Appareils Milieu de gamme Smartphones

Test du Wiko Darkside : La phablette au rapport qualité-prix imbattable

Wiko s'est déjà illustré sur le marché des smartphones grand format avec le Cink Five, modèle Dual-SIM performant avec écran 5 pouces. La firme marseillaise franchit un autre cap en proposant le Darkside. L'écran HD de 5,7 pouces fait rentrer l'appareil Dual-SIM dans la dimension des phablettes. Le Darkside est loin d'avoir que des mauvais côtés...
Le packaging du Darkside est assez original. Pas de boîte en carton recyclé, la firme marseillaise innove ici. La phablette est emballée dans un packaging en aluminium. La face avant en plastique transparent laisse entrevoir le Darkside, posé sur un support blanc. En soulevant ce dernier vous accéderez à l’ensemble des accessoires fournis avec : câble Micro-USB, adaptateur secteur pour la recharge, écouteurs, embouts de rechange pour ces derniers et l’inévitable guide de prise en main rapide et la garantie. Vous remarquerez sans doute qu’un joli autocollant (représentant le fond d’écran par défaut du Darkside) est collé sur l’appareil. Le dessin (avec les météorites), et le fond d’écran qui y ressemble ont été réalisés par le collectif d’illustrateurs EVILISDEAD. Hormis ce dessin original et le packaging, il n’y a pas de grosses surprises lors du déballage du Wiko Darkside.

Pas de surprise lors du déballage de l'appareil. Seule l'illustration originale aura le mérite d'attirer votre attention.

Prise en main

Une fois l’appareil en main, force est de constater, sans même l’allumer, que l’écran est salissant. Lorsque vous ferez courir vos doigts sur ce dernier, il se couvrira rapidement de traces (surtout si vous avez tendance à avoir les mains moites). Le Darkside est assez imposant, mais léger. Il peut se tenir à une seule main. En revanche, pour plus de facilité, nous vous conseillons de manipuler l’appareil à deux mains. L’une tient la phablette, l’autre navigue dans les menus. La coque arrière se décompose en trois parties. La première, celle située en haut de l’appareil, renferme les emplacements pour les cartes SIM. C’est la seule qui peut être retirée. À noter que le Darkside ne peut accueillir de carte Micro-SD. La mémoire interne se limite à 16 Go (10 en réalité). Les deux autres parties (la centrale et celle du bas) ne peuvent être désolidarisées de la phablette. Vous ne pourrez donc pas accéder à la batterie.

D’une manière générale, le design du Darkside est assez commun. Les bords arrondis de la phablette adoucissent un peu le côté robuste que l’on retrouve sur tous les smartphones de la firme marseillaise. La coque en aluminium brossé est plutôt la bienvenue (exit le plastique !). Wiko a donc fait un petit effort du côté design.

À noter le placement inhabituel du bouton retour (sur la droite). Le bouton paramètres (à gauche) n’est pas vraiment indispensable. L’appareil aurait gagné en ergonomie s’il était doté d’une touche permettant le multifenêtre. Pour accéder à cette fonctionnalité, maintenez enfoncée la touche home.

Écran IPS HD confortable

Le modèle XXL de Wiko est équipé d’un écran IPS HD d’une résolution de 1280 x 720 pixels. Les rendus sont fins. Le confort de vision est optimal que ce soit en surf sur le Web ou lors d’une partie de jeux vidéo en 3D. Cependant, l’écran est assez sensible aux reflets, notamment lorsque vous vous trouvez sous une source de lumière forte (un néon au-dessus de votre tête ou le soleil en extérieur). Vous serez donc forcé d’ajuster la luminosité à votre convenance, en fonction des conditions dans lesquelles vous vous trouvez. Avec un écran de cette taille, il est dommage de ne pas pouvoir profiter d’un stylet. Si vous en possédez un chez vous, n’hésitez pas à vous en servir. En revanche, le Darkside ne propose pas d’applications optimisées pour l’usage d’un stylet.

Des spécificités techniques à la hauteur

Avec un écran de cette taille, la première grande question est de savoir si la batterie sera à la hauteur. Avec ses 10 h 30 d’autonomie en conversation, le Darkside promet de tenir une journée complète sans avoir besoin d’être rechargé (en utilisation poussée). Sur ce terrain-là, l’appareil de Wiko reste derrière le Galaxy Mega ou le Huawei Ascend Mate. Le processeur quadruple-coeur, auquel se conjuguent les 1,2 Go de RAM, assure une navigation sans à-coup. Vous n’aurez aucun mal à lancer plusieurs applications gourmandes en même temps (pour la retouche photo ou vidéo par exemple) ou à jouer à des jeux en 3D détaillés (Dungeon Hunter 4, Dragon Slayer…). Attention cependant à la mémoire interne limitée… où privilégiez le stockage de photos et de vos vidéos sur le Cloud.

L’APN du Darkside est plutôt une bonne surprise. Le constructeur marseillais, auparavant, dotés ses appareils de capteurs photo décevants. Ici vous trouverez un objectif de 12 Mégapixels capable de saisir fidèlement les couleurs de votre modèle.

L'APN saisit des clichés en 12 Mégapixels. Le résultat est une bonne surprise. Les rendus sont détaillés. La balance des blancs automatique respecte les tons des couleurs capturées.

La caméra, de son côté, offre également des rendus détaillés.

Conclusion

Comme à son habitude, Wiko livre là un appareil performant pour un prix maîtrisé. La firme est sur une pente ascendante depuis quelque temps (Cink +, Cink Peax, Cink King, Cink Five…). Elle ne cesse de s’améliorer pour proposer des smartphones répondant aux exigences de chacun. Le Darkside marque un tournant avec le changement de matériau (aluminium brossé à la place du plastique) et un réel effort sur le design. Cette phablette est une sérieuse concurrente pour les modèles commercialisés par Acer (Liquid S1 Duo), Huawei (Ascend Mate) ou même Samsung (Galaxy Mega).

Des fans de rock’n’roll chez Wiko :

Les plus mélomanes d’entre vous auront certainement fait le rapprochement entre cet appareil et l’album des Pink Floyd, Darkside of the moon. Autre appareil, autre référence, le Starway Heaven (chanson de Led Zeppelin). Deux nouveaux modèles se sont ajoutés à la famille des entrées de gamme Dual-SIM : le Ozzy et le Iggy (pour Ozzy Osbourne et Iggy Pop).

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 161 mm
  • Largeur : 82,5 mm
  • Epaisseur : 9,3 mm

► Ecran : 5,7 pouces

► Poids : 194 g

► Autonomie :

  • Annoncée : 10 h 30
  • Batterie : Li-Poly 2600 mAh

► OS : Android 4.2 Jelly Bean

► Mémoire : 16 Go + 1 Go RAM

► Connectivité : Bluetooth ; Dual-SIM ; Wi-Fi ; Micro-USB ; Dual-SIM ; Wi-Fi Direct
► Processeur : MediaTek MT6589 quadruple-coeur 1,2 GHz
► Site : https://fr.wikomobile.com
► Appareil photo : 12 Megapixels
► Vidéo : 1088p

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

7.5

Design

6.5

Ergonomie

7

Fonctions

7

Qualité/Prix

8

GENERAL

7.2

LES PLUS
  • Dual-SIM
  • Confort de vision
  • Android pur
LES MOINS
  • Pas d’emplacement Micro-SD
  • Écran salissant
  • Sensible aux reflets