• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Entrée de gamme ► Test du HTC Desire 510 : un smartphone 4G abordable à l’écran décevant

Test du HTC Desire 510 : un smartphone 4G abordable à l’écran décevant

Après le Desire 610, HTC récidive avec son Desire 510, un appareil 4G qui se veut puissant et, surtout, abordable. Commercialisé en dessous des 200 €, cet appareil entre directement en confrontation avec d’autres smartphones 4G considérés comme abordables. Moto G 4G, Wiko Wax, Archos 50 Helium… le mobile de chez HTC a-t-il les épaules pour rivaliser ? Réponse ici.

Le HTC Desire 510 tente d’investir un marché assez bien pourvu : celui des smartphones 4G abordables, commercialisés en dessous du seuil psychologique des 200 €. À cheval entre l’entrée et le milieu de gamme, le HTC Desire 510 vient se frotter au roi : le Moto G 4G… ainsi qu’à ses nombreux prétendants qui tentent de lui ravir sa couronne de smartphone 4G roi de l’entrée de gamme (Wiko Wax, Archos 50 Helium, Xperia M2…). Lorsque l’on évoque le HTC Desire 510, il est très difficile de ne pas penser au Desire 610, sorti au mois de septembre. Les deux smartphones sont assez proches et sont fidèles à l’idée de proposer un produit 4G compétitif. Voyons ce que le HTC Desire 510 a dans le ventre.

LES MEILLEURS PRIX

Design et prise en main

Une impression de déjà vu ! Le HTC Desire 510, côté design, se rapproche quelque peu de ce que propose HTC depuis quelque temps, sur le segment d’entrée/milieu de gamme (Desire 816, Desire 610…). Exit l’aluminium brossé présent sur le flagship HTC One M8 ou sa déclinaison mini HTC One Mini 2. Pour son Desire 510, le constructeur taïwanais a choisi le plastique. Ce dernier, d’assez bonne facture, vient recouvrir la coque arrière de l’appareil ainsi que ses tranches. Il confère une bonne sensation de tenue. La prise en main est rassurée de par le sentiment d’adhérence que procure la matière plastique sur la coque arrière (amovible).

HTC Desire 510
Un matériau plastique qui offre un toucher agréable et rassure dans la prise en main.

Les finitions sont soignées. Pour éviter d’avoir à employer des caches fragiles pour protéger les slots habituels (SD et SIM), le fabricant taïwanais a eu la bonne idée de placer ces derniers directement derrière la coque amovible. Il vous faudra retirer cette dernière, ainsi que la batterie, pour pouvoir accéder aux deux slots précédemment cités. Difficile de trouver un endroit plus protégé.

En ce qui concerne la prise en main, HTC propose un appareil épais (9,99 mm). Certes, cela reste moins imposant qu’un Moto G (11,6 mm), mais c’est tout de même assez grossier, surtout lorsque vous posez l’appareil sur une table et que vous le regardez de côté. Ce léger embonpoint n’handicape en rien la prise en main qui reste optimale dans toute circonstance. Vous n’aurez aucun mal à interagir sur votre HTC Desire 510 à une seule main. Votre index trouvera naturellement le bouton Power permettant de faire sortir son smartphone tandis que votre pouce servira à balayer l’écran et à augmenter/baisser le volume via le bouton physique adéquat.

HTC Desire 510
Une épaisseur bien prononcée qui ne tire pas vers le bas l'ergonomie du smartphone.

Comme cela a été constaté sur les modèles HTC d’entrée/milieu de gamme précédemment testés, le HTC Desire 510 est assez salissant. Le plastique de la coque arrière se couvrira rapidement de traces de toutes sortes. Mieux vaut donc investir dans une housse ou une coque de protection pour éviter que l’appareil ne se couvre de crasse.

