Appareils Haut de gamme Smartphones

Test du HTC One max : Et le One devint phablette

HTC rejoint le ring où se déroule le match des phablettes. Finitions métalliques de qualité, écran géant, spécificités techniques de haut vol... le One max ressemble en de nombreux points à son petit grand frère, le One premier du nom. Malgré son prix élevé (près de 700 €) et des performances en deçà de la concurrence, le travail réalisé sur ce modèle par le constructeur taïwanais reste de qualité.
Géant de par la taille de son écran (6 pouces) et géant par son prix sans abonnement (699 €), le HTC One max joue dans la démesure sur plusieurs tableaux. Comme vous l’aurez deviné, ce modèle vient compléter le trio composant la fameuse One family qui comporte, par ordre de sortie, le One premier du nom et sa déclinaison au petit gabarit, le One mini. Si vous avez appris à décrypter les noms originaux des smartphones, vous conviendrez que le One max est, logique oblige, une version grand format du One premier du nom. Bien joué, c’est à peu près ça. Comme les appareils suscités, le One Max arbore le même design métallique. Voyons en détail ce que la bête a sous le capot.

HTC One max
Le HTC One max affiche un format imposant. Dès le déballage, l'utilisateur saura qu'il a affaire à une phablette.

 Design

La One family est reconnaissable dès le premier coup d’oeil. Finitions métalliques, placement des haut-parleurs, disposition des touches tactiles… le HTC One max respecte les codes de la famille. La grande nouveauté sur cet appareil est évidemment le gabarit. 164,5 mm de hauteur, 82,5 mm de largeur et 10,29 mm d’épaisseur… on quitte la dimension du smartphone pour pénétrer dans la galaxie des phablettes. Pour résumer, il est difficile de manier l’appareil à une seule main. Son poids assez élevé vous fera privilégier l’utilisation à deux mains. Niveau encombrement (de par sa taille), le HTC One max est plus imposant qu’un Galaxy Note 3, tout en étant plus modeste qu’un Xperia Z Ultra (même s’il le dépasse en poids).

Grande nouvelle, la coque du HTC One max est amovible. La manipulation est facilité et même assistée. Un petit bouton logé sur la tranche gauche de l’appareil vous permet de retirer en un éclair la coque de la phablette. Vous pourrez ainsi accéder à l’emplacement de la micro-SD et de la micro-SIM.

Autre nouveauté, mêlant à la fois le côté esthétique et pratique, l’implémentation d’un lecteur d’empreintes digitales. Ce dernier est placé au dos de l’appareil, juste en dessous du capteur photo. Il vous permet de rajouter un niveau de sécurité supplémentaire en enregistrant vos empreintes digitales. Trois empreintes différentes peuvent être mises en mémoire, chacune pouvant renvoyer à une session différente. Pratique par exemple pour proposer à votre enfant ou à des amis curieux votre smartphone sans pour autant craindre le pire. Sur le papier, cela peut sembler intéressant. En pratique, la faible réactivité du service vous fera préférer un mode de déverrouillage plus traditionnel comme le schéma à dessiner ou le simple code. HTC a ici le mérite de proposer une autre voie de déverrouillage pour les smartphones. Une voie qui mérite d’être approfondie et améliorée avant de se révéler réellement utile.

HTC One Max
Le HTC One Max est ici accompagné de deux accessoires : la housse de protection Power Flip case et le stylet Stylus.

Des accessoires pour le HTC One max :

Vous retrouverez sur le site officiel d’HTC une multitude d’accessoires compatibles avec le HTC One max. Parmi la foule de gadgets disponibles, vous retrouverez le stylet Stylus qui vous permettra de profiter pleinement de l’outil de prise de notes HTC Scribe ou pour retoucher avec précision vos photos. La housse de protection Power Flip Case qui, une fois installée sur la phablette, augmente la batterie de ce dernier (capacité de 1150 mAh).

