• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Haut de gamme ► Meizu MX6 : prix, caractéristiques et disponibilité

Meizu MX6 : prix, caractéristiques et disponibilité

Après le MX5, la marque chinoise Meizu présente son nouveau flagship killer : le Meizu MX6. Un smartphone aux allures de haut de gamme, dont le marché chinois bénéficie, pour l’instant, de l’exclusivité.

La promesse :

Après un MX5 convaincant, Meizu entend bien poursuivre sa progression sur le marché des haut de gamme. La marque chinoise annonce de ce fait son nouveau flagship killer : le Meizu MX 6.

Empli d’ambition, le constructeur propose avec cet appareil un sérieux concurrent au Samsung Galaxy S7, à un prix beaucoup plus attractif que celui de son adversaire. En effet, ce terminal devrait être vendu aux alentours des 1999 yuans en Chine, ce qui représente, après conversion, environ 270 euros. Gageons que ce prix reste le même à son arrivée en France.

Si c’est le cas, Meizu présente effectivement un adversaire de taille pour le dernier né de Samsung.

Notre avis :

Meizu dote son appareil d’un écran de 5,5 pouces, des dimensions plutôt généreuses, voire un peu trop, à l’heure où la majorité des constructeurs cherchent à réduire la diagonale de leurs téléphones.

La définition se cantonne à du Full HD 1080p, pour une résolution de 403 pixels par pouces environ.

Sous cette grande dalle se cache un moteur robuste : un processeur décuple-coeur Mediatek Helio X20 cadencé à 2,3 GHz. En réalité les dix cœurs se partage entre trois processeurs distincts. C’est plutôt futé de la part de Meizu. Le processeur double-coeur en ARM Cortex-72 se charge des tâches gourmandes, tandis que les autres en Cortex-53 assurent une exécution fluide des tâches plus communes.

Tout ce beau monde est épaulé par 4 Go de RAM, bien utile pour permettre à l’appareil de tourner sans problèmes sous Android 6.0 Marshmallow.

La capacité de stockage est de 32 Go, extensible comme d’habitude via une carte MicroSD.

Au rayon des connectivités, le MX 6 arbore l’attirail complet du porte-étendard : connexion Wi-Fi, Bluetooth 4.1, 4G et l’immanquable port Micro USB Type C, synonyme de temps de rechargement écourté.

D’ailleurs, de ce côté là, une batterie non amovible Li-Ion de 3060 mAh fournit l’énergie nécessaire au fonctionnement du téléphone. Selon Meizu, le MX 6 doit tenir 9h, sans plus de précisions (en communication ? utilisation multimédia ?).

L’ensemble APN de ce Meizu MX 6 est une autre bonne surprise. On retrouve en guise de capteur principal un Sony IMX386 de 12 mégapixels, équipé d’un autofocus et d’un flash LED double tons. Il est capable d’enregistrer des vidéos en 4K, soit en 2160p, un plus non négligeable.

Une caméra secondaire de 5 mégapixels, avec une ouverture focale f/2.0, s’occupe de vos autoportraits.

À l’heure actuelle, le Meizu MX 6 se réserve pour le marché chinois, pour un tarif annoncé de 1999 yuans, soit près de 270 euros après conversion. Le constructeur n’a divulgué aucune information concernant une possible date de sortie de l’appareil dans notre contrée.

Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 153,6 mm
  • Largeur : 75,2 mm
  • Epaisseur : 7,3 mm

? Ecran : 5,5 pouces

? Poids : 155 g

? Autonomie :

  • Annoncée : 9 h
  • Batterie : Non amovible Li-Ion 3060 mAh

? OS : Android 6.0 Marshmallow

? Mémoire : 32 Go + 4 Go de RAM

? Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; 4G ; Micro USB Type C
? Processeur : processeur décuple-coeur Mediatek MT6797 Helio X 20 2,3 GHz
? Site : https://www.meizu.com
? Appareil photo : capteur principal de 12 mégapixels ; caméra secondaire 5 mégapixels
? Vidéo : 2160p 4K

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9

Design

8

Ergonomie

8

Fonctions

8

Qualité/Prix

8,5

GENERAL

8.2

LES PLUS
  • Le processeur
  • Écran
  • APN
LES MOINS
  • Autonomie
  • Sortie en France ?

Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez