Appareils Haut de gamme Smartphones

Test du LG G7 ThinQ : il souffre trop de la concurrence

lg g7 thinq
La division mobile de LG n’est pas au beau fixe et, malgré un V30 qui a n’a pas démérité, les ventes n’ont pas vraiment suivi et d’autres marques se sont fait une place au soleil sur le haut de gamme. Un an et demi après le G6, voici le LG G7 ThinQ. Sorti au prix de 850 € cet été, il est depuis proposé bien moins cher et nous tiendrons bien sûr cela en compte dans notre test...

Même si, contrairement à ses habitudes, LG ne s’est pas trop lâché sur le design de son dernier flagship, le G7 ThinQ est un très bel objet : belles finitions et bonne occupation de l’écran sur la face avant. Comme c’est la mode du moment, on retrouvera un dos en verre et une encoche. Seule ombre au tableau : un bouton sur la gauche qu’on prend au début pour celui de la mise sous tension (car sous ceux dédiés au volume), mais qui est en fait un bouton permettant de lancer l’assistant Google et l’appli Lens (reconnaissance de texte et d’images). Inutile de vous dire qu’il faudra passer par une petite période d’apprentissage pour éviter de l’activer par erreur… Notons aussi que le mobile est certifié IP68. L’écran n’est pas une déception, mais presque : l’OLED, présent sur le V30 a laissé sa place à un IPS de bonne facture, mais sur un mobile à ce prix, on pouvait s’attendre à mieux.

Des performances très solides

Alors certes, la dalle est très lumineuse et de bonne facture, mais malgré les réglages colorimétriques on a du mal à trouver celui qui convient (augmentez un peu les rouges). Côté performances, il n’y a rien à dire : comme tous les appareils avec un Snapdragon 845, vous n’aurez aucun souci à faire tout ce que vous désirez tant au niveau du multitâche que du jeu vidéo. Même avec «seulement» 4Go de RAM, les résultats sont probants et le mobile chauffe très peu.

Le côté photo en berne

Le G6 avait mis la barre très haut en ce qui concerne la photo et on attendait beaucoup du G7. Malheureusement il n’y a pas vraiment d’amélioration à ce niveau. C’est bon, mais pas au niveau des smartphones taillés pour la photo (HTC U12+ et P20 Pro en tête). Le grand-angle est très pratique, mais déforme les clichés (c’est le cas pour tous les grands-angles cependant) et le mode « normal » manque un poil de piqué pour être convaincant. Quand la lumière vient à manquer, il existe un mode permettant d’augmenter la durée d’exposition, mais il faudra bloquer le smartphone dans une position fixe pour éviter les flous de bougé. Les photographes pourront quand même jouer avec pas mal de réglages pour tirer le meilleur du G7, mais c’est insuffisant. Côté selfie, c’est bon sauf dans la pénombre.

Une autonomie loin d’être au top

Depuis le début de ce test, nous pinaillons sur des petits détails, car le prix de l’appareil le met clairement dans la cour des grands. Sauf que depuis cet été le prix du G7 est passé de 850 à 450 € (et même 427€ chez la FNAC). Du coup, les critiques sur l’écran et la photo sont moins justifiées. Par contre le souci de ce G7 ThinQ c’est l’autonomie. À l’heure où les mobiles font de réels progrès en optimisant les ressources et/ou en ajoutant de grosses batteries, le LG G7 ThinQ n’a pas le niveau. Dès qu’on fait joujou avec une appli gourmande ou avec l’appareil photo, la jauge baisse très rapidement. Il faudra le recharger tous les soirs pour ne pas se retrouver potentiellement à sec. En désactivant le mode « Always On » (qui affiche en permanence l’heure et diverses notifications), on arrive à gagner du temps, mais ce sont des résultats assez pauvres en 2018.

Par contre la « quick charge » est très bonne : on passe de 12 à 50 % en une demi-heure et de 5 % à 100 % en 1h40. Nous parlons rarement du son dans nos tests, mais nous tenions à signaler que ce G7 dispose des meilleurs réglages sonores et d’un bon rendu avec ou sans casque. Les mélomanes apprécieront. Enfin un petit mot sur la surcouche de LG qui ressemble beaucoup à iOS tant au niveau du look que du rangement des applis. Bien sûr, en fouillant dans les réglages vous retrouverez votre tiroir d’applications si vous ne pouvez pas vous en passer.

Que dire au final de ce LG G7 ThinQ ? C’est un bon smartphone, mais il souffre des progrès de la concurrence tant au niveau de la photo que de l’autonomie. Le Snapdragon 845 se trouve maintenant sur des appareils beaucoup moins chers comme le Pocophone F1 ou le Xiaomi Mi 8. Sur le marché de l’occasion, il peut valoir le coup. Pour notre part, nous attendons avec impatience le prochain LG V40 qui va sans doute déboîter sévère…

Les meilleurs prix
FNAC 427 € Voir l'offre
CDISCOUNT 427 € Voir l'offre
AMAZON 439 € Voir l'offre
RAKUTEN 483 € Voir l'offre
DARTY 505 € Voir l'offre
Caractéristiques techniques du LG G7 ThinQ
► Dimensions :
Hauteur : 153,2 mm
Largeur : 71,9 mm
Epaisseur : 7,9 mm

► Ecran : 6,1 pouces

► Poids : 162 g

► Batterie : 3000 mAh

► OS : Android 8.1

► Mémoire : 4 Go + 64 Go de stockage

► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac
USB-C
Capteur d’empreintes digitales
Bluetooth 5.0
NFC
4G (LTE)

► Processeur : Snapdragon 845 8 cœurs

► GPU : Adreno 630

► Appareil photo : 16 MP (f/1.6)+ 16 MP & 8 MP en frontal

► Résolution : 564 DPI

► Définition : 3120×1440

► Vidéo : 4K

► Date de sortie : juillet 2018

► Site : https://www.lg.com/fr/smartphones/lg-G7-thinq-lmg710em

Les notes de notre labo :
  • 8/10
    Performance - 8/10
  • 8/10
    Design - 8/10
  • 8/10
    Ergonomie - 8/10
  • 6/10
    Fonctions - 6/10
  • 6/10
    Qualité/Prix - 6/10
7.2/10

Résumé

Les plus :

► Bonnes performances
► Des finitions au poil et une certification IP68

Les moins :

► Une autonomie et un écran pas top pour cette gamme
► Les photos pas au niveau de ses prédécesseurs