Écran

Le HTC One max embarque un écran full HD de 5,9 pouces (à la résolution de 1920 x 1080 pixels). Autant dire qu’il vous sera difficile de déceler à l’oeil nu le moindre pixel. Les angles de vision sont étendus, aussi bien en mode paysage qu’en mode portrait. À la fois lumineux et pas trop sensible aux reflets, le HTC One max offre des rendus fidèles et sublime les couleurs affichées. Bref, un réussite de ce côté-là. Vous prendrez plaisir à regarder des vidéos ou à lire sur cet écran tant il apporte un confort de vision optimal.

Performances

Le processeur quadruple coeur Qualcomm Snapdragon 600 (cadencé à 1,7 GHz) assure une fluidité dans la navigation. Rajouté à cela 2 Go de RAM et vous obtenez une phablette qui assure une transition entre les menus et les applications ouvertes sans à-coup.

L’interface de Sense 5.5 joue collectif avec Android 4.3 Jelly Bean. Depuis le HTC One max vous pourrez profiter de quelques fonctionnalités propres à la surcouche du constructeur taïwanais comme BlinkFeed (l’agrégateur de contenu, à régler en fonction de vos centres d’intérêt), les nombreux Widgets et les raccourcis pour accéder à vos applis et services préférés.

Si vous envisagez un usage multimédia, sachez que l’appareil dispose d’un espace de stockage de 16 Go que vous pourrez étendre en ajoutant une Micro-SD.

S’il est difficile de départager le HTC One max face à ses principaux concurrents en termes de performances pures, les benchmarks sont là pour nous aiguiller. Équipé d’un Snapdragon 600, la phablette d’HTC fait évidemment moins bien que le Galaxy Note 3 ou encore le Xperia Z Ultra (qui possèdent un Snapdragon 800). En termes d’usage, les différences de fluidité ne sont pas évidentes à trouver. Tous ces appareils haut de gamme représentent ce qui se fait de mieux en termes de réactivité et de performances.

Pour l’APN, HTC a intégré le capteur UltraPixels, le même que sur le One et le One mini. Ce dernier capture en 4 Mégapixels pour un résultat assez similaire avec les appareils de la One Family.

HTC One max
Le HTC One max capture en 4 Mégapixels.

Pour la vidéo, le résultat est plus préoccupant. Le HTC One max capture en Full HD 1080 p. Le rendu obtenu lors de notre test n’est pas des plus convaincants. L’image a tendance à trembler et les couleurs sombres ont tendance à virer au bleu.

[youtube id= »r9ma0MAFR_8″ mode= »normal » align= »center »]

Verdict

L’utilisateur est en droit de se demander si le HTC One max justifie une telle dépense. Manque de nouveauté, design trop similaire aux appareils de la gamme One Family, spécificités techniques en deçà de ses principaux concurrents… si vous recherchez le top des phablettes, mieux vaut miser sur la Galaxy Note 3 qui a elle l’avantage d’offrir une réelle expérience de navigation au stylet. L’utilisateur aura l’impression ici de se retrouver en face d’un One avec un grand écran, et c’est tout !

Le HTC One max n’est pas un mauvais appareil en soi. La compatibilité 4G, la version 5.5 de Sense, la fluidité globale de l’appareil, l’autonomie… de nombreux points soulignent que vous êtes en face d’une phablette de qualité.

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 164,5 mm
  • Largeur : 82,5 mm
  • Epaisseur : 10,29 mm

► Ecran : 5,9 pouces

► Poids : 217 g

► Autonomie :

  • Annoncée : 25 h
  • Batterie : Li-poly

► OS : Android 4.3 Jelly Bean

► Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM

► Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; Micro-USB ; Micro-SD ; 4G LTE ; NFC ; DLNA ; MHL
► Processeur : Qualcomm Snapdragon 600 quadruple-coeur 1,7 GHz
► Site : https://www.htc.com
► Appareil photo : 4 Mégapixels
► Vidéo : 1080p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9

Design

8

Ergonomie

7.5

Fonctions

8.5

Qualité/Prix

7

GENERAL

8

LES PLUS
  • Écran
  • Sense 5.5
  • Finitions métalliques
LES MOINS
  • Poids
  • Lecteur d’empreintes
Etiquettes