• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Smartphones ► Entrée de gamme ► Test du LG Leon 4G : la 4G à petit-prix selon LG

Test du LG Leon 4G : la 4G à petit-prix selon LG

Avec cet appareil d’entrée de gamme, LG compte rendre accessible la 4G aux plus petits porte-monnaie. Une cible qui attire bon nombre de constructeurs. Face au Moto E 4G, Acer Liquid Jade Z, Moto G 4G ou encore le Wiko Rainbow, le LG Leon 4G a fort à faire. Ce dernier a-t-il les épaules pour rivaliser ?

Face aux Moto E 4G, Moto G 4G ou encore l’armada Acer (Liquid Jade S, Jade Z…), le constructeur sud-coréen LG compte bien se tailler une part du gâteau sur le marché des mobiles 4G abordables. En ce sens, le fabricant du pays du Matin calme propose le LG Leon 4G, un appareil d’entrée de gamme commercialisé au prix attractif de 150 €. Un appareil compact (selon les standards de maintenant), doté d’une diagonale d’écran de 4,5 pouces. Qu’a-t-il en réserve ?

Prise en main

Pas de matériaux nobles sur ce petit LG Leon 4G. La coque arrière, en plastique, fait penser à du métal… une fois l’effet trompe-l’oeil passé (plutôt réussi, il faut l’avouer), en prenant l’appareil en mains, l’utilisateur se rend rapidement compte qu’il s’agit de plastique. Ce dernier, de bonne facture, évite le piège du cheap rencontré sur d’autres appareils du même segment.

LG Leon 4G
Du plastique qui propose au toucher agréable et qui a le mérite de ne pas laisser les traces de doigts et autres salissures s'installer.

Côté ergonomie, LG campe sur ses positions, et c’est plutôt une bonne nouvelle pour l’utilisateur. En effet, la coque arrière est légèrement bombée, facilitant ainsi la préhension. De par ses dimensions compactes, le LG Leon 4G permet l’utilisation à une seule main. Pour renforcer le sentiment de confort, le smartphone accueille les boutons physiques à l’arrière (Power, volume Haut/bas). Ainsi, que vous soyez droitier ou gaucher, votre index viendra naturellement trouvé le petit renfoncement accueillant ces mêmes boutons. Un appareil taillé pour l’utilisation à une main.

LG Leon 4G
Les boutons physiques à l'arrière, c'est la marque de fabrique du constructeur sud-coréen. Un bon point pour l'ergonomie.
LG Leon 4G
La coque arrière bombée, au même titre que les boutons physiques sur le dos, facilite la préhension de l'appareil à une seule main.

Pour conclure sur la prise en main : ce LG Leon 4G propose un design simple, sans réelle folie, mais qui a le mérite de servir avant tout l’ergonomie. L’utilisateur pourra utiliser une seule de ses mains sans craindre que le smartphone ne lui échappe des mains.

Écran

Le LG Leon 4G arbore une dalle s’étendant sur 4,5 pouces. La définition d’écran, modeste, est de 854 x 480 (FWVGA). La densité de pixels, de son côté, atteint les 217 ppi. En termes d’usage, le LG Leon 4G n’est pas ce qui se fait de mieux sur le marché. Les angles de vision sont certes étendus, mais la faible résolution pénalise le confort de lecture notamment sur les pages Web ou la police utilisée est petite. En approchant votre oeil de l’écran, vous remarquerez que les contours des icônes sont floues. La luminosité de l’écran, peu élevée, vous obligera à booster cette dernière en extérieur pour limiter les reflets sur la dalle.

LG Leon 4G
Une dalle en deçà de ce que propose par exemple Motorola avec ses Moto E ou G.

Interface et multimédia

Bonne nouvelle, le LG Leon 4G embarque Android Lollipop. L’OS de Google est ici en compagnie de l’interface maison. Cette dernière se mêle plutôt bien au Material Design. L’utilisateur retrouvera l’identité des smartphones de la firme sud-coréenne avec les tons pastels choisis pour les icônes. En termes de fonctionnalités, les bonnes trouvailles de LG sont évidemment de la partie. Le mode de déverrouillage par tapotement d’écran (Knock Code), le double-tap pour sortir de veille (Knock On)…

Lollipop amène dans son sillage une foultitude de variables (luminosité, connectivités à activer…) qui peuvent s’ajuster depuis le volet des paramètres rapides. Bon point ! Le LG Leon 4G possède un vrai mode silencieux.

