourquoi cette stratégie n’est pas si risquée. L’appareil est plus séduisant que le Mi 9 à son époque. Le Mi 10 propose en effet un bel écran incurvé avec un poinçon dans le coin supérieur gauche : une sorte de Mi Note 10 en mieux avec cependant un menton un peu proéminent (6 mm).

Pas de certification IP68, pas de prise jack, un dos salissant et surtout des capteurs photo dorsaux excentrés qui rendent bancal l’appareil : les mêmes défauts que le Mi 9. Pourtant il se dégage une certaine classe de ce Mi 10. Petit bémol sur le poids. Même si l’apport de la 5G y est pour quelque chose, le OnePlus 8 fait un peu mieux de ce côté avec 28 g en moins sur la balance. Il faudra bien choisir votre version du Mi 10 car il est impossible d’ajouter une carte micro SD : ce sera donc 128 ou 256 Go. Le dual SIM est bien sûr de la partie tout comme le son stéréo.

Écran et performances au top

Revenons un peu sur l’écran. Comme à chaque fois chez Xiaomi, il faudra aller faire son petit marché dans les réglages pour obtenir le meilleur de ce que peut proposer la dalle. Dans Paramètres>Affichage>Schéma de couleur on pourra choisir Couleur originale, mais dans les Paramètres avancés, la colorimétrie est complètement personnalisable avec pas moins de 9 réglages pour tendre vers la perfection. Notez qu’en plus de sa taille conséquente, l’écran propose un rafraîchissement de 90 Hz : un palier supplémentaire vers le haut de gamme pour la marque de Pékin. Comme souvent, Xiaomi propose une luminosité maximale très confortable qui sera bien pratique à la plage le moment venu. Une réussite.

Le Mi9 avait été le premier smartphone à débarquer en France avec un processeur Qualcomm Snapdragon 655 et le Mi 10 est le premier à embarquer le Snapdragon 865. Ici cette montée en gamme s’accompagne du modem X55 qui ajoute la 5G à l’équation. Malheureusement, la cinquième génération d’Internet mobile ayant pris un retard conséquent sur le territoire, impossible de parler de cette technologie 10 fois plus rapide sur le papier… Par contre avec ses 8 Go de RAM LPDDR5, la messe est dite : il se hisse dans le top 3 actuel derrière le OnePlus 8 Pro et le Mi 10 Pro avec un score AnTuTu de 585 737. Vous connaissez la chanson, avec ce SoC top niveau (qui en plus, relègue cette année les Exynos et les Kirin dernières générations très loin derrière), le Xiaomi Mi 10 est une vraie bête de course. Rien de l’arrête et rien ne le fera ralentir avant quelques années.

La photo : le sujet qui fâche

On vous fait la conclusion en intro : oui, le Xiaomi Mi 10 est un bon photophone, mais avec ce prix, on aurait aimé plus. Si le Xiaomi Mi 10 Pro avait sorti tout un arsenal, le Mi 10 un peu moins bien doté. Commençons par le seul capteur qui est commun aux deux appareils : le Samsung HMX 108 mégapixels, qui était déjà présent sur le Xiaomi Mi Note 10.

Pour nous ce capteur est une réussite même si de base, il faudra se contenter de capture en 27 MP. Rappelons que cette technique de « pixel binning » permet en effet de regrouper par 4 les pixels pour capturer plus de lumière au détriment de la résolution. Par temps clair en extérieur, le passage en 108 embellit les photos même si on ne s’en rend pas trop compte sur l’écran du téléphone. Cet objectif propose une belle ouverture de (f/1.7) avec des couleurs fidèles. Il faudra néanmoins se passer de l’AI et du HDR avec ce mode 108 MP. Notons que le mode nocturne se contente de 27 MP avec des résultats très bons même si les éclairages artificiels se montreront capricieux. Le problème c’est que dans cette gamme la concurrence est rude et les résultats d’un Pixel 4 ou d’un Huawei P30 Pro seront meilleurs.

Le zoom x2 n’est pas un zoom optique, il s’agit d’un recadrage d’un cliché pris en 108 MP. Rien à signaler de ce côté, c’est très propre. L’ultra grand-angle de 13 MP n’est pas ce qui se fait de mieux : tendance à la surexposition et manque de « peps » des photos. On constate peu de déformation, mais il faut reconnaître qu’on attendait mieux sur un appareil à ce prix d’autant que ce n’est pas très joli lorsque la lumière se fait rare. L’objectif macro, très à la mode en ce moment, a les mêmes défauts que ses petits copains : un capteur de 2 MP trop « court » qui ne rend pas hommage aux sujets. Le capteur frontal de 20 MP est très performant : découpe réussie en mode portrait et selfie de qualité en conditions difficiles. Le Xiaomi Mi 10 propose de filmer en 8K à 30 fps soit une définition de 7680 x 4320 pixels ! Si vous ne manquez pas de lumière, les résultats sont corrects, mais n’ayant pas de téléviseur 8K sous la main, nous ne pouvons pas vous en dire plus.

Un haut de gamme endurant

Le Mi Note 10 embarquait un accu gigantesque de 5260 mAh. Le Mi 10 fait juste un peu moins bien avec une batterie de 4780 mAh. Certes le Mi Note 10 est équipé d’un écran moins grand en 60 Hz et surtout d’un processeur Snapdragon 730G forcément moins gourmand, mais le Mi 10 fait quand même des prouesses pour un appareil de ce segment. Il fait un peu mieux que le OnePlus 8 avec plus d’une journée d’autonomie pour les plus acharnés et pas loin de 2 jours pour les autres. Dans cette gamme c’est une sacrée performance ! L’appareil intègre une charge rapide 30W avec un chargeur idoine fourni dans la boîte. Nous sommes passés de 5 % à 60 % en 25 minutes : pas mal !

