Test du LG G2 mini : Un milieu de gamme ergonomique et performant

Dévoilé au MWC 2014, le LG G2 mini se présente comme le modèle plus compact de l’ancien vaisseau amiral du constructeur sud-coréen. Tout comme le Z1 compact de Sony, le smartphone de LG a l’avantage de proposer une fiche technique plus séduisante que les autres appareils mini du marché. Est-ce suffisant pour justifier les 300 € qu’il vaut ? Réponse ici.


La principale critique adressée aux modèles « mini » concerne les spécifications techniques de ces appareils. Si le format compact est au rendez-vous (comme avec le HTC One mini, Samsung Galaxy S4 mini), les caractéristiques techniques ne sont généralement pas à la hauteur des smartphones haut de gamme dont ils s’inspirent. Sony avait remonté le niveau avec son Z1 compact, réussite technique, mais aussi sur le plan de l’ergonomie, car puissant (à la différence des mobiles mini croisés sur le marché auparavant) et dans un format qui tient vraiment dans la poche. Vers quel côté penche le LG G2 mini que nous testons aujourd’hui ? Réponse avec notre test.

Design et prise en main

Pas de doute possible, il s’agit bien du petit-frère du LG G2, le roi des smartphones haut de gamme… tout du moins jusqu’à l’avènement du LG G3. Le logo LG (peu esthétique, il faut l’avouer) est présent sur la face avant de l’appareil pour vous le rappeler. Léger (moins de 130 grammes) le LG G2 mini se laisse très facilement apprivoiser à une seule main. Le petit-frère pour G2 a été pensé pour cela. Entre la coque arrière faite en plastique granuleux (qui donne une impression d’adhérence et donc rassure dans la prise en main), le format de l’écran compact (4,7 pouces) ou encore les dimensions maitrisées de l’appareil (moins imposant qu’un Moto G par exemple, en termes d’épaisseur), le LG G2 mini viendra naturellement trouver une petite place dans votre poche.

LG G2 mini
Léger et dimensions moins imposantes que certains smartphones à la diagonale d'écran moins importante. Le LG G2 mini n'a pas volé son nom.

Et de profil.

LG G2 mini
Le petit-frère du G2 est moins épais que l'ensemble des appareils Motorola. Le Moto X, G ou E ont tous un petit ventre qui vient épouser le creux de votre main. LG mise ici sur le revêtement de la coque arrière, qui confère de l'adhérence au smartphone.

Vous l’aurez donc compris, le design compact se met ici au service de l’ergonomie. Comme sur le LG G2, vous retrouverez les habituels boutons physiques (Power et Volume haut/bas), au dos de l’appareil, en dessous du capteur photo. Ce choix du constructeur encourage vivement la tenue de l’appareil à une seule main. Votre index viendra tout naturellement s’appuyer sur le bouton Power (sans pour autant le presser) tandis que vous pourrez balayer l’écran avec votre pouce ou avec un doigt de votre autre main, si vous souhaitez atteindre les recoins de la dalle les plus excentrés. LG spamme quelque peu l’utilisateur en plaçant à nouveau son logo sur le dos du smartphone…

La coque arrière est amovible. En retirant cette dernière, vous pourrez accéder à l’emplacement de la Micro-SD et de la SIM.

LG G2 mini
Le parti-pris des boutons physiques placés à l'arrière du smartphone renforce le sentiment de confort lors de la prise en main.

Écran

Le LG G2 mini dispose d’une dalle IPS LCD de 4,7 pouces proposant une définition QHD de 560 x 940 pixels. La définition, elle, atteint 234 pixels par pouces… en dessous du cap théorique des 300 ppi, seuil à partir il est impossible, à l’œil nu, de détecter le moindre pixel. À bonne distance, vous ne remarquerez rien. C’est en rapprochant un peu plus vos yeux de la dalle que vous vous apercevrez que certaines icônes auraient gagné à être plus lissées ou que certaines lignes de texte bavent un peu. Rien de bien handicapant cependant. Le smartphone jouit d’une bonne résistance aux reflets, et ce même en extérieur. La dalle tactile est très proche de l’écran, ce qui renforce la réactivité de ce dernier. Autre bon point, comme sur le G2, les rebords de l’écran noirs sont discrets.

Interface et Hardware

Android 4.4.2 KitKat est ici à la manœuvre. Pour compléter le tableau, LG à intégrer sa surcouche maison Optimus UI. Cette dernière ne propose pas encore la refonte des design des icônes que beaucoup de personnes attendent. L’esthétique de la surcouche vient quelque peu pénaliser cette dernière (couleurs flashy et look des icônes), pourtant niveau fonctionnalités, elle fait partie des meilleures.