LG Leon 4G
LG a eu la bonne idée de préinstaller peu d'applications. C'est à l'utilisateur de se faire son petit marché sur le Play Store.

Le processeur Qualcomm Snapdragon 410, accompagné ici de 1 Go de RAM, est habitué des appareils de ce segment de prix. En termes de performances brutes, cela permet la plupart des usages et du multitâches assez poussé (comptez sur 7 applications ouvertes simultanément, sinon les ralentissements se feront trop présents). Oubliez les jeux vidéo en 3D de dernière génération. L’appareil rognera sur les graphismes pour assurer un certain niveau de fluidité. Il en résulte de l’aliasing sur les personnages, les décors… un appareil qui se contente de jouer à des titres peu gourmands ou tout du moins bien optimisés. Le gros écueil de ce smartphone, c’est son faible espace de stockage. Une fois l’OS bien en place, il ne reste qu’un peu plus de 3 Go à l’utilisateur. Ce qui se révèle au final assez peu lorsque certains appareils de la même gamme de prix atteignent les 16 Go. Heureusement, un emplacement Micro-SD est prévu (compatible jusqu’à 32 Go) pour contenter les utilisateurs gourmands.  Le LG Leon 4G est donc un smartphone n’étanchera pas la soif des mordus de multimédia et de gaming. Bonne surprise, sur le plan de l’autonomie. Avec un usage un peu poussé (jeu, multimédia, écoute de musique, consultation de mails…), le smartphone est capable de tenir une journée complète. Bien évidemment, vous serez obligé de le recharger une fois la soirée entamée.

Le capteur photo, sur ce type d’appareil, ce n’est pas la priorité. Le LG Leon 4G n’échappe malheureusement pas à la règle. Les clichés manque de détails, sensibilité exacerbée en contre-jour, balance des blancs qui déraille par moment… oubliez les flous artistiques. Bref, le LG Leon 4G n’en profite pas pour faire mieux que ses concurrents sur ce terrain-là où pourtant il y a de la place.

LG Leon 4G
Un capteur permettant de saisir rapidement des clichés... mais qui ne fera pas de vous un photographe pro.

Notre avis sur le LG Leon 4G :

Avec son LG Leon 4G, le constructeur sud-coréen tente de bien se placer sur un marché porteur, ou les constructeurs se pressent : les mobiles 4G à moins de 200 voire 150 €. Malgré ses bons points (connectivité 4G, interface logicielle, autonomie, design réussi et bonne prise en main…), il n’échappe pas à la critique sur des points clefs que sont l’écran et l’hardware en lui même. Dommage, c’était bien parti.

Caractéristiques techniques
? Dimensions :

  • Hauteur : 129,9 mm
  • Largeur : 64,9 mm
  • Epaisseur : 10,9 mm

? Ecran : 4,5 pouces

? Poids : 140,1 g

? Autonomie :

  • Annoncée : 13 h en communication
  • Batterie : 1900 mAh Li-Ion

? OS : Android 5.0 (Lollipop)

? Mémoire : 8 Go + 1 Go RAM

? Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; NFC ; Micro-USB ; Micro-SD ; 4G (LTE)
? Processeur : Qualcomm Snapdragon 410 quadruple-coeur 1,2 GHz
? Site : https://www.lg.com
? Appareil photo : 5 Mégapixels
? Vidéo : 1080 p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

6.5

Design

7.5

Ergonomie

8

Fonctions

7.5

Qualité/Prix

7

GENERAL

7.3

LES PLUS
  • Lollipop
  • Compact
  • Ergonomique
LES MOINS
  • Capteur photo
  • Résolution d’écran
  • Mémoire disponible

Auteur
Yann Peyrot

Mon téléphone : Samsung Galaxy Nexus
Ma tablette Android : La Samsung Galaxy Tab 7.7 parce qu'elle est petite
Mon jeu préféré : Temple Run
Mon appli préférée : 9gag ça fait passer le temps
Mon robot préféré : Bishop dans Alien 2 (j'avoue il y a mieux)
Mon objet fétiche : Ma clef USB, toujours sur moi.
Citation : « Smokey on est pas au Vietnam, on est au Bowling, on joue selon les règles » Walter, the Big Lebowsky.

Tous les articles
Auteur Yann Peyrot