Appareils Haut de gamme Smartphones

Le Xperia Ray au banc d’essai

Xperia Ray
Xperia Ray
Avec 28 millions de smartphones vendus depuis son lancement, la gamme XPERIA du constructeur Sony Ericsson est un succès. Le Ray apporte une nouvelle note avec des caractéristiques gonflées dans un châssis compact.
Avec le Ray, Sony Ericsson essaie d’élargir sa gamme XPERIA. Ce smartphone se veut élégant, compact et performant. À première vue, le pari est réussi. Avec une coque en aluminium blanche, rouge, dorée ou noire, le design est au rendez-vous et la prise en main agréable. Équipé du processeur SnapDragon à 1 GHz qui a déjà fait parler de lui, le téléphone se place néanmoins dans la moyenne basse en terme de performances pures. Un léger décalage avec les ambitions du téléphone, qui n’est pas préjudiciable. En effet, les nombreuses fonctions de la surcouche logicielle «made-in» Sony exploitent au mieux le potentiel de l’appareil.

Il a tout d’un grand
Tout petit avec son écran d’un peu plus de trois pouces, le Ray s’offre donc les fonctionnalités des téléphones haut de gamme. Seul bémol, la navigation sur le Web tourne un peu au ralenti. Mais le gros point fort du Ray réside dans son APN. Un capteur de 8,1 Mégapixels offrant un rendu digne d’un bon appareil photo numérique. La vidéo enregistrée en HD 720p vaut également le détour. Le Ray est donc un appareil qui se destine principalement à ceux qui refusent les gros smartphones ultra-puissants et ultra-encombrants.

Avec le LiveDock, la station d’accueil dédiée aux téléphones XPERIA, le Ray se transforme en véritable centre multimédia. Vous pourrez même y brancher une manette PS3, un clavier ou un écran TV, le tout, en rechargeant votre téléphone.

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

6

Design

7

Ergonomie

5

Fonctions

7

Qualité/Prix

6

GENERAL

6.2

LES PLUS
  • Le capteur photo
  • Le design
  • L’interface pour la musique
LES MOINS
  • Écran un peu petit
  • Affichage Web moyen
  • Bouton home un peu fragile