Test du Xiaomi 11T Pro : le futur de la batterie c’est maintenant

Le Xiaomi Mi 11 n’en finit plus de se décliner avec pas moins de 8 versions au compteur. Celui qui nous intéresse aujourd’hui est le Xiaomi 11T Pro, un appareil qui a fait parler de lui grâce à sa charge rapide comme l’éclair : l’HyperCharge. C’est presque dommage, car c’est aussi un smartphone qui excelle dans bien des domaines…

Vous avez remarqué ? Non ? Ce Xiaomi haut de gamme ne s’appelle plus « Mi » et c’est le premier du genre. Il faut donc dire Xiaomi 11T Pro et pas Xiaomi Mi 11T Pro. Alors certes, en ce qui concerne la nomenclature du chinois nous sommes bien contents de voir une petite simplification, mais cela aurait pu attendre le Xiaomi 12 non ? Parce qu’en fait ce Xiaomi 11T Pro est une version remaniée du Xiaomi Mi 11 et du Xiaomi Mi 11i. Vous nous suivez ? Non ? Bon, Xiaomi on abandonne avec vous les gars ;)

Présentation sommaire…

Ce Xiaomi 11T Pro dispose d’une dalle plate, d’un poinçon et ressemble à s’y méprendre à celui du Xiaomi Mi 11i. Pourquoi diable sortir un autre « 11 » seulement quelques mois après cette première révision du Mi 11 ? La réponse : une charge rapide de folie pour faire des spots publicitaires. Et le plus beau, c’est qu’ils ne sont même pas mensongers, mais nous verrons ça dans la partie autonomie… Comme avec le reste de la série des « 11 », nous avons affaire à un smartphone très classe avec des matériaux nobles : alu et verre même si ce n’est pas l’idéal pour les traces de doigts. L’écran dispose du dernier verre antichoc Gorilla Victus, il n’y a par contre pas de prise jack, pas d’étanchéité (IP53 seulement), pas de recharge sans fil et pas de slot pour carte micro SD. L’appareil ne pèse que 204 g sur la balance et se fait presque oublier dans la poche. Par contre le son est excellent avec ou sans casque : un vrai plus pour le multimédia.

Écran et SoC : le top !

Revenons un peu sur l’écran. Il s’agit d’une belle dalle OLED de 6,67 pouces (16,9 cm) compatible Dolby Vision rafraîchie en 120 Hz (adaptatif) avec une définition de 2400 x 1080 pixels. Une expérience presque parfaite pour qui préfère les écrans plats, même s’il faudra comme d’habitude aller chercher les réglages d’affichage pour obtenir une colorimétrie à la carte. Xiaomi propose vraiment des écrans de belle facture. Côté performances, c’est encore une fois le sans-faute avec le Snapdragon 888 ici avec 8 Go de RAM LPDDR5. Les derniers jeux tournent à fond les ballons et vous ne le ferez jamais ralentir. La chauffe se fait légèrement sentir en utilisation intensive, mais rien de rédhibitoire.

Côté photo : un bijou et deux modules moyens

Le 11T Pro ne propose pas de téléobjectif, mais un module macro quasi inutile (comme tous les objectifs de ce type), un ultra grand-angle de 8 mégapixels et le classique de la maison : le 108 mégapixels f/1.75 qui capture par défaut à 12 MP (pixel binning avec groupement de pixels par 9 en 3×3). Ce dernier est excellent. Xiaomi maîtrise parfaitement ce capteur même si on sent bien l’« effet Samsung » avec un traitement prononcé. Les portraits sont magnifiques tout comme les paysages et ce même quand la lumière n’est pas optimale. N’hésitez pas à passer en mode 108 mégapixels pour les scènes bien éclairées, c’est un régal pour les yeux. De nuit l’appareil tient son rang avec des photos qui sont certes un peu bruitées, mais très exploitables. Il suffit d’un peu de lumière pour obtenir de très bons résultats. C’est au niveau des Samsung Galaxy S21 Ultra, des Galaxy Z Fold3, des OnePlus 9 Pro ou des Sony Xperia 1 III. Par contre, l’ultra grand-angle déçoit un peu. Bien exposé, il n’y a pas de problème, mais le manque de netteté se fait sentir lorsque la lumière baisse. De nuit ce n’est vraiment pas top. Certes on a vu pire, mais à ce prix c’est décevant. Après, utilise-t-on vraiment beaucoup ce mode ultra grand-angle de nuit ? Le module frontal fait le job : rien à dire, ni en bien ni en mal. Notez que le 11T Pro peut filmer en 8K à 30 fps, mais que ce mode très énergivore et générateur de chaleur est limité à 5 minutes. Comme souvent, il faudra privilégier le 4K 60 fps qui est excellent. C’est un vrai smartphone pour vidéaste (n’oubliez pas d’opter pour la version 256 Go si c’est votre cas, car nous vous rappelons qu’il n’y a pas de slot micro SD). MIUI 12 propose pas mal de petits effets sympas pour s’amuser.

