Appareils

Test de la Nvidia Shield : console portable sous Tegra 4 ultra-performante

La Nvidia Shield est une console, mais également une tablette. Le produit est facile à prendre en main, mais loin d'être facile à configurer. De plus, il faut s'affranchir de pas mal de contraintes coûteuses, pour en tirer le meilleur parti.
En France, Nvidia est seulement présent à l’intérieur de nos appareils électroniques. Pourtant, il y a un an, au CES 2013, la Nvidia Shield est apparue. Chose étonnante, la société au caméléon vert ne présente pas sa machine comme une console de jeux, mais plutôt comme un gaming device et une tablette spécialisée uniquement disponible en import. Nous avons réussi à nous procurer un modèle. Une occasion de vérifier, si nous (Français) passons à côté de quelques choses ou pas.

La naissance de la Nvidia Shield

L’idée de la Shield est née grâce à un employé de Nvidia, qui passait son temps à jouer sur son mobile. Il avait scotché une manette sur son smartphone tant il passait de temps à jouer.

Nvidia Shield : un design qui laisse de marbre

La plupart des gens qui se retrouvent en face de la Nvidia Shield ont du mal à parler de son design. Le produit n’inspire pas grand-chose et semble être le fruit d’un bricolage dans le centre de recherche de Nvidia. La première chose qui en ressort, c’est une manette Xbox 360 liée à un écran, le tout donnant un aspect assez imposant. Il est clair que le dessinateur n’aura pas le prix du plus bel objet. Cependant, la machine n’est pas hideuse et avare en courbes osées. Points positifs, ce gabarit si imposant inspire la robustesse et le plastique utilisé confirme cette impression. Le tout est d’une finition excellente.

Nvidia Shield
Un design qui laisse de marbre ! La Shield serait parfaite à la ceinture de Batman. Elle a des airs de Batrang !

Prise en main de la Nvidia Shield

Là où la Nvidia Shield tire son épingle du jeu, c’est très clairement dans sa prise en main. Celle-ci est redoutablement efficace. Tous les boutons tombent pile là où il faut et c’est un vrai bonheur de s’en saisir. Toutefois, le bonheur est de courte durée, puisque la machine accuse un poids de 579 grammes. Autant vous dire que les parties de jeux debout deviendront vite une séance de musculations. La meilleure solution est encore de jouer assis.

Un écran HD avec une autonomie maîtrisée

L’écran de 5 pouces est un bon compromis entre mobilité et confort de jeux, surtout pour les titres pris en charge par la manette. La définition 720p (294 ppi) permet un affichage de qualité sans pour autant porter préjudice à l’autonomie. Les jeux sont agréables à regarder et à jouer. Concernant l’autonomie, comptez un peu plus de 6h30 de jeux Android en 3D (type GT Racing 2 ou Dead Trigger 2). La bonne surprise nous vient du streaming de jeux en local. La batterie a mis 10 heures avant de rendre l’âme, une sacrée performance. Seule ombre au tableau, son temps de recharge. Un peu plus de cinq heures.

Autonomie réduite sur le produit final

Lors de l’annonce de la Nvidia Shield, il avait été question d’intégrer une batterie de 38 Wh. Elle a été finalement revue à 28.8 Wh, entrainant une diminution d’au moins 25%. Une décision prise pour diminuer le poids de la console.

De l’Android d’un côté, du Nvidia de l’autre

La Nvidia Shield dispose d’une version Android sans aucune surcouche. Cela permet de ne pas trop se compliquer la tâche avec les mises à jour système. Sortie sous Android Jelly Bean 4.2.1, Nvidia l’a rapidement mis à jour vers Android 4.3. La firme fournit également des mises à jour afin d’améliorer la console. La dernière en date apporte de nouvelles fonctionnalités comme le « Gamepad Mapper », permettant de mapper les touches tactiles sur les touches disponibles de la manette (comme le propose Archos avec ses Gamepad).

Cohabitant avec le système de Google, Nvidia a développé son écosystème Tegra Zone sous forme d’applications aux multiples services. La touche « Nvidia » vous permet d’accéder à cet univers. Là où Nvidia va plus loin, c’est que la firme est consciente que pour toucher son public, les gamers, les jeux Android ne suffiront pas. Ils ont donc développé plusieurs services comme le Nvidia Grid ou la possibilité de « streamer » ses jeux grâce à la plateforme Steam.

[youtube id= »pSewktXpZK4″]

Des spécificités de haut vol

La Nvidia Shield est équipée du dernier Tegra 4. Son successeur le Tegra K1, a d’ailleurs été annoncé lors du CES 2014. Cependant, le SOC est encore très loin d’être à la traine. Il est composé d’un processeur dit 4+1. Cela correspond à une puce quadricœur plus un processeur dédié aux tâches qui demandent peu de ressources. Cette conception a pour but d’optimiser l’autonomie. Mais le plus impressionnant est la partie graphique appelée GPU et qui dispose de 72 cœurs uniques. Autant vous dire qu’aucun jeu ne lui résiste actuellement. Accompagnée de 2 Go de RAM, toute opération devient un jeu d’enfant.

Nvidia Shield
Dans l'ordre : Quadrant, Antutu, 3D Mark

Verdict

Cette console est une excellente console Android, surement pas une bonne tablette, comme Nvidia souhaite nous la présenter. Elle dispose de caractéristiques haut de gamme tant sur son architecture, que son écran, son autonomie et ses hauts parleurs. Les services qu’elles proposent comme le jeu à la demande (Nvidia Grid), le streaming des jeux pc en local. Cependant on regrettera l’aspect injouable du Grid (uniquement aux US). Les contraintes et les connaissances nécessaires pour en profiter. Une  fois cette sensation prototype dissipée, elle devient un produit tourné vers les jeux vidéos de demain.

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 158 mm
  • Largeur : 135 mm
  • Epaisseur : 57 mm

► Ecran : 5 pouces

► Poids : 579 g

► Autonomie :

  • Annoncée : 6h30
  • Batterie : N. C.

► OS : Android 4.3 Jelly Bean

► Mémoire : 16 Go + 2 Go de RAM

► Connectivité : Micro SD; Mini HDMI; Wi-Fi; Micro USB; Bluetooth; GPS; Miracast
► Processeur : Tegra 4
► Site : http://shield.nvidia.com/
► Appareil photo : N/A
► Vidéo : N/A

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9

Design

7

Ergonomie

8

Fonctions

7

Qualité/Prix

8

GENERAL

7.8

LES PLUS
  • Console puissante
  • Très bonne autonomie
  • Excellents services
LES MOINS
  • Lourde
  • Contraintes techniques
  • Prix et disponibilité