Appareils Haut de gamme Smartphones

Test du Galaxy Note 9 : Samsung au top de sa forme !

Numéro un du monde mobile devant Huawei et Apple, Samsung a connu une période de doute avec son Galaxy S9. Ce dernier a connu un accueil un peu froid de la part du public. Sans démériter, ce flagship a connu de nombreux concurrents parfois aussi bien et souvent moins chers. Cette période est généralement la période de la «phablette» de l’année pour la marque coréenne. Cette dernière, toujours très attendue, est généralement la réponse de Samsung à Apple. Voyons si ce millésime 2018/2019 est à la hauteur de nos attentes...

Le truc chez Samsung c’est que la société regarde plus souvent du côté de la marque à la pomme que du côté des autres concurrents «Android». C’est bien légitime vu que pour la plupart des gens, la rivalité oppose Samsung à Apple (Android ? Connais pas). Encore une fois, la cible de la firme coréenne est bien l’iPhone X. Déjà, le prix du Note 9 annonce la couleur. Même si on peut le trouver moins cher maintenant, à sa sortie il s’agissait d’un smartphone qui coûtait entre 990 et 1259 € (selon que vous choisissiez le modèle 6Go/128Go ou le 8 Go/256 Go, aujourd’hui Amazon le propose aux alentours de 880 €).

Lorsqu’on le sort de sa boîte, le Note 9 impressionne. Finition impeccable, tout en longueur avec des bords incurvés et des tranches en métal. Tout respire la classe. Encore une fois, le dos en verre assombrit ce tableau idyllique, mais bon, c’est la mode et c’est aussi le seul moyen de proposer une recharge sans fil par induction. Les dimensions du Note 9 interdisent une utilisation à une main. Nous avons lu çà et là que le capteur d’empreintes et les boutons latéraux sont positionnés trop haut. C’est faux. La phablette a pour vocation d’être manipulée à deux mains. C’est une habitude à prendre, mais cela fonctionne très bien (d’où l’utilité de VRAIMENT tester les appareils et de ne pas publier un test à la va-vite : suivez mon regard…) Mais attention, le smartphone n’est pas exempt de reproche au niveau du design. Quand on s’appelle Samsung et qu’on «pèse dans le game» on peut peut-être :

1/ Virer le bouton d’assistant Bixby qui ne sert à rien, car il ne comprend pas le français
2/ Faire en sorte que Bixby comprenne une langue parlée quotidiennement par 235 millions de personnes

Bien sûr, il est possible de reprogrammer ce bouton (avec l’appli bxActions), mais quand on paye le prix d’un téléphone haut de gamme, on paye aussi la recherche et le développement pour cette fonctionnalité. Mais nous nous égarons…

Un stylet intelligent et un écran magnifique

Parlons un peu du stylet. Ce dernier, vient se loger sur la tranche inférieure droite, n’est pas qu’un simple morceau de plastique. Il acquitte très bien de ses habituelles prises de notes, mais il se transforme cette fois en télécommande pour déclencher l’appareil photo à distance ou faire défiler des présentations. Certains jugeront ces fonctionnalités un peu «gadget», mais Samsung a pensé aux développeurs d’applications puisqu’ils pourront décider quoi faire avec. Puisque nous parlons de périphériques, sachez que pour transformer le Note 9 en PC, il n’est plus nécessaire d’utiliser une station DEX : un simple câble USB type C vers HDMI suffit !

Parlons maintenant de l’écran. Ça va aller vite, car il est sans faille. Lisible en toute circonstance avec un temps de réaction incroyable (pas besoin d’un logiciel pour le constater), le Galaxy Note 9 est clairement au-dessus du panier. Comme d’autres appareils haut de gamme, la résolution de base est en deçà des réelles capacités de l’appareil. En effet, la bécane est paramétrée par défaut sur du Full HD+ (2 220×1080 pixels) alors que la définition maximum est de 2960×1440 (WQHD+). Le but est de proposer un affichage au top sans pour autant trop tirer sur la batterie. Une intention louable, mais si vous vous porte acquéreur, vous savez que le Note 9 en a encore plus sous le capot.

