• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Haut de gamme ► Test du OnePlus One : le smartphone qui démocratise le haut de gamme

Test du OnePlus One : le smartphone qui démocratise le haut de gamme

L’Arlésienne des smartphones, est enfin arrivée entre nos mains, l’occasion de dresser le portrait de cet appareil qui, sur le papier, s’annonçait comme celui qui ferait trembler les ténors du haut de gamme. Proposé à moins de 300 €, le OnePlus One embarque la ROM Custom CyanogenMod et des spécifications techniques dignes des plus grands. Que vaut-il réellement ?

Le OnePlus One, objet de tous les fantasmes, mais aussi source de nombreuses controverses, est arrivé entre nos mains. Malgré une acquisition qui s’est fait attendre, ce test tombe à pique, car il viendra compléter ceux déjà publiés par nos confrères et permettra également de remettre sur le devant une phablette bientôt disponible à l’achat sans invitation. Le OnePlus One tient-il la promesse d’un mobile haut de gamme pour moins de 350 euros ? Réponse dans ce test !

LES MEILLEURS PRIX

[youtube id= »jBdzz6irryo »]

Packaging : simple, mais soigné

Lorsque l’on reçoit le OnePlus One, la première chose qui frappe, c’est la petite boîte. Cette dernière est tellement petite que le constructeur a été obligé de mettre le chargeur secteur dédié au marché européen à part. Outre cette première particularité (peut-être une erreur de calcul), presque tout est à sa place. Presque tout, car le kit mains libres est aux abonnés absents. Le OnePlus One étant vendu hors du sol européen, celui-ci n’est pas dans l’obligation de fournir cet accessoire comme l’impose la loi dans notre territoire. Vous y trouverez donc la phablette, le câble micro USB et le chargeur secteur.

Oneplus One
Un packaging visuellement réussi, mais minimaliste.

Caractéristiques dans le haut du panier

Le OnePlus One a les arguments pour se revendiquer comme un sérieux concurrent des autres flagships du marché. Il dispose d’une configuration équivalente aux Samsung Galaxy S5LG G3 ou au Sony Xperia Z2 voir même au Sony Xperia Z3, et ce pour un prix divisé par deux. On a donc un processeur haut de gamme, le Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz, épaulé par 3 Go de mémoire vive, le tout permettant une fluidité à toute épreuve. L’écran, de par sa technologie LCD, propose de belles couleurs naturelles. La résolution full HD sur un écran de 5,5 pouces (401 ppi) offre un affichage lisible et des images pleines de détails. Il parvient même à battre le Nexus 5 en terme de rapport qualité-prix, puisqu’il s’équipe d’un capteur 13 mégapixels, que nous aborderons un peu plus loin dans ce test.

Une 4G moins performante : tout le monde n’est pas logé à la même enseigne.

Le OnePlus One dispose d’une 4G en retrait par rapport à la concurrence, en Europe. Si le souci ne vient pas de sa vitesse puisque sa vitesse 4G est LTE cat 4 (150 Mbps en débit descendant et 50 en débit montant), il provient de la fréquence 800 Mhz.

Il faut savoir qu’en France les opérateurs s’appuient sur trois bandes de fréquences. Les fréquences 800 Mhz sont surnommées fréquence en or, car elles permettent une meilleure accroche de la 4G, notamment lorsque le signal doit traverser les murs. Or le OnePlus One n’est compatible qu’avec les bandes LTE 3 et 7 qui correspondent aux fréquences 1800 MHz et 2,6 Ghz. Le smartphone sera plus optimisé chez Bouygues Telecom et B&You, car l’opérateur offre le support de toutes fréquences mentionnées ci-dessus. SFR, Orange, Free supporteront la 4G avec la fréquence 2,6 GHz.

Pour finir, on y trouve une connectivité complète et à la pointe avec du Wi-Fi ac et le Bluetooth 4.1 notamment. Côté fiche technique, on peut donc difficilement lui reprocher grand-chose à part sa 4G incomplète, ce qui peut être un point fâcheux.

Design : sobre et déconcertant pour le modèle noir

Si la société a fait preuve d’audace dans sa communication (ce qui lui a valu de se casser les dents plus d’une fois), les lignes de cette phablette sont sobres. Sans plagier, elle nous rappelle celle de la gamme Nexus. Les finitions sont soignées, cela se confirme sur le tiroir où est logée la carte SIM. Ce dernier est quasiment invisible. Ne vous fiez pas au visuel, le contour aluminium est une imitation réussie, mais une imitation tout de même. Seules les touches sont vraiment en métal.

Concernant la version noire, le OnePlus One Sandstone Black pour être exact, le toucher proposé est indiqué comme « Sandstone ». En Français, cela signifie grès.