Écran

Le HTC Desire 510 est doté d’un écran 4,7 pouces affichant une définition QHD de 480 x 854 pixels. La résolution atteint les 208 pixels par pouces. Nous sommes ici assez éloignés du seuil théorique des 300 ppi, cap à partir duquel l’oeil humain est incapable de déceler le moindre pixel. Cela se traduit par un affichage qui manque de finesse. Vous remarquerez que les contours de vos chères icônes d’applications sont flous. La dalle du HTC Desire 510 est sensible aux reflets. Pour continuer dans les mauvais côtés, le HTC Desire 510 est des plus sensibles à la luminosité intense. Que ce soit en extérieur avec le soleil de midi qui frappe ou en intérieur avec les lumières poussées à fond, vous aurez parfois du mal à distinguer ce qui est affiché sur l’écran. Un petit tour dans les paramètres d’affichage s’imposera alors pour corriger cet écueil.

Bon point, les angles de vision sont étendus. Vous n’aurez aucun mal à regarder à plusieurs une vidéo sur le HTC Desire 510 sans que les contrastes ne soient trop altérés.

HTC Desire 510
Une dalle 4,7 pouces qui n'est pas le point fort de l'appareil. Cela se ressent à l'usage.

Autre écueil déjà constaté sur d’autres mobiles de la firme taïwanaise, les fameuses bordures noires qui viennent entourer l’écran. Il est dommage que le constructeur HTC rechigne à augmenter le pourcentage d’occupation de la surface avant par l’écran tactile. Il en résulte un affichage étriqué qui pénalise fortement le confort de vision.

HTC Desire 510
Un logo toujours aussi envahissant et des bordures noires imposantes. Il est grand temps que l'écran reprenne ses droits sur la surface avant des appareils HTC.

Des efforts du côté de l’écran auraient été appréciés…

Interface et performances

Pour ce qui est de l’interface logicielle, le HTC Desire 510 est animé par Android 4.4.3 KitKat ici accompagné de Sense, dans sa version 6. Si vous êtes un habitué de l’interface maison de HTC, vous retrouverez rapidement vos marques. L’expérience est à peu près la même que celle procurée sur un HTC One M8. L’agrégateur d’infos intelligent Blinkfeed qui croise vos sources préférées à vos actus liées aux réseaux sociaux. Les raccourcis vers vos applications préférées dès le menu de déverrouillage. La possibilité de classer ses applications dans le lanceur qui leur est réservé. Bref… de nombreuses fonctionnalités utiles et discrètes. L’autre bon point ici constaté c’est le nombre raisonnable d’applications préinstallées. HTC ne pousse pas à la consommation et laisse le soin à l’utilisateur de se forger un smartphone à son image. Privilégié le côté utile à l’aspect gadget, tel est le point fort du constructeur taïwanais. Cela se ressent également sur son HTC Desire 510.

HTC Desire 510
En plus de proposer une expérience riche en raccourcis intelligents, la surcouche de HTC offre un niveau de réactivité optimal.

Pour ce qui est de l’aspect hardware, HTC n’a pas lésiné sur les moyens. Un processeur quadruple-coeur Snapdragon 410 est chargé d’animer la machine, ce dernier est cadencé 1,2 GHz. Il est épaulé par 1 Go de RAM. De quoi apporter tout le confort nécessaire et limiter les ralentissements de toutes sortes. Que ce soit en surf sur le Web, en jonglant entre différentes applications gourmandes, en jouant avec vos jeux préférés en 3D… la fluidité est au rendez-vous. Même pour les oeuvres vidéoludiques récentes et en 3D, le niveau de détails affiché est assez fin. De quoi faire le bonheur des gamers les plus passionnés par les derniers titres du Play Store.

Autre bon point, la batterie capable de vous faire profiter de l’appareil au-delà d’une journée bien remplie. Pour un usage smartphone assez poussé (mail, appels, jeux pendant la pause, SMS puis quelque photos) vous n’aurez pas besoin de bous promener avec le chargeur rangé dans la poche. Le rechargement pourra attendre le soir.

Vous l’aurez compris, le HTC Desire 510 est un poids lourd de l’entrée de gamme en ce qui concerne la puissance de feu et l’endurance. Certainement l’un des points forts de l’appareil.