Des performances XXL

Côté performance, ça frappe dur aussi. Le SoC «maison» Exynos 9810 et les 6 Go de RAM font le café. Nous n’avons pas testé la version à 8 Go, mais comme pour la plupart des machines qui proposent les deux configurations, les 2 Go supplémentaires permettent d’être moins lent lors de l’affichage des miniatures ou du lancement des applications. Pas de ralentissement et pas de chauffe non plus. On voit mal ce qui pourrait mettre le Note 9 dans la panade. C’est encore un sans faute à ce niveau et croyez-nous, on a essayé. Pour la photo c’est encore un sans faute. Les composants sont les mêmes que le Galaxy S9+, mais les résultats sont meilleurs : comme quoi les optimisations logicielles réservent parfois de grosses surprises. En plein jour c’est tout simplement le meilleur (même si les perfectionnistes des réglages préfèrent le HTC U12+ à ce niveau) et dans l’obscurité il met une claque à la concurrence, iPhone X en tête. L’objectif principal à ouverture variable fait des merveilles : pas de bruits et peu d’aberration chromatique. Seul l’effet bokeh fait un peu forcé mais nous le mentionnons vraiment pour chipoter…

L’autonomie : le nerf de la guerre

Sur ces machines gourmandes en ressources, la batterie c’est le nerf de la guerre. Ici, Samsung a réussi à caser une cellule de 4000 mAh. Ne tournons pas autour du pot, l’autonomie est aussi très bonne. Avec un petit bémol puisqu’en passant en WQHD+ et en utilisant le mode Always On, les résultats sont un peu moins bons. Ils sont cependant au niveau du Huawei P20 Pro ou du Xiaomi Mi 8.

On est dans ce qui se fait de mieux aujourd’hui : 2 jours en utilisation «standard». Si vous jouez à Fortnite à votre pause du midi et que vous regardez un épisode de The Walking Dead dans le train en rentrant chez vous, il faudra être plus vigilant. La charge rapide fait bien le boulot en rechargeant le smartphone de 15 à 100 % en 1 heure 10. Du côté de la surcouche, c’est léger, mais Samsung a ajouté ses applis maison : coffre-fort, domotique, dessin, etc.

Les meilleurs prix
AMAZON 881,73 € Voir l'offre
FNAC 1009 € Voir l'offre
CDISCOUNT 1009 € Voir l'offre

Vidéo bonus : 9 astuces pour le Galaxy Note 9

Caractéristiques techniques du Galaxy Note 9
► Dimensions :
Hauteur : 161,9 mm
Largeur : 76,4 mm
Epaisseur : 8,8 mm

► Écran : 6,4 pouces

► Poids : 201 g

► Batterie : 4000 mAh

► OS : Android 8.1

► Mémoire : 6 Go + 128 Go en stockage

► Connectivité :
Type Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac
USB-C
Capteur d’empreintes digitales
Bluetooth 5.0
NFC
4G (LTE)
Dual-SIM

► Processeur : Exynos 9810 Octa-core (4 Mongoose M3 cadencés à 2 .7 GHz & 4 Cortex-A55 à 1.8 GHz)

► GPU : Mali-G72 MP18

► Appareil photo : 12 MP à ouverture variable (f/1.5-2.4) et 12 MP à f/2.4 + 8 MP en façade pour les selfies

► Résolution : 2960 x 1440 pixels

► Définition : 514 DPI

► Vidéo : 4K

► Date de sortie : septembre 2018

► Site : www.samsung.com/fr/smartphones/galaxy-note9/

Les notes de notre labo :
  • 9/10
    Performance - 9/10
  • 8/10
    Design - 8/10
  • 8/10
    Ergonomie - 8/10
  • 9/10
    Fonctions - 9/10
  • 8/10
    Qualité/Prix - 8/10
8.4/10

Résumé

Les plus :

► Performances, écran, autonomie et appareil photo au top
► À cette taille et dans ces prix, c’est le meilleur

Les moins :

► Le bouton Bixby inutile et qui commence à exaspérer