Appareils Tablettes

Test de la Samsung Galaxy Tab 3 8.0 : Limitée et sans véritable identité

Dans la famille Galaxy Tab 3, je voudrais le modèle 8 pouces. Disponible depuis le mois de juillet, la tablette compacte a été pensée pour garantir une prise en main optimale. L'écran et le format confortables ne font malheureusement pas oublier le plastique un peu trop envahissant et les spécificités techniques limitées.
On commence à en avoir l’habitude avec Samsung, vous ne serez pas surpris lors du déballage de l’appareil. Câble Micro-USB, adaptateur pour la recharge secteur, écouteurs, embouts de rechange pour ces derniers, guide de prise en main rapide…le constructeur Coréen ne s’est pas décidé à glisser quelques accessoires insolites dans la boîte en papier recyclé qui abrite la Galaxy Tab 3 8 pouces. Vous trouverez ici le strict minimum pour faire fonctionner l’appareil de Samsung.

La boîte écolo de Samsung est évidemment de la partie. Pas de surprise au déballage.

Prise en main bien pensée

Le modèle intermédiaire de la famille Galaxy Tab 3 (qui comprend deux autres tablettes, la 7.0 et la 10.1) tient bien en main. Le format a été pensé pour mettre en avant le mode portrait (qui se révèle utile pour le surf sur de longues pages Web). Vous retrouverez les 3 boutons physiques principaux à la base de l’appareil. À gauche, le bouton paramètres, à droite le retour et au milieu le bouton Home qui, une fois enfoncé, permet d’accéder au multifenêtre. Le placement indique que ces derniers ont été positionnés pour être utilisables par le pouce de la main qui tient la tablette. Cette manœuvre est envisageable, mais, pour plus de sécurité, nous vous conseillons de tenir l’appareil à deux mains. Le poids de la 8 pouces reste raisonnable (314 g, soit 96 de moins que l’Acer Iconia A1 et 26 de moins que la Nexus 7).

Sur la tranche de la Tab 3, vous retrouverez l’emplacement pour la micro-SD (à gauche), la prise jack (en haut), les boutons volume haut/bas et Power (à droite) et, enfin, le port Mini-USB en bas.

À noter le placement inhabituel des haut-parleurs, sur la tranche, en bas. Ce dernier est bien pensé, car lorsque vous poserez la tablette sur une table, les haut-parleurs ne seront pas obstrués.

L’identité Samsung respectée…

Samsung s’est souvent fait reprendre sur son manque d’audace et d’originalité dans le design de ses appareils. La firme sud-coréenne se repose sur ses lauriers tandis que ses concurrents directs (HTC et Sony en tête) tentent d’innover sur ce point-là en introduisant de nouveaux matériaux et en prenant des risques. Pour la famille Galaxy Tab 3, et donc le modèle 8 pouces qui nous intéresse aujourd’hui, il en est malheureusement de même. L’inévitable plastique est évidemment de la partie. À chaque fois qu’un nouvel appareil Samsung fait son apparition, le design n’est plus le critère pour lequel on s’attend à avoir des surprises. Depuis quelque temps, avec les Galaxy Note 2, Galaxy S3, S4 ou encore la Galaxy Note 8.0, Samsung ne prend plus trop de risques pour habiller ses appareils (smartphones et tablettes).

Pour finir sur une note positive : le plastique embarqué sur la Galaxy Tab 3 8 pouces est de bonne facture et les finitions de l’appareil sont soignées.

Un petit jeu pour occuper vos soirées : Jouer aux sept différences avec la Galaxy Tab 3 8.0 et la Galaxy Note 8.0. Vous verrez, ce n’est pas si facile.

Un écran confortable

La Galaxy Tab 3 8.0 embarque une dalle LCD de 8 pouces (évidemment). Ce dernier affiche une résolution WXGA de 1280×800 pixels. Les rendus sont assez lumineux et clairs. La tablette offre un certain confort de vision. La résolution apporte une netteté dans les différentes fenêtres. Les icônes sur vos bureaux vous paraîtront bien lisses. Que ce soit en mode portrait ou paysage, la tablette est conçue pour vous offrir une expérience de lecture optimale (en vidéo ou pour un ebook).

Le plein d’applications

Comme à son habitude, Samsung ne s’est pas fait prier pour préinstaller de nombreuses applications. L’utile (Gmail, Maps…) côtoie le plus dispensable (TripAdvisor, Paper Artist…). À vous de personnaliser votre usage en téléchargeant, depuis le Google Play Store, les applications que vous jugez indispensables.

