Appareils Objets connectés

Test des Samsung Galaxy Buds : peut mieux faire…

samsung earbuds
Offerts pour toute précommande d’un appareil de la gamme Galaxy S10, les Galaxy Buds font parler d’eux en ce moment. Il faut dire que ce sont les premiers du genre à se recharger sans fil et à proposer un partenariat avec AKG, un poids lourd du matériel audio professionnel. Commençons les présentations...

Présenté lors de la conférence UNPACKED, Samsung a mis le paquet pour ses Galaxy Buds puisqu’ils ont partagé la scène avec les 3 Galaxy S10. Ces écouteurs intra-auriculaires ont la particularité de se recharger depuis un étui en mode sans fil par induction.

Cette méthode fonctionne sur un chargeur à la norme Qi disponible sur plusieurs marques : Xiaomi, Google, Asus, LG, Motorola, Apple, Nokia et bien sûr Samsung. Vous n’avez pas de chargeur de ce type ? Pas de problème puisque l’étui comporte une prise USB type-C. Si vous avez la chance d’avoir un Galaxy S10, la fonction de charge inversée vous permet de recharger vos écouteurs en posant l’étui sur son dos.

Un étui avec des super-pouvoirs

Et comme si cela ne suffisait pas, l’étui lui-même emmagasine de l’énergie et permet de restituer du jus aux écouteurs. Certains se plaignent du peu d’autonomie supplémentaire apporté par l’étui. Nous ne sommes pas de ceux-là. Laissé à 55% de batterie nous avons récupéré 100 % en 50 minutes minutes grâce à lui. Considérez que la batterie dans l’étui offre une recharge et demie supplémentaire : pas mal. À moins de passer sa vie avec les Buds aux oreilles, nous ne voyons pas où est le problème : un étui qui fait powerbank, ce n’est quand même pas banal d’autant que rien dans son poids ou son encombrement ne permettent de deviner qu’il a ce «super-pouvoir». En cas de décharge complète, il faudra un peu plus de 3 heures pour recharger le tout en mode sans fil.

Nous n’avons pas pu tester avec un S10, mais on parle ici et là et recharge complète en un peu plus de 4 heures. Ce n’est pas le seul bon point autour de l’étui puisque ce dernier active l’appairage immédiatement rien qu’en ouvrant la boîte à proximité de votre smartphone. Inutile de préciser que les Buds fonctionnent sur d’autres appareils que ceux de marque Samsung.

Une ergonomie au top

Pas de boutons sur les Galaxy Buds, mais une surface tactile qui permet de faire une pause dans le morceau en cours (1x) de passer la chanson (x2) ou de revenir sur le précédent morceau (x3). L’appui long permet de raccrocher en cas d’appel, mais est aussi paramétrable depuis l’appli. Notons que répondre au téléphone n’est pas très aisé. Le son est un peu distant, mais ça dépanne si votre smartphone est planqué au fond de votre sac et que vous voulez dire quelques phrases. Par contre le maintien dans l’oreille est impeccable : les oreillettes sont légères (6g chacune) et elles sont fournies avec des petits ergots de trois tailles différentes (plus 3 tailles de «bouchons») qui permettent de les loger dans le pavillon sans avoir la désagréable impression d’être en train de les perdre à chaque mouvement.

À la rédaction, même les oreilles les plus récalcitrantes ont trouvé chaussure à leurs pieds. Par contre, si vous êtes réfractaire aux intra-auriculaires, ce ne sont pas ces Galaxy Buds qui vont vous réconcilier avec ce système. Pour les autres c’est vraiment une des meilleures expériences dans ce domaine même si durant l’effort, la sueur donne une impression peu désagréable à la longue (et oui nous avons des gens qui courent à la rédaction).

L’appli Galaxy Wear indispensable

Par contre pour un contrôle total des Buds, il faudra passer par l’appli Galaxy Wear avec le plugin Galaxy Buds. Mauvaise nouvelle pour nos amis possesseurs de produits Apple, cette appli n’est pas dispo chez eux pour le moment. Pas grave ? Si un peu, car depuis cette appli il est possible d’activer des options très sympas et même indispensables comme le Son environnant. Pour faire simple, les Buds sont équipés de micros dirigés vers l’extérieur de vos oreilles. Quand quelqu’un vous parle, vous entendez sa voix en superposition de la musique. C’est très sympa même si ça marche moyen par grand vent par exemple (pas facile de l’utiliser pendant votre jogging et être alerté par les bruits alentour), mais le volume est réglable.

En intérieur ça fonctionne bien, mais il vous sera difficile d’entendre un collègue à 3 mètres. Pour échanger quelques mots avec une hôtesse de caisse, pas de problème par contre. Depuis cette appli on peut aussi activer des notifications sur certaines applis (SMS, WhatsApp) ou localiser ses écouteurs si vous les avez fait tomber sous un canapé par exemple. Cela ne marche pas si ils sont dans l’étui ou hors de portée de Bluetooth 5 (plus de 30 mètres en intérieur avec des murs en pierre dans notre test !).

Un son qui déçoit un peu…

Mais ce qui ressort de nos tests et qui se révèle être indispensable c’est l’égaliseur. Sans cette option, le son sonne très plat. Certains préfèrent le réglage Dynamique, d’autres le Clair, mais quelque soit la configuration, les mélomanes ne sont pas tous convaincus. Car c’est bien le cœur du problème : la qualité du son. Les fans de hip-hop reproche des basses trop timides tandis que les aficionados de grande musique (pas JUL, donc) reprochent des aiguës trop présents.

Au final, tous seront d’accord : la fatigue auditive se fait rapidement sentir même sans mettre le volume à fond. On imagine que Samsung va prochainement corriger le tir avec une mise à jour. Sans un changement à ce niveau, les Galaxy Buds seront réservés à un public qui ne les destinent pas : les mélomanes du dimanche qui utilisent peu leurs écouteurs et c’est bien dommage…

Notre verdict :

Avec un prix de 150 €, Samsung propose une expérience très sympa avec un matos au top, une très bonne autonomie, mais malheureusement un rendu sonore qui déçoit un peu. Même si on peut compter sur un correctif de Samsung pour arrondir les angles (et surtout baisser l’impression dérangeante des aigües), les Galaxy Buds constituent pour l’instant un gadget un peu cher. Il faut dire qu’à ce prix, on en attend plus.

Edit du 29/03/2019 : Après quelques mises à jour de l’appli et des écouteurs, les aigües provoquent moins de gêne et je peux les porter bien plus longtemps tant que je règle l’égaliseur sur « Clair ». Avec le hip-hop et l’électro, c’est le meilleur rendu possible.

 

 

Samsung Galaxy Buds : les meilleurs prix
FNAC149 €Voir l'offre
CDISCOUNT149 €Voir l'offre
DARTY149 €Voir l'offre
AMAZON149 €Voir l'offre
Caractéristiques techniques des Samsung Galaxy Buds

► Poids : 52g avec l’étui (6g par oreillette)

► Batterie : 252 mAh (étui) + 58 mAh par oreillette

► Compatibilité : Tout Android supérieur à 5.0 avec 1,5 Go de RAM

► Connectique : Bluetooth 5.0 et USB type-C

► Date de sortie : 29 mars 2019

► Site : https://www.samsung.com/global/galaxy/galaxy-buds/

En résumé...
Les plus :

► Une très bonne autonomie
► L’étui qui fait office de «powerbank»
► Un très bon maintien

Les moins :

► Le son moyen même avec l’application idoine
► Il faut parfois revenir dans l’appli pour redéfinir certains réglages