• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Haut de gamme ► Test du Sony Xperia Z : étanche à l’eau et aux critiques

Test du Sony Xperia Z : étanche à l’eau et aux critiques

Moins d’un an après la sortie du Xperia S, Sony remet le couvert avec un monstre de puissance doté, cette fois, d’un capteur de 13 Megapixels. Le Xperia Z écrase toute la concurrence en ce début d’année 2013.

Sony peut-il faire mieux ? En tout cas, avec le Xperia Z, le fabricant japonais a répondu à notre principale critique, à savoir qu’il n’était pas capable de faire un smartphone avec toutes les fonctionnalités possibles et imaginables. Le Xperia S avait été un bon galop d’essai, mais Sony avait loupé le wagon Ice Cream Sandwich et avait oublié le port Micro-SD.

Oh des milliers de bugdroids... Les benchmarks sont sans appel, le Xperia Z est au dessus du lot !

Cette fois, le Xperia Z sort avec Android 4.1.2 Jelly Bean et devrait même connaître une mise à jour vers la version 4.2 dans la foulée. Le port Micro-SD est présent avec comme conséquence directe, une diminution de la mémoire de stockage, soit 16 Go dont 11 réellement utilisables.

Côté design, Sony fait du Sony, c’est simple et beau, même si ça ne plaît pas forcément à tout le monde. Le Xperia Z est recouvert de plaques de verre à l’instar du Nexus 4. Mêmes causes, mêmes conséquences le smartphone a tendance à chauffer de manière un peu excessive. Certains critiqueront le manque d’arrondis dans le design, mais la prise en main est excellente. Le rapport entre le poids, l’épaisseur et la dimension du smartphone est équilibré, ce qui donne une très bonne sensation, à la fois de robustesse et de légèreté. Certes, le smartphone n’est passé qu’entre les mains des ours de la rédaction, aucun avis de petites mains n’est venu corroborer notre théorie.

Du muscle encore du muscle

à force de se muscler les smartphones vont finir par oublier qu’ils sont censés aussi être intelligents. Avec son processeur 4 cœurs cadencé à 1,5 GHz et sa mémoire vive de 2 Go, le Xperia Z a littéralement pulvérisé tous les records de benchmark de performances. Loin devant le S3 et aux coudes à coudes avec les One X+ et Note 2. Cette course à l’armement thermonucléaire est un peu fatigante à la longue, tant il est difficile de voir la différence entre tous les smartphones haut de gamme. L’avantage des gros muscles, c’est qu’ils permettent de mieux gérer l’ensemble des tâches tournant sur le téléphone et ainsi optimiser la gestion de la batterie. Il est cependant toujours difficile d’atteindre les 2 jours sans recharger son smartphone.

Le mode stamina du Xperia Z fait parties des nombreuses fonctionnalités supplémentaires apportées par la surcouche de Sony

C’est pourquoi Sony a intégré au Xperia Z un système de gestion intelligent baptisé Mode Stamina (endurance en anglais). Une fois activé, vous pourrez économiser suffisamment d’énergie pour gagner plusieurs jours d’autonomie. Nous n’avons malheureusement pas pu garder le smartphone suffisamment longtemps pour vérifier que ce mode fonctionnait et pour le mettre à rude épreuve. Cependant, avec une batterie de 2330 mAh, Sony annonce une durée de charge de 14 heures en communication…

Un écran décevant, mais…

Côté écran, autant le dire tout de suite, Sony nous avait habitués à mieux. Beaucoup mieux. Sur les couleurs sombres, le blanc ressort beaucoup trop, donnant parfois l’impression qu’un léger film est posé sur l’écran. Et malgré l’intégration d’un moteur d’affichage tout nouveau, le Bravia Engine 2, le résultat est trop clair. Notez tout de même que la résolution de 1920 par 1080 pixels (identique à la Transformer Pad Infinity) permet un véritable affichage Full HD avec une densité de pixels de 440 ppi.

Un capteur photo de 13 Megapixels capable de filmer en Full HD 1080p

Mais le gros point fort du Xperia Z, et nous l’attendions avec impatience sur un smartphone haut de gamme, c’est son étanchéité. Sony s’était entraîné avec le Xperia Go et offre enfin à ses clients un téléphone de luxe qui résiste à la poussière et à l’eau. Une fonctionnalité qui devrait être disponible sur tous les téléphones par défaut et que Sony a le mérite de promouvoir. Téléphoner dans son bain, sous la pluie, filmer dans la piscine, ne plus avoir peur de la cuvette des WC ou des tempêtes tropicales… Avec l’étanchéité, Sony met réellement la pression sur ses concurrents, bien plus qu’avec un processeur quadruple-coeur qui sera de toute façon, un jour ou l’autre, dépassé. Ne manque plus qu’une batterie qui tienne plus de 2 jours… à bon entendeur.

Le saviez-vous ?

Le Sony Xperia Z est certifié IP 57, c’est-à-dire que sa résistance à la poussière est de 5/6 et celle à l’eau de 7/7. Une norme qui permet de mesurer précisément le degré de fiabilité des appareils électroniques. Pour rappel, les Motorola Defy Mini et Xperia Go sont certifiés IP 67.

Le Xperia Z est-il étanche ?

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 139 mm
  • Largeur : 71 mm
  • Epaisseur : 7,9 mm

► Ecran : 5 pouces

► Poids : 146 g

► Autonomie :

  • Annoncée : 14 h
  • Batterie : Li-ion 2330 mAh

► OS : Android 4.2 Jelly Bean

► Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM

► Connectivité : Micor-SD ; Bluetooth ; Wi-Fi ; Micro-USB ; NFC ; DLNA : Wi-Fi Direct
► Processeur : Qualcomm MDM9215M quadruple-coeur 1,5 GHz
► Site : https://www.sonymobile.com/fr/
► Appareil photo : 13 Megapixels
► Vidéo : 1080p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9

Design

8.5

Ergonomie

8

Fonctions

9

Qualité/Prix

7.5

GENERAL

8.4

LES PLUS
  • Le capteur photo
  • L’étanchéité
  • La fluidité
LES MOINS
  • L’écran pâlot
  • Tendance à chauffer

Auteur
Grégory Hulot

L'homme à tout faire ! Il paraît qu'en fait, Grégory est un Android... ça expliquerait pourquoi il ne dort jamais. Si vous avez une question c'est à lui qu'il faut s'adresser :)

Tous les articles
Auteur Grégory Hulot