Test du Sony Xperia 5 : une taille de guêpe

Pas au mieux de sa forme sur le marché des mobiles, Sony connaît un regain d’orgueil avec ce Xperia 5. Sorte de Xperia 1 remanié, il propose de belles choses dans un format que Sony n’a pas décidé de lâcher : le 21:9. Essai transformé pour le Japon ?

Le Sony Xperia 1 nous avait surpris avec son format atypique et ses performances haut de gamme, mais avec un côté photo en retrait et une autonomie pas au top, il était à ranger dans la catégorie des « concepts phone » ou à réserver aux fanboys de Sony (ils sont toujours vivants et hantent parfois notre section « commentaires »). Ce Xperia 5 hérite donc du format particulier de ses prédécesseurs : le 21:9, alors que les petits copains sont plus en 19,5:9 ces derniers temps. Mais ici, la firme japonaise a trouvé la formule avec des bordures plus réduites. Le smartphone est donc bien plus agréable en main. Bon, même s’il a subi un régime, sa taille de guêpe ne permet pas de le ranger dans la catégorie des « compacts ». Avec son prix affiché de 799 € (même si on peut le trouver bien moins cher), il joue dans la catégorie des « gros » : OnePlus 7T Pro, Pixel 4, Galaxy Note 10 ou Huawei P30 Pro.

Et au niveau du soin apporté aux finitions, aucun souci, nous sommes bien en présence d’un appareil haut de gamme. Sony a choisi de laisser son capteur d’empreintes physique sur la tranche. À vous de choisir le ou les doigts à enregistrer en fonction de la manière dont vous tenez l’appareil. On compte un port micro SD (qu’il faudra sacrifier si vous voulez mettre 2 SIM), mais on notre un petit bémol sur la disposition des boutons qui se trouvent tous du côté droit. Du coup, le bouton ON/OFF est trop bas et celui qui permet d’allumer l’appareil photo l’est encore plus. Notons aussi la présence d’une certification IP68. Pour un appareil taillé pour le visionnage de contenu multimédia, le son délivré par les haut-parleurs est très bon. S’il n’y a pas de prise jack, un adaptateur USB-C est fourni dans la boîte.

Un écran taillé pour la vidéo

L’écran du Xperia 5, de technologie OLED fait 6,1 pouces (15,5 cm) avec une définition de 2520 x 1080 pixels. Son format 21:9 est adapté au cinéma. Comme pour le Xperia 1 il faudra aller dans les réglages pour activer le mode Créateur qui donne des tons plus chaud. Malheureusement on ne peut pas régler plus précisément la chaleur et même si l’appareil peut attribuer un mode (standard ou Créateur) en fonction de l’appli utilisée, il est dommage de ne pas avoir de « curseur ». Peut-être avec la mise à jour vers Android 10 ? Mais nous chipotons ici puisque l’écran est de très bonne facture avec un beau contraste et peu de reflets. Par contre, la luminosité maximale manque un peu de « pêche » sans que ce petit défaut soit rédhibitoire. Notons aussi la possibilité de séparer l’écran en deux pour avoir une appli en haut et une en bas avec celles qui sont compatibles : YouTube, Chrome, Gmail, Maps, Agenda, Album, etc. Côté performances, on pourra compter sur un Snapdragon 855 toujours aussi fringant, adossé à 6 Go de RAM. Avec cette puce, la navigation, le multitâche, les applis gourmandes et les derniers jeux en 3D ne poseront aucun problème. Avec un score AnTuTu de plus de 415 000 vous serez tranquille : rien à dire de ce côté.

Photo : Mieux que le Xperia 1…avec les mêmes objectifs.