Appareil photo

Il est temps de passer aux choses qui fâchent. Même si pour 200 € l’on ne s’attend à avoir le capteur photo d’un Galaxy S5 ou d’un Xperia Z2, l’utilisateur aura quelque peu l’impression de s’être fait avoir avec le capteur de 5 Mégapixels du HTC Desire 510. Ce dernier est dépourvu de flash, ce qui rend donc la capture dans le noir impossible. Mieux vaudra mettre les mains dans le cambouis et bidouiller les quelques paramètres mis à votre disposition pour tenter d’obtenir des rendus corrects.

HTC Desire 510
La balance des blancs est un réglage important qu'il ne vous faudra pas prendre à la légère sur le HTC Desire 610. En mode Auto, cette dernière a tendance à proposer des rendus fantaisistes qui n'ont aucun rapport avec les modèles capturés.
HTC Desire 510
Le zoom n'est là que pour faire le nombre. En plus des couleurs fantaisistes, il offre un niveau de pixellisation de l'image des plus importants.
HTC Desire 510
Le capteur du HTC Desire 510 (cliché de gauche) s'en sort mieux en extérieur... même si le niveau de finesse des détails est très loin d'atteindre celui proposé par un appareil photo hybride comme le Fujifilm X-M 1 (capture de droite).

Le HTC Desire 510 est aussi capable de filmer. La capture suivante a été réalisée en 1080 p Full HD. Les rendus sont tout aussi fantaisistes que ceux obtenus avec l’appareil photo.

[youtube id= »Yx-qW9pfaX0″ mode= »normal » align= »center »]

Notre avis sur le HTC Desire 510

Cet HTC Desire 510 laisse une impression quelque peu mitigée. Paré pour supporter les applications/jeux les plus gourmands et compatible avec les réseaux 4G, il pèche sur plusieurs points importants. Tout d’abord l’écran, pas à la hauteur de ce que propose Motorola et son Moto G 4G (écran HD 720 p pour une densité de pixels de 326 ppi). L’appareil photo, bâclé, qui offre des couleurs peu fidèles à celles des modèles capturés. Et enfin le design assez commun avec les dernières sorties estampillées HTC.

Heureusement que le prix de 199 € et l’autonomie viennent sauver les meubles… le Moto G 4G a encore de beaux jours devant lui.

Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 139,9 mm
  • Largeur : 69,8 mm
  • Epaisseur : 9,99 mm

? Ecran : 4,7 pouces

? Poids : 158 g

? Autonomie :

  • Annoncée : 17 heures en conversation
  • Batterie : 2100 mAh Li-Poly

? OS : Android 4.4 KitKat

? Mémoire : 8 Go + 1 Go RAM

? Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; 4G (LTE) ; Micro-SD ; DLNA ; Micro-USB
? Processeur : Qualcomm SnapDragon 410 quadruple-coeur 1,2 GHz
? Site : https://www.htc.com
? Appareil photo : 5 Mégapixels
? Vidéo : 1080 p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

8.5

Design

7

Ergonomie

7

Fonctions

8

Qualité/Prix

7

GENERAL

7.5

LES PLUS
  • Performant
  • 4G
  • Endurant
LES MOINS
  • Appareil photo
  • Plastique salissant
  • Écran sensible aux reflets

Auteur
Yann Peyrot

Mon téléphone : Samsung Galaxy Nexus
Ma tablette Android : La Samsung Galaxy Tab 7.7 parce qu'elle est petite
Mon jeu préféré : Temple Run
Mon appli préférée : 9gag ça fait passer le temps
Mon robot préféré : Bishop dans Alien 2 (j'avoue il y a mieux)
Mon objet fétiche : Ma clef USB, toujours sur moi.
Citation : « Smokey on est pas au Vietnam, on est au Bowling, on joue selon les règles » Walter, the Big Lebowsky.

Tous les articles
Auteur Yann Peyrot