• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Tablettes ► Test du Archos Gamepad : Déception pour les joueurs !

Test du Archos Gamepad : Déception pour les joueurs !

Le Gamepad d’Archos était très attendu par les geeks. La première véritable console de jeux portable sous Android possède des caractéristiques alléchantes, mais reste décevante.

Archos innove ! Ou plutôt Archos anticipe. L’entreprise française a des idées et des bonnes. Agrémenter une tablette Android de boutons physiques pour mieux contrôler les jeux en est une. Cette tablette encore inédite possède un écran de 7 pouces offrant une résolution singulière de 1024 par 600 pixels pour une densité un peu faible de 170 PPI. La qualité d’affichage est donc inférieure à la Nexus 7.

Le Gamepad d'Archos se révèle surtout utile pour les FPS, comme ici avec ShadowGun

Heureusement, le port HDMI vous permettra de profiter de vos contenus HD sur votre téléviseur de salon. Côté design, le Gamepad ressemble très fortement à la PS Vita en plus fine. Rien à redire donc. En revanche, c’est l’ergonomie qui pêche. L’écran 7 pouces, confortable pour la vidéo rend l’accès aux boutons L1 et R1 compliqué. De plus, les sticks analogiques ne sont pas précis et un peu raides.

Des specs à la ramasse

Autre motif de déception, les spécifications techniques. La batterie n’offre pas plus de 5 h d’autonomie en lecture vidéo et la puce graphique a du mal à afficher les jeux avec un environnement 3D de manière fluide.

Le Mapping Tool est un ingénieux système développé par les ingénieurs d'Archos, même s'il semble être à l'origine de quelques bugs de fonctionnement

Il ne faut, cependant, pas être trop dur avec cet appareil dont le rapport qualité/prix est très supérieur au reste du marché. De plus, le concept est très original, bien aidé par un outil de paramétrage des boutons breveté par Archos. Ce Mapping Tool est une véritable réussite même si quelques bugs ont pu être constatés lors de nos tests. Bien, mais peut mieux faire donc.

Le saviez-vous ?

Le Gamepad a été conçu pour jouer et si le hardware est un peu décevant face à nos exigences, la partie logicielle est innovante. Le Mapping Tool permet, par exemple, d’allouer des commandes aux boutons par simple glisser-déposer. Ingénieux.

Les bugs qui fâchent !

Le concept de la tablette console nous a tout de suite séduit. Et si le design est réussi et que l’ergonomie de l’appareil n’est pas trop ratée, les multiples bugs de fonctionnement ont plombé notre note. L’exemple le plus flagrant étant cette expérience sidérante d’une batterie pleinement chargée se vidant en quelques minutes (voir la capture d’écran)… Certains bugs, moins gênants, dus au mappage des boutons virtuels devraient quand même être corrigés. Espérons qu’une future mise à jour OTA viennent effacer ces désagréments.

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 229,8 mm
  • Largeur : 118,7 mm
  • Epaisseur : 15,4 mm

► Ecran : 7 pouces

► Poids : 330 g

► Autonomie :

  • Annoncée : 4h30
  • Batterie : N.C.

► OS : Android 4.1 Jelly Bean

► Mémoire : 8 Go + 1 Go RAM

► Connectivité : Micro SD ;HDMI ; Wi-Fi ; Micro-USB ;
► Processeur : Rockchip RK3066 double-coeur 1,6 GHz
► Site : https://www.archos.com
► Appareil photo : —
► Vidéo : —

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

6

Design

7.5

Ergonomie

6

Fonctions

7

Qualité/Prix

8

GENERAL

6.9

LES PLUS
  • Qualité/prix
  • Mapping Tool
  • Le concept
LES MOINS
  • Maniabilité des joysticks
  • Résolution écran
  • Pas d’APN

Auteur
Grégory Hulot

L'homme à tout faire ! Il paraît qu'en fait, Grégory est un Android... ça expliquerait pourquoi il ne dort jamais. Si vous avez une question c'est à lui qu'il faut s'adresser :)

Tous les articles
Auteur Grégory Hulot