Appareils Haut de gamme Smartphones

Test du Nexus 5 : La référence du haut de gamme abordable

La sortie d'un nouvel appareil Nexus cristallise l'attention de toute la communauté Android. Rapport qualité-prix imbattable, dernières mises à jour d'Android, hardware solide, design innovant... la recette, pour chaque appareil, reste la même. Le Nexus 5 s'inscrit dans la continuité de ses prédécesseurs. Un rapport qualité-prix de haut vol pour des caractéristiques techniques impressionnantes.
Le Nexus 5 succède donc au Nexus 4. Après HTC (Nexus One) et Samsung (Nexus S et Galaxy Nexus), Google a décidé de refaire confiance au constructeur sud-coréen LG, à l’origine du dernier smartphone Nexus (le Nexus 4). Pour vous rafraîchir un petit peu la mémoire, rien de mieux qu’une petite photo de famille.

Nexus 5
Côté face : La ressemblance entre les faces avant des différents smartphones de la gamme est assez marquante. Le changement de place du capteur photo avant (qui passe de droite à gauche) sur le Nexus 5 est un parti pris de la part de Google et LG. Au même titre que le passage des boutons physiques (sur le Nexus S) aux touches tactiles (sur le Galaxy Nexus).

Le Nexus 5 sort en 2013, soit 3 ans après le premier modèle de la gamme : le Nexus One élaboré par le constructeur taïwanais HTC.

Nexus 5
Côté pile : Au niveau de la coque arrière, les changements sont plus notables. Google (et les différents constructeurs partenaires pour chaque génération) a changé, à chaque fois, le revêtement de la coque. Du plastique pur et dur sur le Nexus S, encore du plastique sur le Galaxy Nexus, mais avec un côté granuleux bien pensé pour la prise en main, le fameux verre du Nexus 4 (fragile et qui chauffe assez rapidement) et, pour le Nexus 5, un revêtement soft-touch.

Déballage du Nexus 5

Pas de surprise lorsque vous sortirez l’appareil de sa boîte (si vous avez eu la chance de le recevoir). L’emballage du Nexus 5 est en carton, du bleu vient habiller ce dernier. Le fond d’écran installé par défaut sur l’appareil de Google est également là pour décorer.

Nexus 5
Pas d'accessoire insolite dans la boîte du Nexus 5.

Au niveau des accessoires fournis avec, l’utilisateur ne sera en aucun cas surpris. À l’intérieur de la boîte, vous retrouverez le strict minimum pour survivre avec le Nexus 5. L’inévitable câble Micro-USB, l’adaptateur pour la recharge sur le secteur et les écouteurs. La paperasse habituelle est également de la partie. Ceux qui, à l’époque, avaient commandé un Nexus 4 se retrouveront devant le même problème. Il n’y a pas de guide de prise en main rapide. Seulement deux petits cartons. Un pour vous dire comment recharger puis allumer le Nexus 5 et un autre (plus important) pour vous montrer la manœuvre d’insertion de la carte SIM à l’aide du petit outil pointu. Pour ceux qui paniqueraient à l’idée de ne pas savoir comment appréhender cet appareil haut de gamme, rendez-vous sur le site d’aide de Google.

Prise en main

En s’emparant de l’appareil, l’utilisateur sera sans doute frappé par sa légèreté. 130 g, 9 grammes de moins que le Nexus 4, 13 de moins que le HTC One ou le LG G2… le Nexus 5 arrive à égalité, sur la balance, avec le Galaxy S4 de Samsung. Ce qui en fait le smartphone haut de gamme du moment le plus léger. Par rapport au vaisseau amiral de Samsung, le Nexus 5 a l’avantage de proposer une alternative à la voie 100 % plastique. Certes, la coque arrière de l’appareil est en plastique, mais le revêtement soft-touch de cette dernière rassure dans la prise en main. Vous aurez l’impression que le smartphone adhère littéralement à votre main, ce qui rassure dans la tenue de l’appareil mobile. Ce dernier se manipule aisément à une seule main, le poids plume aidant. La disposition des boutons ne perturbera pas les habitués des Google phones. Le bouton Power est placé sur la tranche à droite de l’appareil. Pour le volume, c’est sur la tanche gauche que cela se passe. Bien évidemment, aucun bouton physique sur la face du Nexus 5, vous ferez défiler les menus de ce dernier à l’aide de bouton tactile et de glissements de doigts.

