Test de l’Asus Zenfone 2 Laser : un grand format plus abordable pensé pour la photo

Asus n’hésite pas à décliner son Zenfone en ciblant, à chaque fois, un usage particulier. Le Laser est un appareil d’entrée de gamme un peu cher (aux alentours des 220 €) qui mise presque tout sur la photo. Qu’a-t-il d’autre à proposer ?

Asus Zenfone 2 Deluxe, Zenfone 2 Zoom, Zenfone Selfie, Zenfone Max… le constructeur taïwanais compte bien capitaliser sur le succès de son Zenfone 2. En ce sens, des déclinaison de ce derniers émergent sur les étals des revendeurs. Tous ces appareils se focalisent sur un usage bien spécifique. Ainsi, le Zenfone 2 Laser est à considérer comme un appareil d’entrée de gamme pensé pour la photographie. Jouissant d’un espace plus que correct (16 Go), il embarque un capteur de 13 Mégapixels.

Ce dernier est doté d’un autofocus laser (comme sur le LG G3, pionnier en la matière) permettant de saisir des modèles en mouvements, sur de courtes distances, tout en conservant un niveau de netteté optimal. Pratique par exemple pour capturer des sportifs en mouvements. Hormis cette caractéristique rencontrée d’ordinaire sur les appareils plus onéreux (LG G4, One Plus 2…), l’Asus Zenfone 2 Laser présente une fiche technique sans surprise. Du niveau du Moto G de troisième génération ou encore du Wiko Highway Pure 4G. Qu’a-t-il de plus à offrir que ces derniers ?

Design et prise en main

Prenez l’Asus Zenfone 2, conservez les mêmes proportions, la même diagonale d’écran, retirez simplement la coque imitation métal et vous obtenez l’Asus Zenfone 2 Laser. Contrairement à son aîné, le Laser a droit à une finition plastique, de bonne facture. Ce dernier ne craque pas lorsque l’on exerce une pression sur la coque arrière. La coque arrière est légèrement arrondie, ce qui épouse la forme de votre main, pour une meilleure ergonomie. Notez que les boutons physiques volume haut/bas sont à chercher du côté de la coque arrière, comme souvent avec les Zenfone. Une bonne idée. Sachant que le bouton Power se trouve sur la tranche supérieure, il est difficile d’appréhender le smartphone avec une seule main. Rajoutez à cela la taille de l’écran : 5,5 pouces.

Asus Zenfone 2 Laser 1
Ne cherchez pas sur les tranches ! Les boutons physiques volume haut/bas se trouvent sur la coque arrière. Seul le bouton Power est placé sur le pourtour du mobile, en haut.

Autre caractéristique qui fait que ce Zenfone 2 Laser est clairement pensée pour l’utilisation à deux mains : le double-tap sur l’écran pour sortir de veille et consulter les dernières notifications, l’heure… difficile de trouver la confiance de réaliser cette manip à une seule main. D’autant plus que la coque arrière de ce Zenfone 2 Laser glisse.

Asus Zenfone 2 Laser 2
Difficile d’imaginer la préhension à une seule main de ce mobile. Pour vous en décourager, Asus a placé le bouton Power sur la tranche supérieure. Difficile de l’atteindre sans exécuter un grand écart avec ses doigts. Du coup, l’utilisation de ses deux mains se fait naturellement.

L’utilisateur est donc en face d’une phablette. Hormis le côté glissant, il faut avouer que l’appareil dispose d’une surcouche bien pensée niveau ergonomie. Pas besoin de solliciter le bouton Power à chaque fois pour sortir de veille (sauf pour éteindre la machine). Le double-tap sur l’écran suffit.

Au final, l’impression côté design et ergonomie est assez similaire que celle ressentie après avoir utilisé le Zenfone 2, premier du nom.

Asus Zenfone 2 Laser 3
Des dimensions quasi identiques avec l’Asus Zenfone 2 pour une ergonomie similaire.

Écran

Contrairement au Zenfone 2 qui dispose d’une dalle proposant une définition 1080 p Full HD, sa déclinaison Laser n’offre qu’une ardoise s’étalant sur 1280 x 720 pixels. Notez que l’écran a exactement la même diagonale, à savoir 5,5 pouces. En termes de rendu, le Zenfone 2 Laser jouit d’un affichage net. Les angles de vision sont étendus. Bien évidemment, si vous rapprochez vos yeux de la dalle, nul doute que vous remarquerez les quelques pixels apparents, notamment au niveau des lignes sur certains fonds d’écran.

