Test du Sony Xperia 5 II : un excellent appareil… pas très «grand public»

Si vous suivez un peu l’actu des smartphones, vous savez que Sony suit sa propre voie avec sa série Xperia. Un format «étroit» avec un écran 21:9 sans encoche, mais surtout un appareil qui s’adresse à ceux qui aiment les réglages photo et vidéo… Ce Xperia 5 «mark» II peut-il quand même s’imposer sur le marché des appareils à moins de 900 € ?

Lancé en novembre 2020 à 899 €, on trouve maintenant ce Sony Xperia 5 II à moins de 800 € (il est en ce moment en promo chez Rakuten à 599 €). Avec sa configuration musclée, il est en concurrence directe avec le Xiaomi Mi 10 T Pro ou le OnePlus 8T pourtant bien moins chers.

Mais faisons d’abord les présentations… Le Xperia 5 II garde la forme allongée chère à Sony avec son excellente prise en main et son écran «cinema wide» 21:9. Sur la tranche droite, on trouvera les boutons de volume, le lecteur d’empreinte digitale qui fait office de bouton ON/OFF, un déclencheur photo et un bouton pour l’assistant Google (reprogrammable). C’est un peu beaucoup et il faudra un peu de pratique pour s’y faire : pourquoi ne pas avoir laissé le choix entre le déclencheur et l’assistant ?

Question finitions, c’est impeccable comme d’habitude sur les hauts de gamme de Sony. L’étanchéité est aussi de mise. On trouvera une prise jack et une fonctionnalité Dual-SIM. Par contre, il faudra choisir entre mettre deux cartes SIM ou étendre la mémoire via carte micro SD. Heureusement, il est possible de choisir entre un stockage de 125 ou 256 Go. Notons que côté son, c’est très bon : avec ou sans écouteur. Les haut-parleurs stéréo sont au-dessus du lot.

Écran et performances au top

Alors que le Xperia 1 II affichait un écran 4K 3840 x 1644 pixels a été jugé un peu «too much», le Xperia 5 II revient à un FHD+ (1080 x 2520 pixels et résolution de 449 DPI), mais cette fois en 120 Hz au lieu des 60Hz de son prédécesseur. Bien sûr, comme nous vous l’annoncions plus haut, le format 21:9 est de retour : un ratio pour le cinéma qui permet aussi de scinder l’écran en deux dans la largeur pour afficher deux applis compatibles en même temps. Les couleurs tirent sur le bleu, mais on pourra régler tout ça dans les paramètres d’affichage.

Petite déception sur le mode 120 Hz puisque celui-ci est activé tout le temps, même quand l’appareil n’en a pas besoin. Avec un mode «évolutif », on aurait peut-être pu économiser un peu plus la batterie. C’est un écran OLED parfait pour lire des vidéos, une vraie réussite. Il n’y a pas eu trop de suspens en 2020 sur les puces des appareils haut de gamme et c’est encore un Snapdragon 865 qui est aux manettes. Ici avec 8 Go de RAM, c’est le combo gagnant du moment en attendant les prochains appareils équipés du Snapdragon 888. Une valeur sûre.

La partie photo peut-être trop élitiste…

Côté photo, on trouvera les 3 mêmes objectifs que celui du Xperia 1 II (avec des différences très minimes) et rien n’a changé concernant la prise en main. L’appareil n’est pas très intuitif et pour en tirer le meilleur parti, il faudra connaître quelques rudiments de photo. C’est ici que Sony se coupe du grand public, car malgré de bons résultats (n’oublions pas que Sony fabrique de très bons appareils photo reflex et hybrides), il est parfois compliqué de prendre un bon cliché «à l’arrache». Si vous avez déjà un appareil photo que vous emmenez presque partout, ce Xperia n’a pas trop d’intérêt.

Par contre si vous avez l’âme d’un photographe, mais que vous n’avez pas envie de sortir 5kg de matos à chaque balade, c’est un bon compromis. Si vous voulez en savoir plus vous pouvez aller voir la partie photo/vidéo de notre test sur le Xperia 1 II.

18W… c’est peu

Comme avec l’Xperia 1 II (décidément), ce modèle propose une batterie de 4000 mAh qui tiendra la journée, voire deux si vous ne la sollicitez pas trop. C’est peu, mais suffisant. Par exemple, la batterie a perdu 10 % en 35 minutes de Netflix et 12 % en 30 minutes de Call of Duty. Ce qui est dommage par contre c’est l’absence de charge rapide : 18W c’est peu et il faudra 1h30 pour passer de 6 % à 100 %.

Notre verdict :

Sony continue de produire des smartphones qui ne ressemblent pas aux autres. C’est selon nous une très bonne chose, mais à force de tourner le dos au grand public, la firme s’isole. Côté son, look et image c’est toujours exceptionnel, mais la firme japonaise pourrait faire des concessions sur la photo avec pourquoi pas un mode «novice» et un mode «expert»… Les curieux qui pourraient passer de Samsung ou OnePlus à Sony seront sans doute refroidis par tant d’austérité à ce niveau et par le prix élevé. Reste un smartphone meilleur et moins cher que le Sony Xperia 1 II et c’est déjà pas mal.

Tests prises de vue

Caractéristiques techniques du Sony Xperia 5 II

► Dimensions :
Hauteur : 1586 mm
Largeur : 68 mm
Épaisseur : 8 mm
► Écran : 6,1 pouces (15,5 cm) AMOLED 21:9 120 Hz
► Poids : 163 g
► Batterie : 4000 mAh
► OS : Android 10
► Mémoire : 8 Go de RAM + 128 Go (ou 256 Go)
► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac/ax
USB-C
Capteur d’empreinte digitale physique latéral
NFC
Bluetooth 5.0
5G
Dual-SIM (SIM2 partage le slot microSD)

► Processeur : Snapdragon 865 (8 cœurs cadencés à 2,84 GHz max)
► GPU : Adreno 650
► Appareil photo : Capteur principal 12 mégapixels (ouverture f/1.8, focale 26 mm en équivalent argentique), ultra grand-angle 12 MP (f/2,2 – 13 mm), téléobjectif 12 MP (f/2,4 – zoom x3 – 70 mm) + 8 mégapixels en frontal pour les selfies
► Résolution : 449 DPI
► Définition : 2520 x 1080 pixels
► Vidéo : 4K 30fps ou 1080 60fps
► Date de sortie : novembre 2020
► Site : https://www.sony.fr/electronics/smartphones/xperia-5m2

Les notes du Sony Xperia 5 II :
  • 9/10
    Performance - 9/10
  • 9/10
    Design - 9/10
  • 10/10
    Écran - 10/10
  • 7/10
    Photo - 7/10
  • 7/10
    Autonomie - 7/10
  • 6/10
    Qualité/Prix - 6/10
8/10

 

Les plus :

► Un écran meilleur que le Xperia 1 II
► Un format 21:9 agréable en main et pratique
► De belles performances et un bon son

Les moins :

► Pas de charge rapide
► Un smartphone assez cher