Nexus 5
Pas une phablette, mais un smartphone presque 5 pouces (4,95) qui se manipule bien à une seule main.

Design

Même si les différences sont marquées entre les différents appareils de la gamme Nexus, tous conservent une ressemblance et des lignes similaires. Les bords arrondis, la disposition des boutons physiques… Le Nexus 5 affirme son originalité dans le placement des haut-parleurs (sur la tranche du bas) et par l’aspect de sa coque arrière. Cette dernière, en plastique, ne peut être retirée. Le revêtement soft-touch agréable au toucher renforce l’impression de légèreté. Point négatif, cette coque arrière est assez salissante et se couvrira rapidement de traces de doigts. Pensez à vous laver les mains avant d’utiliser le Nexus 5…

À noter que les boutons physiques sont en céramique, ce qui leur garantit une certaine solidité.

Seul bémol de ce côté-là : l’intégration de l’appareil photo. Ce denier ressort beaucoup trop de la coque arrière. Prenez garde en posant le Nexus 5 sur son dos où vous cognerez l’APN à tous les coups. D’une manière générale, le design du Nexus 5 est moins anguleux que celui du 4. Ici les courbes sont plus soulignées, ce qui rend le smartphone plus doux.

Le Nexus 5 réussit la performance d’être plus léger, plus fin et de proposer un écran plus grand que le Nexus 4 (4,7 pouces pour le 4 contre 4,95 pour le 5).

Écran Full HD

L’appareil intègre un écran IPS Full HD de 4,95 pouces affichant une résolution de 1920 x 1080 p (pour une densité de pixels de 445 pixels par pouce). Une plaque de verre (Corning Gorilla 3) a été placée au-dessus de l’écran, vous évitant de rayer ce dernier. Malgré le verre, l’appareil conserve une réactivité exemplaire.

Pour faire court, il est impossible de discerner le moindre pixel à l’oeil nu. Le cap des 300 ppp a été dépassé haut la main (seuil à partir duquel les pixels sont indécelables à l’oeil nu). Le niveau de détails affiché par la dalle est élevé, ce qui vous autorise à zoomer sur les pages Web ou sur les photos sans perdre en qualité. Les angles de vision sont étendus, vous permettant de profiter de l’écran en toutes circonstances, même lorsque vous n’êtes pas forcément en face de ce dernier. Idéal pour naviguer sur le Web, lire des ebooks dans les transports en commun ou pour regarder l’actu en vidéo avant de s’endormir.

KitKat à la manoeuvre

Dès le premier démarrage du Nexus 5, il vous sera demandé si vous souhaitez installer la dernière version d’Android (4.4 KitKat). Exécutez-vous. Après cette manœuvre, vous pourrez profiter des derniers apports de la nouvelle mouture d’Android. Le retour de l’ajout de Widgets depuis votre bureau (les nostalgiques de Gingerbread seront aux anges), le blanc sur les icônes qui remplace le bleu clair, un meilleur support de l’impression depuis un appareil mobile (bouton Impression qui fait son apparition dans les paramètres), un rafraîchissement général des applications made in Google… KitKat améliore l’expérience Android en implémentant tout un tas de nouvelles petites fonctionnalités.

Nexus 5
L'ajout rapide de Widgets depuis le bureau, un petit retour en arrière (à l'époque de Gingerbread) qui fait plaisir et qui réhausse l'ergonomie.

Android 4.4.1 dans les starting-blocks :

À peine arrivée, déjà du passé… pour le Nexus 5. Le dernier appareil de Google peut être mis à niveau vers la version 4.4.1 (en cours de déploiement). Cette petite avancée viserait à corriger les défauts de l’appareil photo qui équipe le Nexus 5. Les contrastes seraient plus marqués, les flous et la lumière mieux gérés… Guettez votre mise à jour dans les Paramètres > À propos du téléphone > Mises à jour du système.