LG G2 mini
Une interface colorée qui ne fera pas que des heureux et que les amateurs d'Android stock fuiront comme la peste.

Le LG G2 mini dispose d’un mode de déverrouillage exclusif. Tout comme le G2 il propose le Knock Code. Pour accéder à votre appareil, il vous faudra reproduire sur votre écran un schéma en le tapant dans un périmètre précis. Un schéma que vous aurez préalablement enregistré, bien évidemment. Niveau connectivités, le smartphone de LG est compatible 4G (norme LTE). Indispensable pour profiter des débits les plus élevés, en souscrivant au forfait adéquat.

Niveau Hardware, le G2 embarque un processeur quadruple-coeur cadencé à 1,2 GHz (Qualcomm Snapdragon 400). 1 Go de RAM viennent épauler le processeur pour assurer réactivité dans les menus ou lorsque vous jonglez entre les applis. Niveau expérience vidéoludique, le LG G2 mini pourra faire tourner les jeux en 3D bien gourmands, mais il ne vous évitera pas les ralentissements (discrets) et de l’aliasing (effet d’escalier de pixels sur les personnages ou les décors) qui fera son apparition sur les softs les plus récents.

Le gros point noir est à chercher du côté de la mémoire interne. Sur les 8 Go annoncés sur le papier, moins de 4 sont réellement utilisables par l’utilisateur. Oubliez donc l’overdose d’applications lourdes, de photos stockées en résolution maximum ou de vidéos… à moins d’investir dans une carte-SD (le LG G2 est compatible jusqu’à 32 Go).

Appareil photo

Le LG G2 embarque un APN capable de saisir des clichés en 8 Mégapixels et de filmer en 1080p Full HD. Voyons ce que ce dernier nous réserve en termes de rendus.

LG G2 mini
Quand les conditions de luminosité sont optimales, le G2 mini aura tendance dénaturer les couleurs (voyez ici le vert qui vire au jaune). Mieux vaudra alors ajuster la balance des blancs manuellement.
LG G2 mini
Avec le Zoom poussé à fond (x4), l'image aura tendance à se pixeliser rapidement.
LG G2 mini
En extérieur, le LG G2 mini ne saisit pas autant de nuances qu'un cliché capturé avec un appareil photo hybride comme le Fujifilm X-M 1 (cliché du LG G2 à gauche).

Enfin, terminons avec la vidéo. La séquence a ici été filmée en 1080 p Full HD.

[youtube id= »dTA0iQlJgnQ » mode= »normal » align= »center »]

Notre avis

Séduisant ! Tel est le terme qui nous vient à l’esprit pour qualifier le LG G2 mini. Même si le constructeur coréen ne fait pas aussi fort que le fabricant nippon Sony avec son Z1 compact en termes de rapport encombrement/performances, le petit-frère du G2 ne manque cependant pas d’arguments. Réactif, complet niveau connectivités (4G), ergonomique (avec le fameux bouton du dos), bon appareil photo d’appoint, endurant (autonomie de plus d’un jour en utilisation normale)… Pour moins de 300 €, le G2 mini satisfera sans aucun doute les personnes à la recherche d’un appareil de milieu de gamme performant sur le long terme et vraiment compact.

Caractéristiques techniques

► Dimensions :

  • Hauteur : 129,6 mm
  • Largeur : 66 mm
  • Epaisseur : 9,8 mm

► Ecran : 4,7 pouces
► Poids : 129 g
► Autonomie :

  • Annoncée : 16 h en communication
  • Batterie : 2440 mAh Li-Ion

► OS : Android 4.4 KitKat
► Mémoire : 8 Go + 1 Go RAM

► Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; Micro-USB ; Micro-SD ; DLNA ; NFC ; 4G
► Processeur : Qualcomm Snapdragon 400 quadruple-coeur 1,2 GHz
► Site : https://www.lg.com
► Appareil photo : 8 Mégapixels
► Vidéo : 1080 p Full HD

Les notes de notre labo :

Performance

8

Design

8

Ergonomie

8.5

Fonctions

8.5

Qualité/Prix

7.5

GENERAL

8.1

LES PLUS
  • Format compact
  • 4G
  • Ergonomie
LES MOINS
  • Définition d’écran
  • Espace de stockage
  • Surcouche peu esthétique