Appareils Haut de gamme Smartphones

Test du LG Optimus G Pro : L’Optimus G version XXL

Après avoir investi les marchés américain et coréen, LG s'est décidé à commercialiser sa phablette sur le territoire français. Version + du Optimus G, l'Optimus G Pro dispose d'un écran géant de 5,5 pouces. Équipée pour les réseaux de demain (compatible 4G LTE), la phablette du constructeur sud-coréen est taillée pour le multimédia. IL manque juste le stylet...
Environ 6 mois après sa sortie en Corée, LG s’est décidé à lancer le G Pro sur le marché français. Plus d’un mois avant la commercialisation du nouveau vaisseau amiral de la firme sud-coréenne (le surpuissant LG G2), l’Optimus G Pro débarquait dans nos vertes contrées. Présenté comme une version XXL du précédent porte-étendard (l’Optimus G), le G Pro rentre dans la dimension des phablettes. Même taille d’écran que le Galaxy Note 2 (5,5 pouces), la phablette de LG est équipée d’un écran IPS tablant sur une résolution de 1920 x 1080 pixels (Full HD, pour une densité de pixels de 400 ppi). Comme sur le G2, il est impossible de déceler à l’œil nu le moindre pixel. Il s’agit là du gros point fort de l’appareil. Cet écran (qui offre un angle de vision étendu) apporte un confort de lecture optimal. Autant dire que vous prendrez plaisir à regarder des vidéos ou des films en mode paysage ou à dévorer des ebooks.

Du plastique chic

Prenez l’Optimus G, donnez-lui des hormones de croissance, saupoudrez le tout d’un zeste de Nexus 4 et vous obtenez l’Optimus G Pro. La phablette de LG est, de face, assez ressemblante au G. Les plus attentifs d’entre vous remarqueront la présence du bouton central à la base de l’appareil (home). Ce dernier est entouré des inévitables boutons retour arrière et paramètres.

Comme chez Samsung, LG a privilégié le plastique comme matériau, même pour la coque arrière. On est loin du verre proposé sur le Nexus 4. Heureusement, le constructeur sud-coréen a soigné les finitions et, contrairement à Samsung, le plastique donne une impression beaucoup moins « cheap ».

La coque arrière (amovible) est agréable à regarder. Vous reconnaîtrez sans difficulté les trames pixels du Nexus 4. À noter que la phablette est extrêmement salissante. Que ce soit sur l’écran ou sur la coque arrière, nul doute que vous laisserez des traces de votre passage. Pensez à vous munir d’un petit chiffon pour limiter la progression de la saleté.

Prise en main étonnante

Même si le format XXL peut rebuter, l’Optimus G Pro est une des phablettes les plus légères du marché (172 g, 8 grammes de moins que le Galaxy Note 2 et 23 de moins que l’Acer Liquid S1 Duo). La taille de l’appareil oblige l’utilisateur à se servir de ses deux mains… notamment pour profiter du mode paysage. La coque arrière épouse la forme de la main, sans pour autant apporter une sensation agréable au toucher (le plastique reste froid). Comme sur la plupart des phablettes (le G Pro est loin d’être la plus impressionnante, rappelons les 6,1 pouces du Huawei Ascend Mate ou les 6,3 du Galaxy Mega), l’absence de stylet met l’utilisateur dans une situation de manque. LG a intégré dans l’appareil de nombreuses applications qui auraient gagné à être utilisées avec un stylet (prise de notes, retouche de photos, commentaires sur des images…). Malheureusement, les constructeurs s’obstinent à ne pas fournir des stylets avec leurs appareils XXL (de ce côté-là, Samsung est un bon élève). L’utilisateur est condamné à naviguer sur le bel écran de l’Optimus G Pro à l’aide de ses doigts salissants…

Une phablette pensée pour le multimédia

Côté spécificités techniques, LG propose ici une version améliorée de son ancien vaisseau amiral. L’écran de 5,5 pouces propose une meilleure résolution (Full HD). La phablette est équipée d’un processeur quadruple-cœur SnapDragon S600 cadencé à 1,7 GHz (contre le S4 Pro à 1,5 GHz de l’Optimus G). La batterie affiche l’autonomie impressionnante de 31 h en communication (sur le papier). Le constructeur sud-coréen a tout de même appris de ses erreurs en incorporant sur son modèle XXL un emplacement Micro-SD (qui était absent sur le l’Optimus G).