Vous l’aurez donc compris la version noire propose un type de toucher déroutant, mais loin d’être désagréable. Finalement, le OnePlus One se distingue non pas par le regard, mais plutôt par le toucher.

Oneplus One
Le OnePlus One sous tous les angles. Un design sobre, mais réussi.
Oneplus One
Le OnePlus One a des dimensions un peu encombrantes le voici au côté du Huawei Ascend Mate 7 (6 pouces) à gauche et du Moto X (4,7 pouces) à droite.

Performances : Un ténor parmi les ténors

Comme cela a été évoqué dans les caractéristiques, le OnePlus One est équipé du dernier Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz et dispose de 3 Go de RAM. Un cocktail qui le classe parmi les meilleurs du marché. Les benchmarks parlent d’eux même. Pour les fans de gros chiffres les voici rien que pour vous :

Oneplus One
Test réalisé avec Antutu V5 Beta 1 (Le Oneplus One est sous ART).
Oneplus One
Le OnePlus One obtient d'excellens résultats avec Epic Citadel.
Oneplus One
Test réalisé sous Geekbench, un benchmark qui se concentre sur la partie processeur (CPU).
Oneplus One
Test réalisé sur le très célèbre 3DMark qui se focalise sur la partie graphique et l'aptitude aux jeux vidéo.

CyanogenMod : de la personnalisation et la promesse d’un bon suivi

La société OnePlus a conçu la partie matérielle de du OnePlus One et a confié (pour le modèle international) la partie logicielle à une récente société ayant déjà pignon sur rue dans la communauté Android, Cyanogen Inc. C’est donc CyanogenMod 11S qui équipe le OnePlus One. Il s’agit d’une version customisée d’Android et non d’une version pure, malgré les apparences. CyanogenMod mise sur l’optimisation de sa ROM, mais apporte également des fonctionnalités nouvelles. Vous pourrez effectuer des commandes gestuelles, vocales et personnaliser en profondeur votre interface. Un de ses points forts est sans conteste le changement de thème, très puissant et bien fourni. Ce n’est d’ailleurs pas fini, puisqu’une récente mise à jour apporte quelques nouveautés comme le support du RAW pour la photo, le support des codecs audio FLAC/ALAC/WAV en 24 bits 96/192 KHz  sans rééchantillonage ainsi que le support ANT+. Sachez que l’expérience CyanogenMod sur le OnePlus One est assez différente d’un smartphone flashé, même via une ROM supportée officiellement. On ressent une meilleure maîtrise, même si des bugs existent et que la société travaille à les corriger. Ici OnePlus a donné les moyens, puisque les deux sociétés travaillent de concert, pour que tout fonctionne convenablement.

CyanogenMod, sur le OnePlus One, semble être comme le bon vin, il se bonifie avec le temps, aucun bug particulièrement handicapants n’a été constaté durant ce test. Ce système d’exploitation proche d’une version stock vous oblige, comme pour le Moto X ou le Nexus 5, à récupérer les applications dont vous avez besoin et à paramétrer vos bureaux. On peut donc lui attribuer le même reproche, celui de ne pas proposer un produit clé en main pour le grand public.

Oneplus One
CyanogenMod 11S un Android 4.4.4 KitKat stock boosté aux nouvelles fonctionnalités.

Photos / vidéos : Des photos correctes et un excellent « selfie phone »

Le OnePlus One dispose d’un capteur 13 Mégapixels Sony EXMOR IMX214 et le résultat en ressort des photos plutôt correctes en plein jour. Les résultats sont moins convaincants en basse luminosité.

Oneplus One
Photo prise avec le OnePlus One en mode automatique.
Oneplus One
Photo prise avec un appareil photo Sony Nex-5n.
Oneplus One
Photo prise avec le OnePlus One en mode HDR.
Oneplus One
Photo prise de nuit en mode automatique.

Le capteur arrière Oneplus One se retrouve moins à l’aise dans le cas de faible luminosité. Il n’est pas mauvais et sera un bon appareil d’appoint, mais ce n’est pas un photophone. Le capteur n’est pas le seul coupable. On sent que Cyanogen Inc peine encore dans le post traitement des clichés. On peut donc espérer une amélioration future sur ce critère. À suivre donc.

Oneplus One
Photo prise avec le capteur avant de 5 mégapixels.

Mention spéciale pour le capteur avant de 5 mégapixels qui fait des clichés de très bonne qualité et dispose d’un grand angle. Si vous aimez les selfies le Oneplus One est clairement un bon investissement.

