Accueil > Appareils Android > Test du Samsung Galaxy Mega : Phablette XXL connectée et multimédia

Test du Samsung Galaxy Mega : Phablette XXL connectée et multimédia

Par Yann Peyrot

Samsung continue de voir les choses en grand. Après l’écran 5,5 pouces arboré par le Note 2 et les 5 pouces du S4, le constructeur coréen commercialise le Galaxy Mega. Ce dernier sort des standards habituels des phablettes avec son écran géant de 6,3 pouces et sa compatibilité 4G.

Le Galaxy Mega est emballé dans l’habituelle boîte en carton imitation bois. Lorsque vous sortirez l’appareil de son contenant, vous aurez l’agréable surprise de découvrir que Samsung a gentiment accompagné les accessoires d’usages (écouteurs, rechanges pour les embouts, chargeur, câble micro-USB) d’une micro-SD. Certes, ce n’est que 4 Go (et pas 32…), mais cela permet d’étendre l’espace offert par les 8 Go de la mémoire interne. Pratique pour installer encore plus d’applications ou de jeux. Si cela ne vous suffit pas, rien ne vous empêche d’acquérir une autre micro-SD (compatible jusqu’à 64 Go).

 

La bonne surprise : la micro-SD de 4 Go qui vient compléter les 8 Go de mémoire interne.

 

Prise en main déconcertante

 

L’appareil en impose. Si vous recherchez la discrétion, ce n’est pas un choix judicieux. Son poids (199 g) est honorable au vu de sa hauteur (167 mm) et du format XXL de son écran (6,3 pouces). Le Mega est une phablette, ce qui en fait un téléphone hybride difficile à manier d’une seule main. Vous aurez du mal à toucher les lettres opposées avec votre pouce lorsque vous rédigerez vos messages ou vos mails. Le bouton central (qui permet d’allumer l’écran) a judicieusement été placé en bas de l’appareil (cela ne vous rappelle rien ?). En utilisation à deux mains, le Mega devient plus maniable. Il est regrettable que l’appareil ne soit pas commercialisé avec un stylet. Cela aurait ouvert plus de possibilités pour le multimédia, notamment pour les professionnels (retouche de photos, dessin, montage vidéo…). À noter le placement du haut-parleur : au dos du Mega, en bas à gauche. Il vous arrivera certainement de le recouvrir avec votre main.

 

L’identité Samsung respectée…

 

Pas de surprise côté design. L’appareil a revêtu ses plus beaux atours de plastique. Les plus attentifs d’entre vous remarqueront la ressemblance avec le S4, le Note 2, la Galaxy Note 8… pour faire court, avec tous les appareils Samsung. La seule touche d’originalité se situe sur la coque arrière amovible. Cette dernière arbore un revêtement plastique quadrillé. D’une manière générale, les finitions sont soignées. Il est regrettable que Samsung ne propose pas autre chose que du plastique. Le Mega n’étonne pas du point de vue de l’habillage.

 

Écran XXL, possibilités multiples

 

Il s’agit bien évidemment de l’atout principal de l’appareil. L’écran LCD HD (720 x 1280 pixels) est lumineux et dispose d’un grand angle de vision (pratique pour regarder des vidéos à plusieurs). En lecture d’ebooks ou en navigation Web, l’appareil assure un confort optimal. Il en est de même pour les films ou autres vidéos.

 

Parée côté connectivités

 

Le Mega est équipé pour les réseaux de demain. L’appareil est compatible 4G LTE, ce qui vous promet un débit plus élevé lorsque vous vous déplacez (à condition d’avoir le forfait adéquat et le réseau à proximité…). En plus de fournir les connectivités habituelles (Wi-Fi, Bluetooth, Micro-USB, Micro-SD…), la phablette autorise l’affichage sans-fil Miracast (grâce à Android 4.2 Jelly Bean). Pratique pour visionner sur un écran plus grand ce qu’affiche le Mega.

