Accueil > Appareils Android > Test de la Touchlet X5 Outdoor : Une 7 pouces qui plie sous les reproches

Test de la Touchlet X5 Outdoor : Une 7 pouces qui plie sous les reproches

Par Yann Peyrot

La tablette X5 Outdoor, présentée dans le catalogue Pearl comme une entrée de gamme tout-terrain, se veut abordable et résistante à tous les chocs. Son design « engin de chantier » et ses caractéristiques techniques au rabais ramènent vite à la réalité. Il est difficile de trouver des points positifs à cet appareil.

La première chose qui frappe avec la X5 Outdoor c’est son design « chantier ». L’appareil arbore une coque protectrice noir et jaune (ce qui n’est pas sans rappeler une certaine marque d’engins de chantier) aux vis apparentes apportant un côté outil de travail. Il est facile de confondre la tablette avec un testeur électrique ou un niveau aux proportions exagérées. L’écran est comme aspiré par cette coque protectrice. Ce dernier est constitué d’un verre Gorilla Glass 2 censé protégé la dalle des rayures. Les différents ports sont situés sur la tranche inférieure de l’appareil, derrière des caches de protection qui viennent fermer hermétiquement les endroits où la poussière pourrait se glisser. À noter les boutons physiques peu gracieux situés en bas de l’appareil (paramètres, home et retour). Ces derniers font doublons avec ceux qui sont proposés en version tactile, directement sur l’écran.

La tablette est certifiée IP57. Elle résiste à la poussière et est étanche jusqu’à 1 mètre de profondeur (tout comme le Xperia Z de Sony).

 

Une résolution limitée

 

La tablette casse-cou propose une résolution de 800 x 480 pixels. En navigation, nul doute que vous remarquerez les quelques pixels apparents. Les icônes vous rappelant les fenêtres ouvertes (lorsque vous vous trouvez dans le menu de déverrouillage) sont floues. Point positif, la X5 Outdoor réagit plutôt bien aux reflets. Même en forte exposition vous ne serez pas forcément obligé d’augmenter la luminosité. En revanche, l’angle de vision est assez restreint. Ne vous éloignez pas trop de l’appareil si vous souhaitez visionner ce que diffuse l’écran de ce dernier dans de bonnes conditions.

Du fait de la diagonale de l’écran de 7 pouces (et de la résolution…), vous serez forcé de zoomer sur certaines pages Web pour lire confortablement. En mode paysage, la tablette aura tendance à afficher les caractères dans une taille assez réduite. Ce qui vous obligera à corriger ce défaut si vous ne souhaitez pas vous abimer les yeux.

 

Une prise en main étonnamment confortable

 

Malgré son poids (456 g pour une 7 pouces…), la X5 Outdoor tient plutôt bien à une main. Son format aidant, si vous la manipulez à une seule main en mode portrait, vous trouverez naturellement les boutons physiques du bas. La coque arrière striée renforce l’aspect tout-terrain de la tablette. La tablette casse-cou donne vraiment une impression de solidité et de confiance dans la prise en main. On prêtera cette tablette sans sourciller à notre cousin immense et pas très habile de ses mains.

 

Un hardware qui pénalise trop le multimédia

 

La X5 Outdoor s’appuie sur un processeur simple-coeur 1 GHz et 512 Mo de RAM pour fonctionner. Le résultat laisse perplexe… les jeux vidéo ont du mal à tourner correctement (même ceux qui sont bien optimisés). Des ralentissements viennent parasiter l’expérience vidéoludique. Ne comptez pas non plus lancer plusieurs applications gourmandes en même temps. L’appareil accusera fortement le coup… votre patience sera mise à rude épreuve. Point positif : le son des haut-parleurs, correct avec une très légère saturation avec les basses.

 

 

Une tablette taillée pour… caler un meuble

 

Passé le côté multimédia, la tablette n’offre pas l’expérience Android que l’on est en droit d’attendre pour une dépense de plus de 120 €. En navigation classique, la tablette accusera le coup. Si vous lancez plusieurs onglets à l’ouverture du navigateur, la X5 Outdoor ramera fortement. La faible mémoire interne (un peu plus de 2,5 Go) oblige l’utilisateur à investir dans une Micro-SD. En conclusion la X5 Outdoor n’est pas la tablette d’entrée de gamme qu’il faut acquérir pour découvrir, dans de bonnes conditions, l’univers d’Android. Même si vous possédez un budget limité mieux vaut mettre un peu plus pour acquérir une Nexus 7 ou attendre un peu la sortie de la deuxième version de la tablette fabriquée par Google.

 

Restez connecté ! À 18 heures vous découvrirez le résultat de notre test de l’autre tablette 7 pouces proposée par Touchlet : la SX7. Réussite ou déception ? Verdict à suivre…

Menu déverrouillage multitâche :

Sachez que lorsque vous avez ouvert simultanément plusieurs fenêtres (applis, pages Web et autres) vous avez la possibilité de naviguer entre ces dernières via l’écran de déverrouillage. En effet, lorsque vous appuierez sur Power pour allumer l’écran (lorsque l’appareil est verrouillé) vous pouvez accéder aux tâches restées en suspens. Une alternative intéressante au multifenêtre d’Ice Cream Sandwich. Toutefois si vous avez une montagne d’applis et de pages web ouvertes, l’appareil risque d’accuser sérieusement le coup… est-il nécessaire de vous rappeler que vous n’êtes pas en face d’une bête de course…

 

Bonus :

 

La tablette résiste même au poids d’une voiture… impressionnant.

 

 

Pour notre part, la X5 Outdoor n’a pas survécu à des chutes répétées… l’écran s’est fissuré, rendant le contrôle de la tablette impossible.

 

La Touchlet X5 Outdoor n'a pas survécu à la phase de test menée par les rédacteurs d'Android MT.

FICHE TECHNIQUE

    • Dimensions
    • Hauteur : 209 mm
    • Largeur : 130 mm
    • Epaisseur : 18 mm
    • Ecran : 7 pouces
    • Poids
    • 456 g
    • Autonomie
    • Annoncé : N.C
    • Batterie : Li-Ion 3000 mAh
    • OS : Android 4.0 Ice Cream Sandwich
    • Mémoire : 2,7 Go + 512 Mo RAM
    • Connectivité : Micro-SD ; Wi-Fi ; Mini-USB ; Mini-HDMI
    • Processeur : Simple-coeur 1 GHz
    • Appareil photo : x
    • Vidéo : x

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

3

Design

4.5

Ergonomie

5

Fonctions

4.5

Qualité/Prix

5

GENERAL

4.4
LES PLUS
  • Originalité du design
  • Son des haut-parleurs
  • On cherche encore
LES MOINS
  • Performances
  • Poids
  • Trop de ralentissements

Appareils les plus populaires :

Articles les plus lus :

comments powered by Disqus

Auteur : Yann Peyrot