La charge la plus rapide de l’Ouest !

Un écran 120 Hz et un Snapdragon 888 ne sont pas les meilleurs alliés des batteries. Pourtant, le Xiaomi 11T Pro fait honneur à la marque avec une très bonne autonomie. Seules les intenses sessions de jeu, photo ou vidéo font bien baisser la jauge et cela se voit encore plus si vous filmez en 8K. L’appareil tient largement la journée voire même deux en faisant attention, mais ce qui fait la force de ce 11T Pro c’est son « HyperCharge » magique de 120 W. Il s’agit en fait d’une astuce puisque l’appareil dispose de 2 batteries de 2500 mAh qui se rechargent indépendamment en 60 W grâce à l’adaptateur et le câble fournis. Xiaomi promettait une charge complète de 0 à 100 % en 17 minutes, mais nous l’avons flashé à 19 min 41. Moins de 20 minutes pour une charge complète c’est un exploit ! C’est une toute nouvelle manière de voir la recharge de son appareil et il est bien dur de revenir à un appareil « normal » après avoir utilisé le 11T Pro pendant 3 semaines. Quand on compare cette charge « magique » avec les derniers nés de chez Samsung ou de Google, on ne peut que voir l’avance que cela représente pour le chinois. La chauffe est contenue : il faudra juste voir si à la longue les accus tiennent le coup, car il n’y a pas de mode « tranquille » à 20 W pour la nuit, par exemple.

Notre verdict :

Le Xiaomi 11T Pro est un appareil qui n’a pas vraiment de défaut. Même si le capteur ultra grand-angle aurait pu être meilleur et que l’objectif macro est anecdotique, il est très bon en photo et en vidéo, avec un bel écran tout en étant très puissant. L’endurance est dans la moyenne haute des appareils sous Snapdragon 888, mais ce qui fait sa force c’est bien sa charge rapide. Un nouveau pas a été franchi dans la recharge puisqu’on peut passer de 8 % à 100 % le temps d’une douche. C’est clairement ce qui fait la force de cet appareil et si la charge 120 W vous fait de l’œil, vous pouvez foncer, car le Xiaomi Mi 11T Pro est clairement dans le haut du panier.

Tests prises de vue

Caractéristiques techniques du Xiaomi 11T Pro

► Dimensions :
Hauteur : 164,1 mm
Largeur : 76,9 mm
Épaisseur : 8,8 mm
► Écran : AMOLED 6,67 pouces (16,9 cm) 120 Hz
► Poids : 204 g
► Batterie : 5000 mAh avec charge 120 W
► OS : Android 11 + MIUI 12.5
► Mémoire : 8 Go de RAM LPDDR5 + 128 Go ou 256 de stockage UFS 3.1
► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac/ax
USB-C
Capteur d’empreinte digitale physique latéral
Bluetooth 5.2
NFC
5G
Dual-SIM (ou nano SIM + microSD)

► Processeur : Qualcomm Snapdragon 888, 8 coeurs (2,84 GHz max)
► GPU : Adreno 660
► Appareil photo : Capteur principal 108 mégapixels (f/1.75), ultra grand-angle 8 MP (120° – f/2.2), télémacro 5 MP (f/2.4) + un 16 MP (f/2.45) en frontal.
► Résolution : 395 DPI
► Définition : 2400 x 1080 pixels
► Vidéo : 8K à 30 fps, 4K à 60 fps ou 1080p à 60 fps
► Date de sortie : Septembre 2021
► Site : https://www.mi.com/fr/xiaomi-11t-pro/

Les notes du Xiaomi 11T Pro :
  • 9/10
    Performance - 9/10
  • 8/10
    Design - 8/10
  • 9/10
    Écran - 9/10
  • 8/10
    Photo - 8/10
  • 10/10
    Autonomie - 10/10
  • 8/10
    Qualité/Prix - 8/10
8.7/10

 

Les plus :

► Une charge d’une autre planète !
► Écran magnifique et SoC puissant
► Objectif photo principal très convaincant

Les moins :

► Objectif macro inutile
► Pas étanche