 

Navigation confortable

 

Le Mega possède des spécificités techniques plus qu’honorables assurant une certaine fluidité dans la navigation. Le processeur double-coeur (1,7 GHz) conjugué au 1,5 Go de RAM est cependant rattrapé par la taille de l’écran. Certaines transitions (le passage d’une fenêtre à l’autre ou le basculement du mode horizontal à vertical) sont marquées par de légers ralentissements. Rien de bien handicapant, cela reste tout de même assez rare.

 

Une Phablette multimédia

 

De par son écran, il est évidemment facile d’imaginer les possibilités vidéoludiques permises par le Mega. Les specs suivent heureusement. L’appareil s’en sort très bien avec les jeux en 3D bien optimisés. En revanche lorsque vous le poussez dans ses derniers retranchements (avec des jeux très très gourmands), la phablette accuse le coup. Cette dernière se met à chauffer et des lags viennent malheureusement ponctuer votre partie.

L’autonomie de l’appareil vient prolonger l’expérience multimédia. En utilisation, le Mega survivra plus de 15 heures (sûrement plus que vous, si vous tenez à vos yeux ou à votre santé). Une bonne surprise compte tenu de la taille de l’écran.

 

L’APN, de son côté, capture en 8 Mégapixels. Le rendu est fidèle aux couleurs saisies. L’appareil respecte bien les détails des modèles.

 

Les photos capturées par l'APN sont détaillées et fidèles aux modèles photographiés.

 

L’enregistrement vidéo Full HD est aussi de bonne facture. Seul bémol, le temps d’adaptation de l’appareil aux changements brusques de luminosité. En passant d’une pièce éclairée à une plus sombre, vous devrez attendre un certain temps avant de pouvoir identifier ce que vous êtes en train de filmer…

 

Test capteur Samsung Galaxy Mega

 

 

Verdict

 

Le Galaxy Mega est une phablette endurante de qualité. Plus abordable qu’un Galaxy Note 2 nu et plus performant qu’un Huawei Ascend Mate, le Mega est également tourné vers l’avenir avec sa compatibilité 4G. Samsung aurait pu faire des efforts côté design. L’homogénéité de ses appareils commence à peser. À quand un produit à l’habillage classieux et soigné comme l’a fait HTC (avec le One) ou Sony (avec le Xperia Z) ? Attention à ce dernier. Le constructeur nippon est en embuscade avec son Xperia Z Ultra qui devrait arriver prochainement. Encore plus grand, plus performant, mais aussi plus cher…

 

Opération à une main :

Dans Saisie et contrôle de la partie Mon appareil (Paramètres), vous avez la possibilité d’activer les Opération à une main. Cette fonctionnalité va positionner le pavé numérique et la calculatrice à droite ou à gauche de votre écran. Il est dommage de ne pas en faire de même avec le clavier. Vos deux mains sont indispensables pour rédiger vos messages.

FICHE TECHNIQUE

    • Dimensions
    • Hauteur : 167,6 mm
    • Largeur : 88 mm
    • Epaisseur : 8 mm
    • Ecran : 6,3 pouces
    • Poids
    • 199 g
    • Autonomie
    • Annoncé : 17 h
    • Batterie : Li-Ion 3200 mAh
    • OS : Android 4.2 Jelly Bean
    • Mémoire : 8 Go + 1,5 Go RAM
    • Connectivité : Micro-SD ; Bluetooth ; Wi-Fi ; Micro-USB ; NFC ; DLNA ; MHL ; 4G LTE ; Affichage sans-fil
    • Processeur : Qualcomm Snapdragon 400 double-coeur 1,7 GHz
    • Appareil photo : 8 Mégapixels
    • Vidéo : 1080p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

8

Design

7

Ergonomie

7

Fonctions

7.5

Qualité/Prix

7

GENERAL

7.3
LES PLUS
  • Taillée pour le multimédia
  • Autonomie
  • 4G
LES MOINS
  • Pas de stylet
  • Originalité du design
  • Légers ralentissements

Appareils les plus populaires :

Articles les plus lus :

comments powered by Disqus

Auteur : Yann Peyrot