Appareils Milieu de gamme Smartphones

Test du Huawei P30 Lite : une version «light» trop légère

avis p30 lite
Avec des Huawei P30 et P30 Pro qui ont marqué les esprits, la version «Lite» était attendue au tournant. Pour cet appareil vendu 370 € la tâche est dure, car, outre son design réussi, emprunté à ses grands frères, ce n’est pas la même mayonnaise quand on regarde la liste des composants. Pari réussi pour le P30 «du pauvre» ?

Rappelons que les Huawei P30 et P30 Pro sont sortis à 800 et 1000 €. Il ne faut donc pas espérer la même chose (ou presque) d’un smartphone à 369 €. Essayons de garder cela en tête même si les prix ont baissé depuis sa sortie. Commençons par le gros point fort du Huawei P30 Lite : son design. À moins d’être allergique à la touche Huawei, il n’y a rien à dire en ce qui concerne le côté esthétique. L’appareil est très agréable en main et les utilisateurs qui pestent après les smartphones trop grands ne pourront qu’adhérer. Dans cette gamme, seul le Xiaomi Mi 9SE propose des mensurations identiques. Le capteur d’empreintes au dos est réactif, le jack est présent tout comme l’USB-C et le NFC, mais il faudra choisir entre deux cartes SIM ou SIM + carte micro SD. Pour l’étanchéité, on repassera, mais c’est le cas de tous les smartphones de cette gamme.

Pas d’OLED et une puce d’entrée de gamme

À ce prix, Huawei a fait l’impasse sur l’écran OLED : il faudra se contenter d’une dalle LCD LTPS de 6,15 pouces (15,6 cm) qui ne démérite pas. Il a une petite encoche «goutte d’eau» et un menton pas trop prononcé. Rien à voir avec les magnifiques écrans des P30 et P30 Pro, mais c’est loin d’être mauvais. EMUI permet de régler la colorimétrie comme bon vous semble et si on arrête de le comparer à ses grands frères, seul le contraste est moins bon. Côté performance, c’est la puce d’entrée de gamme Kirin 710 avec 4 Go de RAM qui est aux manettes. Même si nous n’avons pas connu de problèmes notables, notons que, sur le papier, le fossé est très grand avec le fer de lance de HiSilicon : le Kirin 980. On parle ici d’un écart de 50 % sur les benchmarks. Il s’agit en fait d’un processeur équivalent aux Snapdragon 625 et 660. Même si ce ne sont que des chiffres, on peut voir que l’appareil n’est pas à l’aise avec les jeux en 3D. Ce n’est tout simplement pas une bête de puissance, mais avez-vous vraiment besoin d’un smartphone qui met des satellites en orbite ?

La photo en berne…

En intégrant un triple appareil photo au dos, Huawei voulait mettre son P30 Lite sur un pied d’égalité avec les versions du dessus. C’est peut-être une erreur, car avec un module de moins, l’appareil aurait été bien plus attractif. La différence se situe au niveau du téléobjectif qui est remplacé ici par un objectif de 2 mégapixels d’aide à la profondeur de champ. On dispose en plus d’un capteur principal de 48 MP et d’un capteur de 8 MP pour l’ultra grand-angle.De jour, les couleurs sont un peu ternes et cela manque d’un poil de contraste. Ce n’est pas la fin du monde, mais le Mi 9SE fait mieux et même le Xiaomi Note 7 s’en sort avec plus de mérite. Quand la lumière manque, ce n’est pas terrible et de nuit c’est moche. Ici non plus, il n’y a pas photo (haha !) avec le Mi 9SE (encore lui). L’ultra grand-angle est bon, mais encore une fois, il faudra l’utiliser de jour. Le mode portrait avec bokeh est réussi tout comme les selfies avec le module de 24 MP caché dans la goutte d’eau. Pour la vidéo, il faudra se contenter du 1080 à 60 fps.

En choisissant un accu de 3340 mAh, Huawei a pris des risques, malheureusement pas vraiment payants. Alors ce n’est pas non plus rédhibitoire, car il consomme très peu en veille, mais les plus gourmands en vidéo, photo ou stream auront du mal à faire deux jours. Heureusement la Quick Charge 18 W permet de récupérer 50 % de jauge en 42 minutes (comptez 1h30 pour passer de 3 à 100%).

Notre verdict

Dans cette gamme de prix le Xiaomi Mi 9 SE fait mieux que le P30 Lite que ce soit en photo, en autonomie et en performance tout en faisant jeu égal sur l’écran. Plus inquiétant, le Note 7 fait aussi bien, voire mieux en photo (mais sans ultra grand-angle). Reste un design impeccable et la «touche» Huawei. Pas un mauvais bougre, mais il est un poil trop cher pour se permettre ces défauts.

Les meilleurs prix
GEARBEST271 €Voir l'offre
RAKUTEN260 €Voir l'offre
AMAZON275 €Voir l'offre
FNAC279 €Voir l'offre

Tests Prises de vue


Caractéristiques techniques du Huawei P30 Lite
► Dimensions :
Hauteur : 153 mm
Largeur : 72,7 mm
Épaisseur : 7,4 mm

► Écran : 6,15 pouces LTPS (15,6 cm)

► Poids : 159 g

► Batterie : 3340 mAh

► OS : Android 9 + EMUI 9.0.1

► Mémoire : 4 Go de RAM + 128 Go de stockage

► Connectivité :
Wi-Fi 802.11b/g/n/ac
USB-C
Capteur d’empreintes digitales physique au dos
NFC
Bluetooth 4.2
4G (LTE)
Dual-SIM (ou une nano SIM et une micro SD)

► Processeur : Kirin 710, 8 cœurs 2,2 GHz max

► GPU : Mali-G51

► Appareil photo : 48 MP (ouverture f/1.8), un ultra grand-angle 8 MP (f/2.4), 2 MP pour la profondeur de champ (f/2.4) + 24 MP (f/2.0) pour les selfies.

► Résolution : 415 DPI

► Définition : 2312 x 1080 pixels

► Vidéo : 1080 60fps

► Date de sortie : mai 2019

► Site : https://consumer.huawei.com/fr/phones/p30-lite/

Les meilleurs prix
GEARBEST271 €Voir l'offre
RAKUTEN260 €Voir l'offre
AMAZON275 €Voir l'offre
FNAC279 €Voir l'offre
Les notes du Huawei P30 Lite :
  • 7/10
    Performance - 7/10
  • 10/10
    Design - 10/10
  • 5/10
    Photo - 5/10
  • 7/10
    Autonomie - 7/10
  • 6/10
    Qualité/Prix - 6/10
7/10

Résumé

Les plus :

► Un smartphone joli et utilisable à une main
► Un bel écran

Les moins :

► Décevant en photo
► Un rapport qualité/prix pas super