[youtube id= »Km2Phe2gEgc »] [youtube id= »Yf4YuOAyd94″]

Si nous attendions beaucoup de la photo (peut-être un peu trop), au niveau de la vidéo le résultat est une bonne surprise. Les séquences filmées sont fluides et sans accroche. La gestion de la lumière et de la mise au point est plutôt bien gérée. On prend plaisir à faire des vidéos et également du slow motion (720p à 120 FPS ou du 1080p à 60 FPS). Seul petit bémol : au démarrage d’une vidéo slow motion, on peut percevoir un défaut dans les premières secondes des vidéos. Une anomalie que l’on espère voir corrigée dans une prochaine mise à jour.

Oneplus One
Voici ce que l'on peut voir au début de chaque vidéo en slow motion. Quelle que soit la résolution.
[youtube id= »51sA29stj8U »] [youtube id= »6znBAN3Sd7I »]

Autonomie : le OnePlus One dans les bons élèves

Équipé d’une batterie de 3100 mAh et de diverses optimisations logicielles, le OnePlus One propose une bonne autonomie.  Ce que ne disent pas les captures d’écran présentées plus bas, c’est que le test a été réalisé en mode « utilisation quotidienne », l’appareil a été connecté constamment en Bluetooth à une montre connectée, la LG G Watch, et à d’autres appareils comme un casque sans fil ou un kit mains libres dans un véhicule.

Oneplus One
Pour l'autonomie le OnePlus One sait se montrer endurant.

Notre avis sur le OnePlus One : un premier modèle réussi malgré un début difficile

Si les débuts de la société OnePlus ont été plutôt calamiteux, force est de constater qu’il est difficile de trouver des reproches à ce OnePlus One. Est-il le fameux flagship killer ?

Certes ce mobile a subi quelques couacs, certains le qualifiant même de légende high-tech, tellement l’avoir un jour en main semble inconcevable. Malgré tout, les promesses sont remplies, le Oneplus One est un concentré de puissance et de qualité de fabrication. De plus, le choix de confier l’intégration du système à Cyanogen Inc offre une optimisation assez proche de celle de Google. Certes les premiers pas (même si ce n’est pas le premier modèle estampillé Cyanogen) n’ont pas été parfaits, on est tout de même très loin du fiasco. Comme dit plus haut, les mises à jour se succèdent et le meilleur est sans doute à venir. Le Oneplus One est un modèle qui propose un OS très fluide, avec une bonne autonomie et un design sobre, mais classieux. Il est possible de personnaliser la partie logiciel avec de nombreux thèmes et le tout se fait avec rapidité et simplicité. Les deux firmes ont fait de bons choix pour éviter de tomber dans le piège des idées gadgets que l’on peut déplorer ailleurs. Il y a tout de même des écueils comme la connectivité 4G incomplète, même si elle ne se ressent pas à l’usage.

Autres points négatifs : l’absence de kit mains libres, vendu séparément depuis peu à 12,99 euros et l’abandon des coques StylesSwap

Oneplus One
Voici l'un des regrets pour ce OnePlus One qui aurait pu venir chasser sur les terres de Motorola et de son Moto Maker.

Certains pourraient lui en demander plus, mais avec des prix comme 269 euros et 299 euros celui-ci fait taire tous les débats et c’est en cela que le OnePlus One est un « flagship killer ». La société doit trouver une manière de maîtriser la production, revoir sa communication et sans doute essayer d’offrir un mobile un peu plus clefs en main, si elle souhaite élargir sa cible. Nous avons hâte de découvrir comment la société et ses produits vont évolués.

Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 152,9 mm
  • Largeur : 75,9 mm
  • Epaisseur : 8,9 mm

? Ecran : 6 pouces

? Poids : 162 grammes

? Autonomie :

  • Annoncée : nc
  • Batterie : 3100 mAh

? OS : Android 4.4 KitKat

? Mémoire : 16 Go + 3 Go RAM

? Connectivité : Wi-Fi ac ; Wi-Fi direct ; DLNA ; Bluetooth 4.1 ; A2DP ; NFC
? Processeur : Qualcomm Snapdragon 801 quadruple-coeur 2.5 GHz
? Site : http://oneplus.net/fr
? Appareil photo : 13 Mégapixels et capteur en façade 5 Mégapixels
? Vidéo : 4K

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9

Design

7

Ergonomie

7

Fonctions

8

Qualité/Prix

9

GENERAL

8

LES PLUS
  • Rapport qualité prix
  • Fiche technique
  • CyanogenMod
LES MOINS
  • 4G incomplète
  • Dimensions
  • Capteur photo arrière moyen

Auteur
Mathieu Dos Santos

Fan de mobilité et de notre petit Android, j'aime vous faire partager les news, tests et débats. Mon but susciter l'échange.

Retrouvez-moi sur Twitter @mathdossantos

Excellente lecture en notre compagnie sur AndroidMT !

Tous les articles
Auteur Mathieu Dos Santos