Pas de surprise concernant la partie photo puisqu’on pourra compter sur trois modules de 12 mégapixels chacun : un grand-angle, un ultra grand-angle et un zoom sans perte x2. Il s’agit d’un copié-collé du Xperia 1, mais la partie logicielle a été sans doute revue puisque les résultats sont meilleurs. De jour, les clichés pris avec le module principal sont très bons avec des couleurs fidèlement retranscrites et un joli contraste. Bien sûr, avec une lumière moins bonne cela est un peu moins probant : Sony a pris le parti d’y aller mollo sur le lissage, mais le bruit numérique est quand même un peu présent. De nuit c’est pas mal même si l’éclairage artificiel est parfois mal géré avec des halos qui « bavent » un peu. L’ultra grand-angle génère aussi du bruit…même en plein jour. Bon ce n’est pas une catastrophe, mais quand la lumière manque c’est parfois la purée de pois. La déformation périphérique est assez bien contenue même si on perdra des détails par la même occasion. Le zoom fait bien le boulot, mais ici encore on voit trop de bruit quand la lumière manque et une mauvaise gestion de la balance des blancs : les clichés tirent un peu sur le jaune. En plein jour c’est par contre très propre. Le mode portrait ne déçoit pas, mais attention encore à la lumière ambiante pour avoir un résultat optimal.

Autonomie : peut mieux faire

L’autonomie de l’appareil n’est pas un problème en soit, mais on ne peut que se dire qu’il aurait pu grappiller de précieux point avec un léger effort de ce côté. Avec sa petite batterie de 3140 mAh, le Xperia 5 tient la charge pendant presque 2 jours à condition de ne pas trop faire joujou avec. En filmant en 4K, en prenant des clichés par paquet de 50 ou en jouant à des jeux, l’appareil se prend une bonne claque. Ce n’est pas un marathonien, mais il peut être frustrant : mieux que le Pixel 4, au niveau du Galaxy S10, mais à des années-lumière d’un Xiaomi Mi Note 10. C’est en fait son mode veille qui n’est pas très bien fichu puisqu’il perdra de précieux pourcentages, même lorsqu’il ne fait rien. Peut-être y aura-t-il du mieux avec une prochaine mise à jour ? Notons que le Xperia 5 est compatible avec une charge rapide à 18 W. Pas une puissance phénoménale (les derniers OnePlus acceptent du 30 W), mais cela suffit pour passer de 8 à 100 % en 1h38.

Notre verdict :

Les fans de Sony qui étaient passés à la concurrence peuvent se réjouir, le Xperia 5 redore le blason de la marque. Bel écran, belles performances et une autonomie pas vilaine. Il fait aussi le pari à ne ressembler à aucun autre. Il séduira les utilisateurs qui veulent un appareil utilisable à une main sans pour autant sacrifier la taille de l’écran. Les photos en conditions difficiles ne sont pas son fort et à ce prix c’est un peu dommage…



Tests Prises de vue


Caractéristiques techniques du Sony Xperia 5

► Dimensions :
Hauteur : 158 mm
Largeur : 68 mm
Épaisseur : 8,2 mm

► Écran : OLED 6,1 pouces (15,5 cm)

► Poids : 164 g

► Batterie : 3140 mAh

► OS : Android 9

► Mémoire : 6 Go de RAM + 128 Go de stockage (extensible à 512 Go)

► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac
USB-C
Capteur d’empreintes digitales physique sur la tranche
Bluetooth 5.0
NFC
4G (LTE)
Dual-SIM (ou une SIM + une carte microSD)

► Processeur : Snapdragon 855 8 cœurs cadencés à 2,84 GHz max

► GPU : Adreno 640

► Appareil photo : Objectif principal 12 mégapixels 26mm f/1.6, ultra grand-angle 12 MP 16mm f/2.4, zoom optique x2 12 MP 52mm f/2.4 et 8 MP f/2.0 pour les selfies.

► Résolution : 450 DPI

► Définition : 2520 x 1080 pixels

► Vidéo : 4K 30 fps

► Date de sortie : Octobre 2019

► Site : https://www.sonymobile.com/fr/products/phones/xperia-5/



Les notes du Sony Xperia 5 :
  • 9/10
    Performance - 9/10
  • 9/10
    Design - 9/10
  • 7/10
    Photo - 7/10
  • 7/10
    Autonomie - 7/10
  • 8/10
    Qualité/Prix - 8/10
8/10

Les plus :

► Très belles performances
► Un design atypique et un bel écran
► Ce look !

Les moins :

► Le bouton ON/OFF trop bas