Du solide niveau Hardware

Du point de vue des benchmarks, le Nexus 5 n’écrase pas la concurrence. Le LG G2 (lui aussi équipé d’un Snapdragon 800) impressionne plus par sa réactivité et son comportement en multitâches. Cependant, le Nexus 5, qui peut aussi s’appuyer sur 2 Go de RAM, est loin de baisser les bras. Que ce soit en navigation dans les menus avec plusieurs applications gourmandes ou avec les jeux 3D de dernière génération, l’appareil affiche une réactivité exemplaire. Le Nexus 5 peut être considéré comme un smartphone multimédia. Que ce soit pour le jeu, la vidéo, la musique, le surf sur le Web… le Nexus de Google et LG a les épaules pour vous assurer une expérience fluide.

Nexus 5
Le Nexus 5 n'écrase pas la concurrence. D'autres appareils haut de gamme affichent des résultats de Benchmarks plus impressionnants.

En ce qui concerne l’autonomie, le Nexus 5 n’est pas un exemple à suivre. Sur le papier (ou plutôt sur le Google Play…), il est annoncé 17 heures en communication et 8,5 heures pour une utilisation du service « Internet ». Notre test qui s’est étalé sur toute la journée de 10 h à 17 h 30 et qui a mis à contribution tous les usages envisageables du Nexus 5 (photo, vidéo, musique, jeux, téléphone…) a complètement vidé la batterie de ce dernier. À tel point que nous avons été obligés de le remettre en charge pour effectuer les dernières manipulations. Au final, comptez moins d’une journée en utilisation normale pour un smartphone. Le Nexus 5 fait au final moins bien que la concurrence.

Lors des premiers tests de l’appareil photo, ce dernier avait été pointé du doigt. Le Nexus 5 permet de capturer en 8 Mégapixels. D’une manière générale, comme pour le Nexus 4 à l’époque, les rendus sont moins travaillés que ceux que l’on peut retrouver avec des appareils concurrents (comme le S4 ou encore le One). En faible exposition, la mise au point met du temps à se faire. Heureusement, voir encadré plus haut, l’appareil photo devrait être améliorée dans la prochaine à mise à niveau du système d’exploitation de Google.

Nexus 5
Cliché capturé en 8 Mégapixels avec le Nexus 5.

Pour la vidéo les séquences capturées en 1080 p HD sont d’une manière générale fidèles aux couleurs saisies. Pas de problème majeur rencontré sur ce point-là.

[youtube id= »xy9i9ccBOew » mode= »normal » align= »center »]

Verdict

Le Nexus 5 continue dans la lignée du Nexus 4. Malgré le changement de génération, quelques défauts persistent. L’autonomie assez décevante, l’appareil photo pas à la hauteur de la concurrence, l’absence d’emplacement Micro-SD (c’est une habitude sur les appareils Nexus)… Cependant, le dernier né de la dynastie des smartphones sans surcouche fait fort sur de nombreux points : design sobre et élégant, prise en main optimale, réactivité exemplaire, compatible avec les réseaux de demain (le Nexus 5 est équipé pour la 4G, norme LTE) et surtout la dernière version d’Android (également prêt à accueillir les suivantes). Comme à son habitude, Google, ici avec LG, repousse les limites du rapport qualité-prix. Le Nexus 5 c’est un smartphone haut de gamme proposé à un prix abordable. Un modèle ultra-concurrentiel qui vient frapper de plein fouet le marché des smartphones.

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 137,84 mm
  • Largeur : 69,17 mm
  • Epaisseur : 8,59 mm

► Ecran : 4,95 pouces

► Poids : 130 g

► Autonomie :

  • Annoncée : 17 h
  • Batterie : 2300 mAh

► OS : Android 4.4 KitKat

► Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM

► Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; NFC ; 4G ; Micro-USB ; SlimPort
► Processeur : Qualcomm Snapdragon 800 quadruple-coeur 2,26 GHz
► Site : https://play.google.com
► Appareil photo : 8 Mégapixels
► Vidéo : 1080p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9.5

Design

8

Ergonomie

8.5

Fonctions

8

Qualité/Prix

8.5

GENERAL

8.5

LES PLUS
  • Écran
  • Réactivité
  • 4G
LES MOINS
  • Pas de slot Micro-SD
  • Coque arrière salissante
  • Autonomie
Etiquettes