Vous n’aurez aucun mal à faire tourner les jeux en 3D les plus récents. Le processeur s’accommode plutôt bien des graphismes élaborés et vous propose une expérience vidéoludique sans ralentissement. Il en est de même pour le multitâches. La phablette du constructeur sud-coréen vous garantira une fluidité dans la navigation sans sourciller.

Le capteur photo capture en 13 Mégapixels et offre des rendus fidèles aux couleurs des modèles d’origines.

Cliché capturé avec le LG Optimus G Pro en 13 Mégapixels. L'APN capture bien l'ensemble des détails de votre modèle.

L’enregistrement Full HD (1080p) saisit bien les différences de luminosité entre l’intérieur et l’extérieur. Ce dernier se situe au même niveau que celui équipant l’Optimus G.

[youtube id= »ntuqf4XoAwQ » mode= »normal » align= »center »]

Verdict

Même si une fois tenu en main, l’Optimus G Pro fait une très bonne impression, il est normal de se demander si l’appareil n’arrive pas après la bataille. Le LG G2 est disponible dans les jours prochains. Même si l’écran est plus modeste (5,2 pouces, il touche du doigt la catégorie phablette), il offre une expérience Android beaucoup plus impressionnante (et plus récente avec Android 4.2), et ce pour le même prix.

En revanche, pour ceux qui recherchent une phablette réactive et équipée pour la 4G, l’Optimus G Pro reste un bon choix. Les autres qui souhaitent acquérir un bel écran sans pour autant sauter sur leur tirelire à pieds joints se dirigeront vers des modèles au meilleur rapport qualité-prix (comme le Wiko Darkside ou l’Acer Liquid S1 Duo).

La gamme Optimus n’est pas morte :

Le LG G2 n’a pas mis fin à la lignée des Optimus. Le constructeur sud-coréen prépare une version Dual-SIM de son Optimus G Pro : Batpisée LG Optimus G Pro Lite. Annoncé en Russie pour la mi-octobre, ce modèle sera commercialisé aux alentours de 300 €. L’appareil sera équipé d’un écran IPS 5,5 pouces, d’un capteur photo 8 Mégapixels et d’une batterie de 3140 mAh. Pour résumer, il s’agira d’une version plus modeste du G Pro mais tout de même utilisable avec deux cartes SIM. Reste à savoir si l’appareil sera disponible sur le marché français…

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 150,2 mm
  • Largeur : 76,1 mm
  • Epaisseur : 9,4 mm

► Ecran : 5,5 pouces

► Poids : 172 g

► Autonomie :

  • Annoncée : 31 h
  • Batterie : Li-Ion 3140 mAh

► OS : Android 4.1 Jelly Bean

► Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM

► Connectivité : Micro-SD ; Bluetooth ; Wi-Fi ; Micro-USB ; NFC ; DLNA ; 4G LTE ; Wi-Fi Direct
► Processeur : Qualcomm Snapdragon S600 quadruple-coeur 1,7 GHz
► Site : https://www.lg.com/fr
► Appareil photo : 13 Megapixels
► Vidéo : 1080p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9,5

Design

8

Ergonomie

8

Fonctions

8

Qualité/Prix

7.5

GENERAL

8.1

LES PLUS
  • Écran
  • Réactivité
  • Autonomie
LES MOINS
  • Android 4.1
  • Appareil salissant
  • Micro-SIM