TouchWiz accompagne Android dans sa version 4.2.2 (Jelly Bean). Outre les raccourcis bien pensés pour activer les fonctions vitales depuis le volet de notifications, vous trouverez de nombreuses fonctions d’accessibilité (pour gérer l’appareil à la voix notamment). La fonctionnalité originale est certainement le partage d’écran (voir notre encadré pour plus d’informations). Cette dernière vous donne la possibilité de morceler votre écran en deux parties pour allouer chacune d’entre elles à l’exécution d’une application.

Des ralentissements un peu trop présents

L’Hardware de l’appareil limite quelque peu les usages. Si le processeur double-coeur cadencé à 1,5 GHz, conjugué au 1,5 Go de RAM, assure une navigation fluide et sans à-coup, pour le jeu vidéo, c’est une autre histoire. Si les jeux bien optimisés tournent sans encombre (Dead Trigger, Vector…), ceux en 3D très détaillée auront plus de mal et accuseront le coup. Votre partie sera rythmée par des saccades.

Lorsque vous lancerez plusieurs applications en même temps, le multifenêtre demandera beaucoup de ressources à la tablette. Une manœuvre aussi simple que le changement de bureau sera parasité par des ralentissements.

En revanche la Galaxy Tab 3 8 pouces garantit un confort en lecture de vidéos et en ebooks.

Point positif, l’autonomie, qui se situe autour de 11 heures en utilisation poussée : dans la moyenne haute pour les appareils à la taille d’écran située entre 7 et 8 pouces.

Pour ce qui est de l’APN, de dernier réalise des captures en 5 Mégapixels. Le rendu est fidèle aux couleurs saisies. Une correction de la balance des blancs s’impose cependant avant chaque capture. Les blancs ont tendance à virer vers le jaune (notamment avec un éclairage artificiel).

Cliché réalisé en 5 Mégapixels. Le rendu est fidèle aux couleurs capturées

L’enregistrement vidéo, sur cet appareil, est dispensable. La capture s’effectue en 720p. Le rendu a du grain et le zoom est simplement inutilisable tant l’image se pixellise au fur et à mesure du zoom.

[youtube id= »vBvjhcuA-f4″ mode= »normal » align= »center »]

Conclusion :

Cette Galaxy Tab 3 8 pouces laisse une impression mitigée. Tout comme sa grande sœur de 10,1 pouces, le modèle 8 pouces manque d’originalité. Beaucoup auront l’impression de tenir entre les mains un modèle au rabais de la Galaxy Note 8 (qui coûte 70 € de plus), orphelin de son fameux stylet. Des modèles au meilleur rapport qualité-prix circulent sur le marché (Nexus 7, Acer Iconia A1). Ces derniers vous procureront une expérience Android de qualité, et pour moins de 300 € !

Le partage d’écran :

La Galaxy Tab 3 modèle 8 pouces vous donne la possibilité de réaliser un partage de votre écran (en deux parties). Pour résumer, vous lancerez une application donnée dans la partie supérieure de votre écran et une autre dans la partie inférieure. Votre écran sera ainsi divisé en deux parties. Ce qui peut se révéler pratique si vous souhaitez rechercher une information sur le Web sans avoir à interrompre la lecture de votre vidéo. Pour allez plus loin c’est par ICI.

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 209,8 mm
  • Largeur : 123,8 mm
  • Epaisseur : 7,4 mm

► Ecran : 8 pouces

► Poids : 314 g

► Autonomie :

  • Annoncée : 11 h
  • Batterie : Li-Ion 4450 mAh

► OS : Android 4.2 Jelly Bean

► Mémoire : 16 Go + 1,5 Go RAM

► Connectivité : Micro-SD ; Bluetooth ; Wi-Fi ; Micro-USB ; DLNA ; MHL
► Processeur : Exynos double-coeur 1,5 GHz
► Site : https://www.samsung.com
► Appareil photo : 5 Mégapixels
► Vidéo : 720p HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

7

Design

7

Ergonomie

7.5

Fonctions

7.5

Qualité/Prix

6.5

GENERAL

7.1

LES PLUS
  • Écran confortable
  • Prise en main
  • Placement des haut-parleurs
LES MOINS
  • Le plastique
  • Spécificités techniques
  • Capture vidéo
Etiquettes