Appareils Tablettes

Test de la Samsung Galaxy Tab 3 10.1 : Une tablette sans surprise

Sans faire de vague, Samsung renouvelle sa gamme Galaxy Tab. Déclinée en 3 formats différents, nous avons testé la plus grande avec son écran de 10.1 pouces. Si la tablette reste correcte, sa faible résolution d'écran et son manque d'audace déçoivent.

Déballage

Aucune surprise à l’ouverture de la boîte, toujours en carton recyclé. Le strict minimum est là, ni plus, ni moins.

La Galaxy Tab 3 est fournie avec le strict minimum

Design et connectivité : Classique mais efficace

Les produits de la gamme Galaxy se suivent et se ressemblent. Exit le noir de la Galaxy Tab 2, place au blanc qui habille désormais la gamme. Le plastique est lui toujours au rendez-vous. L’effet alvéolé sur le dos de l’appareil est plutôt sympathique, et la matière ne donne pas d’impression de fragilité à l’ensemble. Niveau connectivité, tout ou presque se passe sur la tranche supérieure : bouton d’allumage, de volume, port micro-SD et capteur infrarouge. La tablette peut en effet se transformer en télécommande universelle via une application dédiée. Sur la tranche inférieure, la nouveauté appréciable de la Tab 3 : un port micro-USB, absent du modèle précédent, qu ouvre la voie au câble unique pour charger smartphone et tablette. En revanche, nous n’avons pas pu faire fonctionner la charge en branchant la Tab 3 sur un ordinateur.

En terme de prise en main, la nouvelle venue de chez Samsung  est agréable, légère et fine (même si elle reste un peu plus épaisse qu’une Sony Xperia Tablet Z). Notons enfin la présence des haut-parleurs sur les côtés et non plus en façade comme sur la Tab 2. Leur positionnement permet de tenir la tablette sans les masquer avec nos mains. C’est d’ailleurs en haut de de la tranche gauche que vous trouverez la prise jack audio. Un emplacement pas très pratique qui peut gêner pour atteindre les boutons du haut avec la main gauche.

Écran et résolution : Peut mieux faire

La résolution de la Samsung Galaxy Tab 3 est de 1280 x 720 pixels. Pour un écran de 10.1 pouces, c’est peu. La plupart du temps, les pixels sont visibles à l’œil nu. Gênant quand pour la même taille, la plupart des concurrents propose une résolution Full HD (1920 x 1080) voire plus (Google Nexus 10).

Lors du visionnage d’une vidéo en Full HD, il est possible de voir apparaître un léger grain sur l’image. Les noirs sont souvent un peu trop profonds et les scènes de films dans l’obscurité en pâtissent. Les autres couleurs restent naturelles et la luminosité est bien dosée.

D’une manière plus générale, on appréciera des angles de vision assez étendus pour une tablette. Si vous passez outre la qualité d’image, vous pourrez vous mettre à 3 ou 4 devant l’écran pour regarder un film sans que les plus éloignés du centre ne soient trop gênés.

Navigation et multimédia : Dans la moyenne

Point positif : la Samsung Galaxy Tab 3 tourne sous Jelly Bean 4.2.2. Vous profiterez donc des dernières fonctionnalités de l’OS de Google.

La navigation est très réactive. Les contrôles tactiles répondent sans accroc et vous pourrez vous permettre des petits gestes pour passer d’un bureau à l’autre. Une barre d’applications en bas de l’écran vous suivra d’ailleurs sur chacun d’entre eux. Sur Internet, la fluidité est également de mise.

Niveau sonore, les hauts-parleurs de la tablette sont plutôt bons. Le son est correctement restitué même à 50 ou 60 % du volume maximal. Les écouteurs fournis s’en sortent moins bien en revanche, mais on n’en attendait pas grand chose non plus.

Avec un écran aussi grand, on pourrait penser que la lecture d’e-books est facilitée. Il n’en est rien. La faible résolution de l’appareil rend les lettres pixelisées et on aura vite fait d’avoir mal aux yeux.

Côté jeux vidéo, le processeur double-cœur cadencé à 1,6 Ghz et les 1 GO de RAM ne vous permettront pas de faire tourner les titres 3D les plus récents. Les graphismes s’affichent bien, mais les ralentissements sont très vite gênants. Aucun problème en revanche pour les jeux moins gourmands.

La Samsung Galaxy Tab 3 est doté d’un capteur photo/vidéo 3 Mégapixels. L’utilité d’une telle fonction sur une tablette (surtout 10.1 pouces) reste toujours un mystère, et comme on pouvait s’y attendre, les clichés sont de piètre qualité.

Les 3 Mégapixels du capteur ne font pas de miracle.

La vidéo est encore pire. Sans une excellente luminosité, à vous le grain disgracieux et les couleurs qui bavent.

En terme d’autonomie, la tablette s’en tire avec les honneurs et tiendra 8 à 9 heures suivant l’utilisation que vous en ferez.

Conclusion

La Samsung Galaxy Tab 3 n’est pas une mauvaise tablette. C’est juste un appareil sans originalité. Pour cette gamme de prix et cette taille d’écran, on aurait aimé une résolution supérieure. À seulement 20 euros de plus, on lui préfèrera largement une Nexus 10. En revanche, pour les amoureux de l’interface TouchWiz qui ne cherchent pas forcément la bête de course, la Tab 3 remplira son office.

Des applications nombreuses

La Galaxy Tab 3 est livrée avec plusieurs applications utiles : Chrome, Dropbox, Flipboard, les services Google (PLay Livres, Films, Music…) ou encore les Hubs de Samsung. Avec tout cela, vous aurez de quoi bien commencer sans passer tout de suite par la case Play Store.

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 176,1 mm
  • Largeur : 243,1 mm
  • Epaisseur : 7,95 mm

► Ecran : 10,1 pouces

► Poids : 510 g

► Autonomie :

  • Annoncée : 9h
  • Batterie : Li-on 6800 mAh

► OS : Android 4.2 Jelly Bean

► Mémoire : 16 GO

► Connectivité : Micro-USB ; Micro-SD ; Wi-fi ; Bluetooth ; MHL ; Infrarouge
► Processeur : Intel Atom Z2560 double-coeur 1,6 GHz
► Site : http://www.samsung.com/fr/
► Appareil photo : 3 Mégapixels
► Vidéo : 720p HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

7

Design

6.5

Ergonomie

7

Fonctions

8

Qualité/Prix

7.5

GENERAL

7.2

LES PLUS
  • Applications pré-installées
  • Réactivité
LES MOINS
  • Résolution d’écran
  • Performances
  • Manque d’originalité