Asus Zenfone 2 Laser 4
L’écran du Zenfone 2 Laser offre un bon niveau de luminosité ce qui lui permet d’être résistant face aux reflets.

Côté couleurs, rien à redire. En explorant les pages Web, vous ne serez pas surpris par des rendus fantaisistes. Les blancs restent blancs.

Les bordures noires qui viennent ceinturer l’écran handicapent en rien le champ de vision de l’utilisateur. Bref, l’écran de l’Asus Zenfone 2 a le mérite d’être confortable.

Asus Zenfone 2 Laser 5
Il faudra vraiment coller votre œil à l’écran pour espérer apercevoir des pixels.

Interface et performances

C’est évidemment la surcouche maison Zen Ui qui est ici chargée d’animer l’appareil. En compagnie d’Android Lollipop. Le design est très coloré. Les applications sont classées par dossiers thématiques. Une façon de mettre un peu d’ordre. Notez qu’il ya bon nombre d’applications préinstallées par le constructeur… et beaucoup son loin d’être indispensables. Bon point : l’utilisateur a la possibilité de télécharger des thèmes via une application. Pratique pour ceux qui se lassent vite du design des icônes et des menus. L’autre plus de cette surcouche, c’est qu’elle laisse pas mal de libertés au niveau de la personnalisation (par exemple les raccourcis à utiliser lorsque vous sortez l’appareil de veille).

Asus Zenfone 2 Laser 6
Une surcouche colorée encombrée par une foultitude de bloatwares.

Du côté des performances, l’Asus Zenfone 2 fait le nécessaire pour assurer une expérience fluide et réactivez. Notez que le smartphone est apte à répondre à toutes vos exigences… pour peu que vous soyez indulgent. En effet, avec les jeux en 3D les plus évolués, quelques gros lags viendront perturber l’expérience. Notez que pour assurer le minimum, les graphismes seront revus à la baisse.

Concernant l’appareil photo, l’Asus Zenfone 2 est à classer dans le haut du panier (des appareils d’entrée de gamme). En effet, son autofocus laser, couplé à une ouverture à f.2/0, permet de saisir des clichés nets. Les rendus sont fidèles aux couleurs capturées, et ce même en basse luminosité. Notez que l’interface de l’appareil photo peut être basculée en mode manuel. Cela offre beaucoup plus de possibilités de captures et ravira les amateurs de réglages.

Asus Zenfone 2 Laser 7
L’objectif permet de jouer sur l’effet de flou pour mettre en évidence un élément de votre capture.

Notre avis sur l’Asus Zenfone 2 Laser :

Cet appareil n’est en soit pas un mauvais mobile, cependant il a fort à faire pour s’imposer face à ses concurrents. Son positionnement est quelque peu étrange, surtout quand on sait que pour un tarif moins important, il est possible d’acquérir le Moto G qui fait jeu égal sur le terrain de l’hardware. Certes, il y a l’appareil photo qui reste l’un des plus performants sur ce segment de marché. Est-ce suffisant pour justifier une dépense supplémentaire ? C’est à vous de voir si smartphone rime avec photo ou si vous pouvez vous en passer.

Caractéristiques techniques

► Dimensions :

  • Hauteur : 152,5 mm
  • Largeur : 77,2 mm
  • Epaisseur : 10,8 mm

► Ecran : 5,5 pouces
► Poids : 170 g
► Autonomie :

  • Annoncée : N.C
  • Batterie : 3000 mAh

► OS : Android 5.0 Lollipop
► Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM

► Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; Micro-USB ; 4G (LTE) ; Dual-SIM ; Micro-SD
► Processeur : Qualcomm Snapdragon 410 quadruple-coeur 1,2 GHz
► Site : https://www.asus.com
► Appareil photo :
► Vidéo : 1080 p Full HD

Les notes de notre labo :

Performance

7.5

Design

7

Ergonomie

8

Fonctions

7.5

Qualité/Prix

7

GENERAL

7.4

LES PLUS
  • Ergonomie
  • Écran
  • Interface
LES MOINS
  • Pas de NFC
  • Des ralentissements
  • Encore un Zenfone