Il est intéressant de noter que ce Mi 10 offre une recharge sans fil qui propose aussi cette même puissance de 30 W. Il faudra néanmoins s’offrir une base compatible avec cette technologie…à 40 €. La charge sans fil inversée est aussi de la partie. À 5W c’est plus un gadget qu’autre chose, mais pour recharger ses écouteurs, cela fait l’affaire. Reste l’énigme de la 5G. Si en 4G l’appareil ne se montre pas trop gourmand, impossible de savoir si ce sera la même mayonnaise avec cette nouvelle révolution de l’Internet mobile. Ceci dit, c’est la même chose avec les concurrents pour le moment…

MIUI 11 en attendant la version 12

Android 10 est de la partie et l’appareil sera vraisemblablement un des premiers à accepter Android 11, mais pour le moment, ce qui intéresse l’utilisateur c’est cette fameuse surcouche MIUI. La version 11 est native, mais cette dernière ne comporte pas à l’heure actuelle de tiroir d’application (alors que c’est le cas pour de nombreux appareils d’entrée de gamme).

Alors certes nous avons le droit à une fonction « Always On » peu énergivore avec des notifications lumineuses sur les tranches assez sympas, mais ce qu’attendent les amoureux de la marque c’est MIUI12 qui devrait débarquer courant juin et qui devrait trancher avec tout ce qui s’est fait jusqu’alors.

Xiaomi se tire-t-il une balle dans le pied ? Non !

Tout Internet s’est déchaîné après la présentation du Mi 10 et du Mi 10 Pro. La cause de ce brouhaha ? Le prix de l’appareil. On avait connu la même chose avec les premiers OnePlus qui avaient dépassé une certaine barre de prix sauf qu’ici Xiaomi a bien plus de modèles à proposer sur des segments légèrement inférieurs. Certes la certification IP68 manque, mais hormis cette légère carence, ce Mi 10 est clairement au-dessus de ce que proposait le Mi 9 en son temps. Il s’agit d’une incursion dans le très haut de gamme où Xiaomi ne s’aventurait pas jusqu’alors. Nous n’avons pas rédigé ce test en prenant en compte ce paramètre. Pour nous le Xiaomi Mi 10 « n’essaye pas de se mettre à la table des grands », il y met ses Air Max sans demander la permission. Libre à chacun d’adhérer au concept ou pas.

Notre verdict :

Le Xiaomi Mi 10 est un très bon appareil. Il rompt certes avec les habitudes de Xiaomi sur le haut de gamme avec un appareil cher, mais pour la « plèbe » il reste d’autres d’appareils récents moins chers et très performants comme le Mi Note 10 ou le Note 9S. Ce Xiaomi Mi 10 constitue une sorte de montée en puissance. Un très bon smartphone avec peu de défauts (pourquoi un ultra grand-angle et un objectif macro ?). Vous pouvez souscrire à cette nouvelle étape…ou pas. Xiaomi réussit quand même à faire jeu égal dans le haut du panier avec des cadors comme Samsung, Google et OnePlus.


Meilleurs prix


Tests Prises de vue


Caractéristiques techniques du Xiaomi Mi 10

► Dimensions :
Hauteur : 162,6 mm
Largeur : 74,8 mm
Épaisseur : 9 mm

► Écran : 6,67 pouces (16,9 cm) AMOLED

► Poids : 208 g

► Batterie : 4780 mAh

► OS : Android 10 + MIUI 11.0.9

► Mémoire : 8 Go de RAM LPDDR5 + 128 ou 256 Go de stockage UFS 3.0

► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac/ax
USB-C
Capteur d’empreinte digitale intégré à l’écran
NFC
Bluetooth 5.0
5G
Dual-SIM (sans slot microSD)

► Processeur : Snapdragon 865 (8 cœurs cadencés à 2,84 GHz max)

► GPU : Adreno 650

► Appareil photo : Capteur principal 108 mégapixels (ouverture f/1.7, focal 24 mm équivalent argentique), ultra grand-angle 13 MP (123°, f/2,4, 15 mm), capteur pour améliorer les portraits de 2 MP (f/2,4), mode macro 2 MP (f/2,4) + 20 mégapixels en frontal pour les selfies

► Résolution : 386 DPI

► Définition : 2340 x 1080 pixels

► Vidéo : 8K 30fps ou 4K/1080 60fps

► Date de sortie : avril 2020

► Site : https://www.mi.com/global/mi-10


Meilleurs prix


Les notes du Xiaomi Mi 10 :
  • 10/10
    Performance - 10/10
  • 9/10
    Design - 9/10
  • 9/10
    Ecran - 9/10
  • 8/10
    Photo - 8/10
  • 8/10
    Autonomie - 8/10
  • 7/10
    Qualité/Prix - 7/10
8.5/10

Résumé

Les plus :

► Performances XXL
► Belle autonomie pour un appareil de ce calibre
► Un écran magnifique

Les moins :

► Certains clichés demanderont un peu de pratique
► MIUI 11 dépassé (mais MIUI 12 arrive en juin !)